Information pour les professionnels de la santé

Menu de la publication

Vaccinologie pratique

Contre-indications

Une contre-indication est un état ou une affection qui accroît considérablement le risque d’effets secondaires graves si le vaccin est administré. Les vaccins ne devraient pas être administrés s’il existe une contre-indication.

Les contre-indications varient selon qu’il s’agit de vaccins inactivés ou de vaccins vivants atténués.

Les contre-indications peuvent s’appliquer à tous les vaccins (contre-indications générales) ou à un vaccin en particulier (contre-indications spécifiques).

Deux exemples de questionnaire servant à déterminer les contre-indications et les précautions avant la vaccination sont présentés dans Administration des produits immunisants, Exemples de questionnaire pré-vaccination.

Contre-indications générales et conduite recommandée
Contre-indication Conduite
Anaphylaxie (ou réaction allergique immédiate grave) suivant l’administration d’une dose antérieure du même vaccin ou d’un autre produit ayant un composant identique Diriger la personne vers une clinique spécialisée qui déterminera si le vaccin est à l’origine de sa réaction, afin qu’elle reçoive la vaccination la plus complète possible
Grossesse
(pour les vaccins vivants atténués seulement)
Vacciner après l’accouchement

État d’immunodépression

  • Déficience immunitaire congénitale (ex. : syndrome de Di George, hypogammaglobulinémie)
  • Leucémie, lymphome, myélome multiple ou cancer non hématologique (Immunodépression causée par la maladie ou par le traitement de chimiothérapie ou de radiothérapie)
  • Agents immunodépresseurs (ex. : corticostéroïdes, agents biologiques [voir Immunodépression, Thérapies immunodépressives])
  • Déficits immunitaires acquis (ex. : infection par le VIH, sida)

Lorsque l’état d’immunodépression est permanent (ex. : déficience immunitaire congénitale), ne pas donner de vaccins vivants atténués

Lorsque l’état d’immunodépression est acquis (ex. : cancer, prise d’agent immunodépresseur), vacciner avant l’immunodépression :

  • au moins 14 jours avant dans le cas d’un vaccin inactivé
  • au moins 28 jours avant dans le cas d’un vaccin vivant atténué (6 semaines dans le cas du vaccin contre la varicelle)
Pour plus de détails, voir Immunodépression.

Un résumé des contre‑indications spécifiques est présenté dans le tableau qui suit. Pour l’information complète, voir les sections des vaccins.

Contre-indications spécifiques selon les vaccins et conduite recommandée
Vaccins Contre‑indications et conduite
BCG

Affection cutanée étendue ou brûlures étendues : ne pas donner le vaccin

Infection par le VIH : pour s’assurer qu’un nouveau-né ou un jeune enfant n’est pas infecté par le VIH, on doit avoir un résultat négatif d’un test de dépistage du VIH effectué chez la mère durant sa grossesse

Résultat significatif antérieur d’un TCT : ne pas donner le vaccin

FJ

Enfants âgés de moins de 6 mois : ne pas donner le vaccin

Personnes atteintes de pathologies du thymus, par exemple un thymome, une thymectomie ou une myasthénie grave : ne pas donner le vaccin

Inf intranasal

Asthme grave (ex. : sous glucocorticothérapie orale) ou respiration sifflante active (ayant nécessité une intervention médicale au cours des 7 jours précédant la vaccination) : donner le vaccin Inf injectable

Prise d’acide acétylsalicylique (aspirine) ou d’un médicament qui en contient chez une personne âgée de moins de 18 ans : donner le vaccin Inf injectable

Rota

Nourrissons ayant un diagnostic d’immunodéficience combinée grave (Severe Combined Immunodeficiency), qui est un déficit immunitaire congénital affectant les lymphocytes T et B : ne pas donner le vaccin

Nourrissons ayant un antécédent d’invagination intestinale (intussusception) : ne pas donner le vaccin (voir Rota)

RRO Tuberculose active non traitée : ne pas donner le vaccin
RRO‑Var Tuberculose active non traitée : ne pas donner le vaccin
Typh‑O Maladie inflammatoire du tube digestif avec atteinte de l’iléon : ne pas donner le vaccin
Var Tuberculose active non traitée : ne pas donner le vaccin
Zona-VA Tuberculose active non traitée : ne pas donner le vaccin

Dernière mise à jour : 30 avril 2018, 15:50

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page