Information pour les professionnels de la santé

Menu de la publication

Description des maladies évitables par la vaccination

Infections invasives à pneumocoque

Définition

Le pneumocoque, ou Streptococcus pneumoniæ, est une bactérie pouvant causer diverses infections.

Il existe plus de 90 sérotypes de pneumocoque, dont environ 40 sont pathogènes. 

Épidémiologie

Près de 20 % des personnes en bonne santé sont porteuses de la bactérie.

Les infections invasives à pneumocoque sont plus fréquentes en hiver et au début du printemps.

L’incidence est plus élevée chez les jeunes enfants, les personnes âgées et les personnes immunodéprimées ou aspléniques.

Depuis l’introduction des vaccins conjugués chez les enfants, on observe :

  • Une diminution importante de l’incidence chez les enfants âgés de moins de 5 ans.
  • Peu de changement de l’incidence chez les adultes, mais une diminution des cas causés par les sérotypes inclus dans les vaccins conjugués.

Chez les personnes âgées de 65 ans et plus, le pneumocoque est la cause la plus fréquente de pneumonie bactérienne d’origine communautaire.

Objectifs du PQI

Par la vaccination, on vise à :

  • Réduire de 60 % l’incidence annuelle des infections invasives à pneumocoque chez les enfants âgés de 6 mois à 2 ans.
  • Réduire de 40 % l’incidence annuelle des infections invasives à pneumocoque dans les groupes d’adultes admissibles à la vaccination.

Réservoir

Les humains sont le seul réservoir du pneumocoque.

Transmission

Le pneumocoque se transmet par contact avec les sécrétions du nez ou de la gorge d’une personne infectée.

La contagiosité persiste jusqu’à la disparition de la bactérie dans les sécrétions nasopharyngées sans nécessairement entraîner la maladie.

Incubation

La période d’incubation du pneumocoque dure de quelques jours à quelques semaines.

Présentation clinique et complications

La présentation clinique varie selon l’organe atteint et la gravité de l’infection :

  • Otite moyenne aiguë, sinusite, bronchite récurrente ou pneumonie.
  • Bactériémie avec ou sans pneumonie.
  • Méningite (forme invasive la plus fréquente chez les enfants de moins de 2 ans).

La pneumonie à pneumocoque est une complication fréquente de la grippe.

Le décès survient chez de 5 à 7 % des cas de pneumonie à pneumocoque (plus fréquent chez les personnes âgées).

Traitement

Une infection invasive à pneumocoque est traitée par :

  • Antibiothérapie.
  • Traitement de soutien.

Dernière mise à jour : 30 avril 2018, 15:49

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page