Information pour les professionnels de la santé

Menu de la publication

Vaccins

EJ : vaccin contre l'encéphalite japonaise

Composition

Un vaccin inactivé contre l’encéphalite japonaise est distribué au Canada : Ixiaro (Valneva).

Il s’agit d’un vaccin préparé à partir du virus de l’encéphalite japonaise cultivé sur des cellules Vero, inactivé par le formaldéhyde et purifié.

Chaque dose d’Ixiaro contient :

  • 6 µg de l’antigène viral de la souche SA14‑14‑2;
  • de l’hydroxyde d’aluminium hydraté (0,25 mg d’aluminium par dose);
  • une solution tamponnée au phosphate contenant du chlorure de sodium, du dihydrogénophosphate de potassium et du phosphate disodique d’hydrogène;
  • de l’eau stérile.

Présentation

  • Ixiaro : 
    • Seringue unidose de 0,5 ml.

Le vaccin a l’aspect d’une suspension trouble et blanche.

Indications

Recommandé

Vacciner les voyageurs âgés de 2 mois et plus qui séjourneront plus de 1 mois au total, durant la période de transmission, en milieu rural dans une région où la maladie est endémique.

Autorisé

Envisager de vacciner les voyageurs âgés de 2 mois et plus :

  • Qui séjourneront pendant moins de 1 mois dans une région endémique en dehors des villes, durant la période de transmission, et qui sont à risque accru d’exposition au virus à cause de leurs activités ou de leurs conditions de séjour.
  • Qui séjourneront dans une région où sévit une éclosion d’encéphalite japonaise.
  • Qui séjourneront dans une région endémique et qui sont incertains de leur destination, des activités ou de la durée de leur séjour.

La vaccination n’est pas indiquée lors d’un court séjour limité aux villes ou réalisé en dehors de la période de transmission.

Pour obtenir des renseignements concernant les régions où existe un risque de transmission du virus et les saisons durant lesquelles ce risque s’accroît, voir le Guide d’intervention santé‑voyage Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre..

Autorisé

Vacciner le personnel de laboratoire en contact avec le virus de l’encéphalite japonaise.

Contre‑indications

Anaphylaxie suivant l’administration d’une dose antérieure du même vaccin ou d’un autre produit ayant un composant identique.

Précautions

Voir Vaccinologie pratique, Précautions.

Manifestations cliniques après la vaccination

Voir Manifestations cliniques, Présentation des manifestations cliniques.

Risque attribuable au vaccin

Lors d’essais cliniques chez les adultes, l’Ixiaro a été comparé à un placébo avec sel d’aluminium. Dans les études pédiatriques, l’Ixiaro a été comparé, lors de la 1re dose, au vaccin Pneu‑C chez les enfants âgés de moins de 1 an et au vaccin HA chez ceux âgés de 1 à 17 ans.

Les réactions présentées dans les tableaux qui suivent ont été rapportées à une fréquence de plus de 1 % chez les vaccinés après la 1re dose. Chez les enfants, certaines réactions au Ixiaro sont survenues à des fréquences différentes entre les groupes d’âge, la posologie du vaccin utilisée pouvant être de 0,25 ml ou de 0,5 ml. La fréquence la plus élevée a été retenue pour le tableau des réactions pédiatriques.

De façon générale, les enfants âgés de plus de 12 ans ont présenté plus de réactions locales que les plus jeunes. Les réactions systémiques ont été plus fréquemment rapportées chez les enfants âgés de 2 mois à moins de 3 ans.

RAV EJ pour les enfants de moins de 1 an
Manifestations Ixiaro
%
Vaccin Pneu-C 
%
DR
%
Douleur locale 3,1 12,7 -9,6
Érythème local 17,6 25,4 -0,2
Induration locale 0,0 7,9 -7,9
Œdème local 1,5 6,3 -4,8
Fatigue 3,1 7,9 -4,8
Nausées 9,1 0,0 9,1
Fièvre 23,7 25,4 -1,7
Vomissements 7,6 6,3 1,3
Diarrhée 11,5 6,3 5,2
Irritabilité 15,3 12,7 2,6
Perte d’appétit 5,3 9,5 -4,2
Éruption cutanée 8,4 9,5 -1,1
RAV EJ pour les personnes de 1 à 17 ans
Manifestations Ixiaro
%
Vaccin HA
%
DR
%
Douleur locale 6,9 6,1 0,8
Érythème local 6,1 5,6 0,5
Induration locale 1,3 0,3 1,0
Œdème local 2,6 2,8 -0,2
Prurit local 1,4 0,0 1,4
Céphalée 4,1 4,5 -0,4
Myalgie 2,6 3,2 -0,6
Fatigue 2,3 1,0 1,3
Syndrome grippal 5,6 6,7 -1,1
Nausées 2,1 0,8 1,3
Fièvre 19,5 11,9 7,6*
Vomissements 3,6 3,3 0,3
Diarrhée 6,4 3,3 3,1*
Irritabilité 6,9 3,6 3,3*
Perte d’appétit 5,1 3,3 1,8*
Éruption cutanée 3,6 1,5 2,1*

* Différence statistiquement significative

RAV EJ pour les personnes de 18 ans et plus
Manifestations Ixiaro
%
Placébo
%
DR
%
Douleur locale 20,8 17,4 3,4
Érythème local 3,3 3,5 -0,2
Induration locale 2,8 3,7 -0,9
Œdème local 1,2 2,1 -0,9
Céphalée 21,5 19,9 1,6
Myalgie 13,6 14,3 -0,7
Fatigue 9,4 9,9 -0,5
Syndrome grippal 8,9 8,7 0,2
Nausées 5,1 5,5 -0,4
Fièvre 2,4 2,3 0,1

Manifestations cliniques observées

La plupart des MCO sont bénignes et transitoires.

Comme pour tout médicament ou produit biologique, une réaction allergique reste possible.

Administration

Bien agiter la seringue avant d’administrer le vaccin. Le sel d’aluminium tend à former un dépôt blanc dans la seringue.

Administrer le vaccin par voie IM.

Calendrier d’Ixiaro
Âge Posologie Nombre de doses Précisions
2 mois à < 3 ans 0,25 ml 2

Pour prélever une dose de 0,25 ml, voir la monographie pour la marche à suivre

Intervalle recommandé : 4 semaines

Intervalle minimal : 1 semaine

≥ 3 ans Le format du contenu unidose 2

Intervalle recommandé : 4 semaines

Intervalle minimal : 1 semaine

Rappel Selon l’âge s.o. Si le risque d’exposition persiste, donner 1 dose à compter de 12 mois après une primovaccination avec Ixiaro et une 2e dose 10 ans après (voir Immunogénicité)

Réponse au vaccin

Immunogénicité

Les études ont été effectuées chez des populations de pays endémiques ou chez des voyageurs.

Selon une étude, 100 % des vaccinés ayant reçu 2 doses de vaccin à 1 mois d’intervalle ont atteint un titre d’anticorps protecteur après 1 mois, et 99 % des vaccinés ayant reçu 2 doses à 1 semaine d’intervalle ont atteint ce titre d’anticorps.

Des études effectuées chez des enfants âgés de 2 mois à 17 ans en provenance de pays endémiques et de pays non endémiques ont démontré que de 95 à 100 % des vaccinés avaient atteint un titre d’anticorps protecteur 1 mois après la 2e dose.

Vingt‑quatre mois après une série vaccinale de 2 doses administrées à 1 mois d’intervalle, de 48 à 82 % des adultes vaccinés avaient encore un titre d’anticorps protecteur selon différentes études.

Douze mois après la vaccination, 94 % des sujets ayant reçu 2 doses à 1 semaine d’intervalle avaient encore un titre d’anticorps protecteur.

À la suite d’une dose de rappel administrée 15 mois après la 1re dose de la série primaire, 96 % des sujets avaient un titre d’anticorps protecteur 6 ans après. Selon un modèle mathématique, 75 % des vaccinés seraient protégés au moins 10 ans après le rappel.

Des études ont montré que presque 100 % des personnes ayant reçu une primovaccination avec JE‑VAX avaient atteint un titre d’anticorps protecteur à la suite de 1 dose de rappel avec Ixiaro.

Efficacité

Aucune donnée sur l’efficacité d’Ixiaro n’est disponible.

Dernière mise à jour : 02 novembre 2018, 09:26

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page