Information pour les professionnels de la santé

Menu de la publication

Vaccins

Men-C-ACWY : vaccin conjugué quadrivalent contre le méningocoque

Composition

Trois vaccins inactivés conjugués quadrivalents contre le méningocoque sont distribués au Canada :

  • Menactra (Sanofi Pasteur);
  • Menveo (GSK);
  • Nimenrix (Pfizer).

Chaque dose de Menactra contient :

  • 4 µg de polysaccharides de chacun des sérogroupes A, C, W et Y;
  • 48 µg d’anatoxine diphtérique (chacun des polysaccharides est conjugué à cette protéine);
  • 4,25 mg de chlorure de sodium, 10 mM de phosphate monoacide de sodium anhydre et 10 mM de phosphate monobasique de sodium.

Chaque dose de Menveo reconstitué contient :

  • 10 µg d’oligosaccharides du sérogroupe A et 5 µg d’oligosaccharides de chacun des sérogroupes C, W et Y;
  • 47 µg de la protéine Corynebacterium diphteriæ CRM197 (chacun des oligosaccharides est conjugué à cette protéine);
  • 12,5 mg de saccharose;
  • 4,5 mg de chlorure de sodium, 7,5 mM d’hydrogénophosphate de disodium bihydraté, 5 mM de phosphate acide de potassium et 2,5 mM de phosphate acide de sodium monohydraté.

Chaque dose de Nimenrix reconstitué contient :

  • 5 µg de polysaccharides de chacun des sérogroupes A, C, W et Y;
  • 44 µg d’anatoxine tétanique (chacun des polysaccharides est conjugué à cette protéine);
  • 28 mg de saccharose et 97 µg de trométamol;
  • 4,5 mg de chlorure de sodium.

Présentation

  • Menactra :
    • Fiole unidose de 0,5 ml.
    • Le vaccin a l’aspect d’une solution limpide ou légèrement trouble.
  • Menveo :
    • Fiole unidose de vaccin lyophilisé (sérogroupe A) et fiole unidose de vaccin liquide (sérogroupes C, W et Y).
    • Le vaccin a l’aspect d’une solution limpide et claire.
  • Nimenrix :
    • Fiole unidose de vaccin lyophilisé et seringue unidose de 0,5 ml de diluant.
    • Le vaccin a l’aspect d’une solution limpide et claire.

Indications

Pour connaître le vaccin contre le méningocoque à utiliser selon l’âge ou le facteur de risque, voir le Tableau synthèse des vaccins contre le méningocoque. Seules les indications du vaccin Men‑C‑ACWY sont présentées ci‑dessous.

Gratuit

Vacciner les personnes âgées de 2 mois et plus à risque accru d’infection invasive à méningocoque à cause d’une des conditions médicales suivantes :

  • Asplénie anatomique ou fonctionnelle (voir Vaccinologie pratique, Asplénie anatomique ou fonctionnelle).
  • Déficience en complément, en properdine, en facteur D ou en facteur H.
  • Prise d’éculizumab; administrer le vaccin au moins 14 jours avant la 1re dose d’éculizumab.
  • Déficience congénitale en anticorps.

Ces personnes doivent aussi recevoir le vaccin Men‑B.

Gratuit

Vacciner les personnes âgées de 2 mois et plus ayant eu un contact étroit avec un cas d’infection invasive à méningocoque causée par une souche du sérogroupe A, W ou Y (voir le Guide d’intervention : Les infections invasives à méningocoque Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre.).

Recommandé

Vacciner les personnes âgées de 2 mois et plus à risque accru d’exposition au méningocoque de sérogroupe A, C, W ou Y :

  • Personnes travaillant dans un laboratoire où elles manipulent régulièrement des cultures positives de Neisseria meningitidis.
  • Personnes faisant partie d’une population reconnue pour présenter un risque accru d’infection invasive à méningocoque, comme les recrues militaires.
  • Personnes séjournant dans une région d’endémie ou d’épidémie d’infection invasive à méningocoque causée par une souche du sérogroupe A, W ou Y.

Pour obtenir des renseignements concernant les régions d’endémie ou d’épidémie d’infection invasive à méningocoque, voir le Guide d’intervention santé‑voyage Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre..

Pour les personnes se rendant à La Mecque pour le hadj ou la Omra, l’Arabie saoudite exige une preuve de vaccination contre le méningocoque. Voir le site Internet du Relevé épidémiologique hebdomadaire Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre. de l’OMS.

Autorisé

Vacciner les personnes qui souhaitent réduire leur risque d’infection invasive à méningocoque causée par les sérogroupes A, C, W et Y.

Une personne qui a eu une infection invasive à méningocoque n’a pas à être vaccinée, sauf si elle présente l’une des conditions médicales la mettant à risque accru d’infection invasive à méningocoque.

Le Menactra et le Menveo ne doivent pas être utilisés pour immuniser contre la diphtérie. Le Nimenrix ne doit pas être utilisé pour immuniser contre le tétanos.

Contre‑indications

Anaphylaxie suivant l’administration d’une dose antérieure du même vaccin ou d’un autre produit ayant un composant identique.

Précautions

Voir Vaccinologie pratique, Précautions.

Manifestations cliniques après la vaccination

Voir Manifestations cliniques, Présentation des manifestations cliniques.

Risque attribuable au vaccin

Aucune donnée sur le RAV n’est disponible.

Manifestations cliniques observées

MCO après le vaccin Men-C-ACWY
Fréquence Réactions locales Réactions systémiques
Dans la majorité des cas
(50 % ou plus)

Douleur

s.o.
Très souvent
(10 à 49 %)

Induration
Érythème
Œdème

Céphalée
Myalgie
Fatigue
Malaise
Nausées
Arthralgie
Diarrhée
Diminution de l’appétit
Irritabilité
Somnolence

Souvent
(1 à 9 %)

s.o.

Fièvre
Vomissements
Frissons
Éruption cutanée

Comme pour tout médicament ou produit biologique, une réaction allergique reste possible.

Administration

Administrer le Menveo le plus rapidement possible après sa reconstitution ou au plus tard 2 heures après en le conservant entre 2 et 8 °C.

Administrer le Nimenrix le plus rapidement possible après sa reconstitution ou au plus tard 8 heures après en le conservant entre 2 et 8 °C.

Administrer le contenu du format unidose par voie IM.

Calendrier de Menactra, Menveo et Nimenrix
Âge à la
1re dose
Nombre de doses Précisions
2 à 3 mois 3

Utiliser le Menveo ou le Nimenrix chez l’enfant âgé de moins de 2 ans

Âge minimal : 6 semaines

Peu importe le nombre de doses administrées avant l’âge de 1 an, administrer 1 dose à l’âge de 1 an ou plus

Intervalle recommandé : 8 semaines

Intervalle minimal : 4 semaines

4 à 11 mois 2

Utiliser le Menveo ou le Nimenrix chez l’enfant âgé de moins de 2 ans

Peu importe le nombre de doses administrées avant l’âge de 1 an, administrer 1 dose à l’âge de 1 an ou plus

Intervalle recommandé : 8 semaines

Intervalle minimal : 4 semaines

≥ 1 an 1

Utiliser le Menveo ou le Nimenrix chez l’enfant âgé de moins de 2 ans

Administrer 1 dose tous les 5 ans aux personnes pour qui tout facteur de risque accru d’infection invasive à méningocoque persiste (voir Indications). Pour les personnes qui ont reçu leur dernière dose de vaccin Men-C-ACWY avant l’âge de 7 ans, administrer 1 dose après un délai de 3 ans.

La vaccination devrait être terminée de 10 à 14 jours avant une chirurgie élective pour splénectomie. Dans le cas d’une splénectomie d’urgence, vacciner la personne avant son congé de l’hôpital, et ce, dès que sa condition est considérée comme assez stable pour la vaccination.

Certains contacts étroits d’un cas d’infection invasive à méningocoque causée par une souche du sérogroupe A, W ou Y qui ont déjà reçu 1 ou plusieurs doses de vaccin Men‑C‑ACWY pourraient avoir besoin d’un rappel (voir le Guide d’intervention : Les infections invasives à méningocoque Ce lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre.).

Réponse au vaccin

Immunogénicité

De 96 à 100 % des personnes âgées de 2 à 55 ans ont un titre d’anticorps protecteur contre les 4 sérogroupes contenus dans le vaccin 1 mois après son administration.

Chez les nourrissons recevant une 1re dose de Menactra à 9 mois et une 2e dose à l’âge de 12 mois, plus de 90 % ont un titre d’anticorps protecteur contre les sérogroupes A, C et Y, alors que plus de 80 % ont un tel titre d’anticorps contre le sérogroupe W.

Plus de 90 % des nourrissons âgés de moins de 1 an ont un titre d’anticorps protecteur contre les 4 sérogroupes après 3 doses de Menveo. Une dose de rappel administrée à l’âge de 12 mois provoque une réponse anamnestique contre tous les sérogroupes.

De 98 à 100 % des enfants âgés de 12 à 23 mois ont un titre d’anticorps protecteur contre les 4 sérogroupes après 1 dose de Nimenrix.

Des études ont démontré la présence d’une mémoire immunitaire contre les 4 sérogroupes chez les enfants âgés de 12 mois et plus.

Efficacité

Chez les adolescents âgés de 11 à 18 ans, l’efficacité vaccinale est de 80 à 85 % dans les 3‑4 années suivant l’administration de Menactra.

On ne dispose pas de données sur l’efficacité de Menveo et de Nimenrix.

Dernière mise à jour : 03 mai 2019

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page