Information pour les professionnels de la santé

Menu de la publication

Vaccinologie pratique

Grossesse

Conduite pour les femmes enceintes au regard des vaccins inactivés

Les vaccins inactivés indiqués peuvent être administrés à une femme enceinte tout au long de la grossesse.

L’administration de vaccins inactivés durant la grossesse n’entraîne pas de risque accru de réactions indésirables. 

Conduite pour les femmes enceintes au regard des vaccins vivants atténués

Les vaccins vivants atténués ne doivent pas être administrés à une femme enceinte.

Cependant, ils doivent l’être à l’entourage de la femme enceinte, incluant ses autres enfants, lorsqu’indiqués.

Vaccin contre la fièvre jaune

Le vaccin FJ peut être administré dans une situation donnée si le risque de la maladie est plus élevé que le risque théorique du vaccin pour le fœtus (ex. : voyage dans une zone à risque élevé de fièvre jaune).

Vaccin contre la rubéole et vaccin contre la varicelle

Les virus de la rubéole et de la varicelle peuvent traverser la barrière placentaire. Toutefois, après un suivi de plusieurs centaines de cas de vaccination accidentelle en cours de grossesse, aucun cas de rubéole ou de varicelle congénitale n’a été constaté.

La conduite à tenir est la suivante :

  • Avant de vacciner, demander à la femme si elle est enceinte et ne pas la vacciner si elle répond oui. Si elle répond ne pas savoir si elle est enceinte, ne pas différer la vaccination ni demander un test de grossesse.
  • Aviser toute femme en âge de procréer d’éviter de devenir enceinte dans le mois suivant l’administration de ces vaccins.
  • Ne pas envisager une interruption de grossesse chez une femme vaccinée au cours de la grossesse ou devenue enceinte dans le mois suivant la vaccination.
  • Vacciner les femmes réceptives dès qu’elles viennent d’accoucher.
  • Les immunoglobulines anti-Rho (D) administrées avant ou avec le vaccin RRO n’entravent pas la réponse immunitaire au composant contre la rubéole. Toutefois, attendre 3 mois avant d’administrer le vaccin Var et le vaccin contre la rougeole, en raison du risque théorique d’interférence immunitaire (voir Intervalles entre les Immunoglobulines, les autres produits sanguins et les vaccins).  

Dernière mise à jour : 30 avril 2018, 15:50

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page