Information pour les professionnels de la santé

Menu de la publication

Description des maladies évitables par la vaccination

Fièvre jaune

Définition

La fièvre jaune est une fièvre hémorragique aiguë causée par un virus du genre flavivirus (même genre que les virus de la dengue, de l’encéphalite japonaise et de la fièvre du Nil occidental).

Le terme jaune fait référence à la jaunisse présentée par certains patients.

Épidémiologie

La fièvre jaune est endémique avec des poussées épidémiques en Afrique subsaharienne et dans les régions tropicales d’Amérique du Sud. Des éclosions urbaines surviennent périodiquement en Afrique et sporadiquement en Amérique du Sud (voir le Guide d’intervention santé-voyage Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre).

Réservoirs

Les humains et les primates non humains sont les réservoirs pour la fièvre jaune.

Transmission

La fièvre jaune se transmet par la piqûre d’un moustique infecté.

La transmission entre personnes par la piqûre d’un moustique est possible au début de la maladie, durant la période de virémie.

Incubation

La période d’incubation de la fièvre jaune dure de 3 à 6 jours.

Présentation clinique et complications

L’infection est généralement asymptomatique ou peu symptomatique chez les populations endémiques.

Les symptômes initiaux s’apparentent à ceux de la grippe.

Les complications possibles de la fièvre jaune sont :

  • Ictère (15 % des cas).
  • Hémorragies.
  • Choc.
  • Insuffisance multiviscérale.

La létalité des cas graves peut atteindre de 20 à 50 %.

Traitement

Aucun traitement spécifique n’existe pour la fièvre jaune. Seul un traitement de soutien peut être utilisé.

Dernière mise à jour : 03 mai 2019

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page