Information pour les professionnels de la santé

Menu de la publication

Description des maladies évitables par la vaccination

Rage

Définition

La rage est une encéphalite mortelle causée par le virus de la rage (genre lyssavirus).

Épidémiologie

Mondialement, plus de 55 000 personnes meurent annuellement de la rage, surtout dans les pays en voie de développement. Parmi les victimes, 40 % sont des enfants âgés de moins de 15 ans.

Au Québec, le dernier cas de rage est survenu en 2000, à la suite d’une morsure de chauve-souris. Il s’agissait du premier cas à survenir depuis les 50 dernières années.

Réservoirs

Au Québec, les réservoirs du virus de la rage sont les chauves-souris, les ratons laveurs, les mouffettes et les renards.

Transmission

La rage se transmet, lors d’une morsure ou d’une griffure, par contact direct d’une plaie fraîche ou d'une muqueuse avec la salive d’un mammifère infecté.

Certains animaux domestiques (ex. : chats, chiens, furets et bétail) peuvent contracter et transmettre la rage.

Incubation

La période d’incubation de la rage dure en moyenne de 20 à 90 jours chez l’humain.

Présentation clinique et complications

Les symptômes de la phase prodromique, qui peut s’étendre sur une période de 10 jours, sont non spécifiques :

  • Fièvre.
  • Malaise.
  • Fatigue.
  • Insomnie.
  • Anorexie.
  • Céphalée.
  • Anxiété.
  • Irritabilité.

Dans 30 à 70 % des cas, on observe ces autres symptômes :

  • Douleur, engourdissements et prurit au site de la morsure.
  • Faiblesse et tremblement du membre qui a été mordu.

La maladie progresse par la suite vers une encéphalite clinique, qui se traduit en rage classique ou furieuse (80 % des cas) ou en rage paralytique. La rage classique ou furieuse est accompagnée d’hydrophobie et d’hypersalivation.

La rage évolue vers la mort en l’espace de 14 à 30 jours.

Traitement

Aucun traitement spécifique n’existe pour la rage. La rage est mortelle.

Dernière mise à jour : 03 mai 2019

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page