Information pour les professionnels de la santé

Menu de la publication

Immunoglobulines

RIg : immunoglobulines contre la rage

Composition

Les RIg sont distribuées au Québec par Héma‑Québec : HyperRAB S/D (Grifols Therapeutics).

Les RIg contiennent :

  • une solution stérile d’immunoglobulines préparée à partir de plasma humain contenant un titre élevé d’anticorps contre la rage (150 UI/ml); 
  • de la glycine.

Présentation

  • HyperRAB S/D : 
    • Fioles de 2 ml et de 10 ml.

Le produit a l'aspect d'une solution visqueuse et claire.

Indications

Préexposition

Aucune indication.

Postexposition

Gratuit

Administrer les RIg le plus tôt possible lorsque la prophylaxie postexposition contre la rage est indiquée.

Les RIg ne sont plus indiquées si l'administration de la 1re dose du vaccin Rage remonte à 8 jours ou plus.

Il n'est pas nécessaire d'administrer des RIg aux personnes déjà vaccinées adéquatement avec un vaccin antirabique cultivé sur cellules diploïdes humaines ou sur culture cellulaire ni aux personnes vaccinées avec un autre type de vaccin chez qui on a mesuré un taux d'anticorps considéré comme protecteur (≥ 0,5 UI/ml). Ces personnes devraient recevoir 2 doses de vaccin aux jours 0 et 3 (voir le vaccin Rage).

Contre‑indications

Aucune contre‑indication lors d'une exposition significative à un animal rabique ou fortement suspecté de l'être.

Précautions

Administrer les RIg après évaluation médicale aux personnes ayant :

  • un trouble de la coagulation ou une thrombocytopénie grave;
  • une déficience isolée en IgA (voir Vaccinologie pratique, Immunodépression, Immunodéficience congénitale).

Interactions

Ne pas dépasser la dose recommandée afin de ne pas interférer avec la réponse au vaccin.

Les vaccins RRO, Var et RRO‑Var devraient être donnés au moins 2 semaines avant les RIg ou au plus tôt 4 mois après, car l'immunisation passive peut affecter la réponse à ces vaccins.

Si ces intervalles ne sont pas respectés, le vaccin devra être administré de nouveau 4 mois après les RIg.

Manifestations cliniques après l'immunisation

Dans la majorité des cas, les RIg ne provoquent aucune réaction.

Dans de rares cas, l'administration des RIg pourrait être suivie d'une douleur au point d'injection et d'une légère fièvre.

Des cas d'angio‑œdème, d'éruption cutanée et de syndrome néphrotique ont été rapportés.

Comme pour tout médicament ou produit biologique, une réaction allergique grave reste possible.

Administration

Infiltrer la plus grande quantité possible de la dose dans la plaie et autour d'elle, puis administrer le reste par voie IM

Pour obtenir plus d’informations sur la technique d’infiltration des RIg autour de la plaie, voir Administration des produits immunisants, Techniques d’administration.

Calendrier d'HyperRAB S/D
Posologie Voie d'administration Précisions
20 UI/kg

Infiltrer la plus grande quantité possible de la dose dans la plaie et autour d'elle

Administrer le reste par voie IM en utilisant une autre aiguille

Le plus tôt possible après l'exposition et moins de 8 jours après la 1re dose de vaccin

Administrer la 1re dose du vaccin Rage dans un autre site

S'il y a plusieurs blessures, infiltrer une partie des RIg dans chacune d'entre elles

Au besoin, la dose de RIg peut être diluée 2 ou 3 fois dans une solution saline à 0,9 % de façon à obtenir suffisamment de RIg pour toutes les plaies

Pour calculer la dose de RIg, procéder en 3 étapes :

  1. Déterminer le poids de la personne en kg.
  2. Calculer le nombre d'UI de RIg à l'aide de l'équation suivante : poids (kg) x 20 UI/kg = nombre d'UI à administrer.
  3. Calculer la quantité de RIg (ml) à l'aide de l'équation suivante :
    nombre d'UI ÷ concentration de la solution des RIg (150 UI/ml) = nombre de ml à administrer.

Exemple d'une personne pesant 60 kg : (60 kg x 20 UI/kg) ÷ 150 UI/ml = 8,0 ml.

Réponse au produit

Immunogénicité

Les anticorps apparaissent en moins de 24 heures et atteignent leur concentration plasmatique maximale entre 2 et 13 jours après l'injection.

La demi‑vie est de 21 jours.

Efficacité

Lorsqu'elle est administrée selon les normes, la prophylaxie postexposition protège 100 % des personnes.

Dernière mise à jour : 01 mai 2018, 09:41

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page