Information pour les professionnels de la santé

Menu de la publication

Description des maladies évitables par la vaccination

Infections invasives à méningocoque

Définition

Le méningocoque, ou Neisseria meningitidis, est une bactérie pouvant causer diverses infections.

Il existe plusieurs sérogroupes de méningocoque, les principaux étant A, B, C, W et Y.

Épidémiologie

Le méningocoque est très rare. Au Québec, au cours des dernières décennies, les sérogroupes C et B ont été prédominants.

Depuis la vaccination contre le sérogroupe C, le sérogroupe B est prédominant (voir Impacts des programmes de vaccination, Impact de certains programmes de vaccination au Québec).

De 5 à 10 % des personnes en bonne santé sont porteuses de la bactérie.

Objectif du PQI

Par la vaccination, on vise à réduire à moins de 5 cas par année le nombre d'infections invasives de sérogroupe C chez les personnes de 20 ans et moins.

Réservoir

Les humains sont le seul réservoir du méningocoque.

Transmission

Le méningocoque se transmet par contact avec les sécrétions du nez ou de la gorge d’une personne infectée.

La contagiosité débute 7 jours avant l’apparition des symptômes et dure jusqu’à la disparition de la bactérie dans les sécrétions nasopharyngées sans nécessairement entraîner la maladie.

Incubation

La période d’incubation du méningocoque dure de 1 à 10 jours.

Présentation clinique et complications

Les symptômes varient selon les sites atteints : 

  • Méningite.
  • Méningococcémie : 
    • Fièvre;
    • Atteinte marquée de l’état général;
    • Éruption cutanée habituellement pétéchiale, parfois maculopapulaire.
  • Purpura fulminans
    • Éruption cutanée caractéristique causant des lésions pétéchiales ou purpuriques étendues et multiples avec signes d’ischémie périphérique (nécrose de la peau, des tissus); 
    • État de choc et coagulation intravasculaire disséminée.

Les complications d'une infection à méningocoque sont :

  • Surdité, atteintes neurologiques, amputations, cicatrices cutanées.
  • Décès dans 5-15 % des cas.

La maladie ne confère pas nécessairement l’immunité.

Traitement

Une infection à méningocoque est traitée par :

  • Antibiothérapie.
  • Traitement de soutien.

Dernière mise à jour : 30 avril 2018, 15:49

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page