Information pour les professionnels de la santé

Menu de la publication

Vaccinologie pratique

Asplénie anatomique ou fonctionnelle

L’asplénie peut être congénitale, chirurgicale ou fonctionnelle en raison de diverses conditions.

Les patients aspléniques peuvent recevoir sans risque les vaccins inactivés et les vaccins vivants atténués.

Comparativement aux enfants en bonne santé, en cas de septicémie, les enfants ayant subi une splénectomie après un traumatisme ont un risque 50 fois plus élevé de mourir, et ce risque augmente à 350 fois chez les enfants souffrant d’hémoglobinopathie (asplénie fonctionnelle).

Les maladies les plus fréquentes pouvant entraîner une asplénie fonctionnelle sont :

  • Hémoglobinopathie (anémie falciforme, thalassémie majeure, sphérocytose).
  • Thrombocythémie essentielle (excès de plaquettes).
  • Lupus érythémateux disséminé.
  • Maladie cœliaque (entéropathie au gluten).
  • Entéropathies inflammatoires (colite ulcéreuse et maladie de Crohn).
  • Greffe de cellules souches hématopoïétiques.

Les bactéries les plus fréquemment responsables d’infections invasives sont les bactéries encapsulées : Streptococcus pneumoniæ (pneumocoque), Neisseria meningitidis (méningocoque) et Hæmophilus influenzæ.

Lorsque des vaccins additionnels sont recommandés en lien avec une splénectomie, la vaccination devrait être terminée de 10 à 14 jours avant une chirurgie élective. Dans le cas d’une splénectomie d’urgence, vacciner la personne avant son congé de l’hôpital, et ce, dès que sa condition est considérée comme assez stable pour la vaccination.

Les vaccins additionnels recommandés en plus de la vaccination de base sont :

  • Vaccins Pneu-C et Pneu-P.
  • Vaccins Men-C-ACWY et Men-B.
  • Vaccin Hib.
  • Vaccin Inf.
  • Vaccin HB, si GCSH.

Dernière mise à jour : 03 mai 2019

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page