Information pour les professionnels de la santé

Statistiques de santé et de bien être selon le sexe - Tout le Québec

Soins et aides par des proches à des personnes âgées en perte d'autonomie

Nombre d’heures de soins et d’aide fournis sans rémunération à des personnes âgées1 par des proches, selon le sexe, Québec, 2006

Graphique représentant les données.
AgrandirAgrandir l'image.

Source : Tableau élaboré à partir des données de Statistique Canada sur le travail non rémunéré, groupes d'âge et sexe pour la population de 15 ans et plus, pour le Canada, les provinces, les territoires, les divisions de recensement et les subdivisions de recensement, Recensement de la population de 2006, Statistique Canada

Tiré de Avis sur l’état de situation des proches aidants auprès des personnes âgées en perte d’autonomie, Conseil des aînés du Québec, 2008

Note :

1. L’aide ou les soins sont des soins personnels, de l’aide aux emplettes ou aux opérations bancaires, la prise de médicaments, etc. Cette aide ou ces soins sont donnés à des personnes âgées en perte d’autonomie qui sont membres du ménage, d’autres membres de la famille ne faisant pas partie du ménage, des personnes amies ou voisines.

Faits saillants

Femmes

  • Chez les femmes, en 2006, 65,0 % des proches aidantes offrant des soins ou de l’aide sans rémunération à des personnes âgées en perte d’autonomie consacrent moins de 5 heures par semaine à cette activité.
  • Environ 1 femme sur 5 consacre de 5 à 9 heures par semaine à cette activité alors que 14,5 % des proches aidantes y consacrent plus de 10 heures par semaine.
  • À l’exception du groupe fournissant 5 heures ou moins de soins ou d’aide par semaine, globalement, les femmes consacrent un plus grand nombre d’heures de soins et d’aide à des personnes âgées en perte d’autonomie par semaine que les hommes.

Hommes

  • En 2006, chez les hommes, 72,6 % des proches aidants s’occupant des personnes âgées en perte d’autonomie consacrent moins de 5 heures par semaine à ce type d’activité.
  • Un peu moins de 1 proche aidant sur 5 consacre de 5 à 9 heures par semaine à ce type d’activité alors que 10,7 % des hommes y consacrent plus de 10 heures par semaine.
  • À l’exception du groupe fournissant 5 heures ou moins de soins ou d’aide par semaine, globalement, les hommes consacrent un moins grand nombre d’heures de soins et d’aide à des personnes âgées en perte d’autonomie par semaine que les femmes.

Dernière mise à jour : 19 février 2018, 16:40

À consulter aussi

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page