Information pour les professionnels de la santé

Statistiques de santé et de bien être selon le sexe - Tout le Québec

Taux d'hospitalisation en soins physiques de courte durée

Évolution du taux ajusté1 d’hospitalisation en soins physiques de courte durée, selon le sexe, Québec, 1991-1994 à 2012-20152

Années

Femmes

Hommes

Total

1991-1994

1 239,4

1 148,6

1 174,6

1994-1997

1 187,1

1 109,8

1 128,7

1997-2000

1 070,2

1 012,5

1 022,0

2000-2003

978,7

909,0

927,3

2003-2006

939,7

852,8

881,8

2006-2009

906,4

796,3

839,1

2009-2012

880,5

745,5

802,9

2012-2015

877,5

735,1

798,2

Afficher le tableau des données

Source : Fichier des hospitalisations MED-ÉCHO, ministère de la Santé et des Services sociaux; Base de données sur les congés des patients, Institut canadien d’information sur la santé; Estimations et projections démographiques, ministère de la Santé et des Services sociaux

Tiré du rapport de l’onglet Plan commun de surveillance produit par l’Infocentre de santé publique à l’Institut national de santé publique du Québec, le 10 juin 2016. Mise à jour de l’indicateur le 20 avril 2016.

1. Taux ajusté selon la structure par âge, sexes réunis, de la population de l’ensemble du Québec en 2011.

2. 1991-1994 à 2003-2006 : regroupement du diagnostic principal selon la CIM-9. 2006-2009 à 2012-2015 : regroupement du diagnostic principal selon la CIM-10 CA. À noter que les années sont des périodes de trois années financières commençant le 1er avril et se terminant le 31 mars de l’année suivante.

Faits saillants

  • En 2012-2015, au Québec, le taux ajusté d’hospitalisation en soins physiques de courte durée est de 798,2 pour 10 000 personnes.
  • De 1991-1994 à 2012-2015, au Québec, le taux ajusté d’hospitalisation en soins physiques de courte durée a diminué de 32,0 % (376,4 hospitalisations pour 10 000 personnes). Les baisses les plus marquées sont observées de 1994-1997 à 2000-2003.

Femmes

  • En 2012-2015, au Québec, le taux ajusté d’hospitalisation en soins physiques de courte durée est de 877,5 pour 10 000 femmes.
  • Durant toute la période à l’étude, les femmes affichent un taux ajusté d’hospitalisation en soins physiques de courte durée systématiquement plus élevé que celui des hommes.
  • Depuis 2000-2003, cet écart affiche une croissance régulière.
  • La baisse (exprimée en pourcentage) observée chez les femmes est inférieur à la baisse observée chez les hommes, soit 29,2 % et 36,0 % respectivement.

Hommes

  • En 2012-2015, au Québec, le taux ajusté d’hospitalisation en soins physiques de courte durée est de 735,1 pour 10 000 hommes.
  • Durant toute la période à l’étude, les hommes affichent un taux ajusté d’hospitalisation en soins physiques de courte durée systématiquement plus faible que celui des femmes.
  • Depuis l’année 2000-2003, l’écart entre les femmes et les hommes affiche une croissance régulière.
  • La baisse (exprimée en pourcentage) observée chez les hommes est supérieure à la baisse observée chez les femmes, soit 36,0 % et 29,2 % respectivement.

Dernière mise à jour : 19 février 2018, 16:40

À consulter aussi

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page