Information pour les professionnels de la santé

Statistiques de santé et de bien être selon le sexe - Tout le Québec

Taux d'hospitalisation en soins physiques de courte durée

Évolution du taux ajusté1 d’hospitalisation en soins physiques de courte durée, selon le sexe, Québec, 1991-1994 à 2012-20152

Années

Femmes

Hommes

Total

1991-1994

1 239,4

1 148,6

1 174,6

1994-1997

1 187,1

1 109,8

1 128,7

1997-2000

1 070,2

1 012,5

1 022,0

2000-2003

978,7

909,0

927,3

2003-2006

939,7

852,8

881,8

2006-2009

906,4

796,3

839,1

2009-2012

880,5

745,5

802,9

2012-2015

877,5

735,1

798,2

Afficher le tableau des données

Source : Fichier des hospitalisations MED-ÉCHO, ministère de la Santé et des Services sociaux; Base de données sur les congés des patients, Institut canadien d’information sur la santé; Estimations et projections démographiques, ministère de la Santé et des Services sociaux

Tiré du rapport de l’onglet Plan commun de surveillance produit par l’Infocentre de santé publique à l’Institut national de santé publique du Québec, le 10 juin 2016. Mise à jour de l’indicateur le 20 avril 2016.

1. Taux ajusté selon la structure par âge, sexes réunis, de la population de l’ensemble du Québec en 2011.

2. 1991-1994 à 2003-2006 : regroupement du diagnostic principal selon la CIM-9. 2006-2009 à 2012-2015 : regroupement du diagnostic principal selon la CIM-10 CA. À noter que les années sont des périodes de trois années financières commençant le 1er avril et se terminant le 31 mars de l’année suivante.

Faits saillants

  • En 2012-2015, au Québec, le taux ajusté d’hospitalisation en soins physiques de courte durée est de 798,2 pour 10 000 personnes.
  • De 1991-1994 à 2012-2015, au Québec, le taux ajusté d’hospitalisation en soins physiques de courte durée a diminué de 32,0 % (376,4 hospitalisations pour 10 000 personnes). Les baisses les plus marquées sont observées de 1994-1997 à 2000-2003.

Femmes

  • En 2012-2015, au Québec, le taux ajusté d’hospitalisation en soins physiques de courte durée est de 877,5 pour 10 000 femmes.
  • Durant toute la période à l’étude, les femmes affichent un taux ajusté d’hospitalisation en soins physiques de courte durée systématiquement plus élevé que celui des hommes.
  • Depuis 2000-2003, cet écart affiche une croissance régulière.
  • La baisse (exprimée en pourcentage) observée chez les femmes est inférieur à la baisse observée chez les hommes, soit 29,2 % et 36,0 % respectivement.

Hommes

  • En 2012-2015, au Québec, le taux ajusté d’hospitalisation en soins physiques de courte durée est de 735,1 pour 10 000 hommes.
  • Durant toute la période à l’étude, les hommes affichent un taux ajusté d’hospitalisation en soins physiques de courte durée systématiquement plus faible que celui des femmes.
  • Depuis l’année 2000-2003, l’écart entre les femmes et les hommes affiche une croissance régulière.
  • La baisse (exprimée en pourcentage) observée chez les hommes est supérieure à la baisse observée chez les femmes, soit 36,0 % et 29,2 % respectivement.

Dernière mise à jour : 19 février 2018, 16:40

À consulter aussi

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Lien vers le portail du gouvernement du qubec
© Gouvernement du Québec, 2018 Haut de page