Information pour les professionnels de la santé

Maladie de Lyme

Diagnostic

Le diagnostic repose sur les éléments suivants :

  • l’ensemble du tableau clinique;
  • l’évaluation du risque d’exposition aux tiques;
  • l’examen physique complet;
  • la considération d’autres conditions cliniques possibles.

Selon les données recueillies par l’INESSS, une majorité de patients ayant eu un diagnostic de maladie de Lyme au Québec ne se rappelle pas avoir été piquée par une tique. Il est donc important de ne pas exclure un tel diagnostic lorsque le tableau clinique est compatible avec la maladie de Lyme et de bien évaluer les risques d’exposition aux tiques à l’histoire (par exemple, les habitudes de vie, les activités extérieures, les lieux de résidence et de tourisme ainsi que le contact avec des animaux de compagnie qui vont à l’extérieur).

L’exposition dans une zone endémique n’est pas requise pour établir le diagnostic clinique. Le risque d’acquisition de la maladie de Lyme à la suite d’une piqûre de tique est présent partout au Québec même s’il est plus grand dans les zones où des populations de tiques sont établies (le nord et l’ouest de l'Estrie; une grande partie de la Montérégie; le sud-ouest de la région de la Mauricie et du Centre-du-Québec; le sud-ouest de l’Outaouais).

L’identification de la tique et la preuve qu’elle est infectée par le B. burgdorferi ne sont pas requises pour le diagnostic.

Les tests sérologiques ne sont pas toujours indiqués. Si indiqués, ils servent à compléter le tableau clinique et doivent être interprétés en fonction de celui-ci.

Pour plus de détails sur le diagnostic, référez-vous aux outils suivants de l'INESSS :

Dernière mise à jour : 30 mai 2019

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2020 Haut de page