Information pour les professionnels de la santé

Chaleur extrême

Plan ministériel de gestion des épisodes de chaleur extrême

Dans le contexte d’un épisode de chaleur extrême, des mesures doivent être prises rapidement et se traduire par des gestes concrets auprès de la population. Afin de faciliter la concertation des acteurs du réseau de la santé et des services sociaux (RSSS) et d’assurer la cohérence des mesures, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a mis en place un groupe de travail ministériel pour élaborer un Plan ministériel de gestion des épisodes de chaleur extrême. Ainsi, lors d’un épisode de chaleur extrême, le MSSS assumera le leadership en matière de coordination afin de faciliter la concertation des acteurs et la cohérence des mesures tout en respectant les attributions et les champs de compétence respectifs de chacun des secteurs de la santé et des services sociaux (régionaux et provinciaux). Le plan ministériel ne remplacera pas les plans régionaux, qui continueront de s’appliquer entièrement; il les complètera en conférant à la réponse du MSSS et du réseau une portée provinciale.

Ainsi, dès qu’une région passera au niveau « Alerte » de son plan régional, le MSSS se préparera à l’éventualité où plusieurs régions basculeront en alerte à très court terme. À ce niveau, le MSSS entamera des actions de coordination visant à s’assurer que la région en alerte et les régions limitrophes échangent les informations venant soutenir leur niveau de mobilisation. Les actions prévues à cette étape seront réalisées sous la forme de conférences téléphoniques limitées aux régions concernées, organisées par la Direction générale adjointe de la sécurité civile et des affaires institutionnelles (DGASCAI) du MSSS. Ces conférences téléphoniques rassembleront les coordonnateurs de sécurité civile des établissements accompagnés, le cas échéant, de représentants de la santé publique et d’autres directions.

À partir du moment où deux régions ou plus sont au niveau « Alerte » de leur plan régional, le MSSS procèdera à l’activation complète du plan ministériel et mettra en œuvre l’ensemble des dispositions prévues au plan en matière de collecte et de consolidation de données et d’information, ainsi qu’en matière de circulation et de diffusion de l’information. Les modalités d’échanges d’information entre les acteurs (MSSS, RSSS) seront précisées dans le plan ministériel, notamment en ce qui concerne les activités médiatiques (conférences de presse, communiqués), le passage d’un niveau à l’autre du plan régional, les conférences téléphoniques quotidiennes et le bilan saisonnier. Ce plan ministériel entend répondre à plusieurs enjeux que soulèvent les vagues de chaleur extrême en matière de gestion de l’information et de coordination des interventions. Il viendra aussi préciser plusieurs mécanismes de gestion dans un souci de simplification et d’efficience, de façon à mieux affecter les ressources aux exigences de l’intervention. Le plan devra être mis en application dès le premier épisode de chaleur extrême que vivra le Québec en 2019.

Sachant que les épisodes de chaleur extrême sont vraisemblablement appelés à se multiplier et à s’intensifier au cours des prochaines années, il importe de renforcer la réponse du réseau de la santé et des services sociaux et du ministère de façon à conférer aux actions la solidité, la rigueur et la cohérence que réclame la population face au danger, sans préjudice à l’initiative locale et régionale.

Dernière mise à jour : 22 octobre 2019

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2020 Haut de page