Ministère de la Santé et des Services sociaux

Information pour les professionnels de la santé

Chaleur extrême

Facteurs de risque

Bien que la plupart des individus ressentent un certain niveau d’inconfort lorsqu’ils sont exposés à une vague de chaleur, les impacts de celle-ci sont modulés par divers facteurs, tels que ceux influençant la sensibilité à la chaleur, ceux liés à l’exposition à la chaleur, ainsi que les conditions météorologiques qui prévalent.

Facteurs de risque influençant la sensibilité à la chaleur

  • Âge
    • Nourrissons et jeunes enfants
    • Personnes âgées
  • Présence de maladies chroniques
    • Maladies cérébrovasculaires et cardiovasculaires : athérosclérose, hypertension artérielle non contrôlée, insuffisance cardiaque, pathologie vasculaire périphérique ou cérébrale, etc.
    • Maladies neurologiques : maladie de Parkinson, maladie d’Alzheimer et troubles cognitifs, anomalies du système nerveux autonome, etc.
    • Maladies endocriniennes : diabète, obésité morbide, etc.
    • Troubles psychotiques : schizophrénie, dépression, trouble bipolaire, etc.
    • Maladies pulmonaires : maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), asthme, emphysème, etc.
    • Maladies rénales : insuffisance rénale aiguë ou chronique, etc.
  • Prise de certains médicaments; certains médicaments peuvent entre autres :
    • Provoquer des troubles de l’hydratation et des troubles électrolytes
    • Altérer la fonction rénale
    • Avoir un profil cinétique qui peut être influencé par la déshydratation
    • Inhiber la thermorégulation
    • Aggraver les effets de la chaleur
  • Mauvaise condition physique ou surpoids
  • Consommation de substances (alcool ou drogues) avec excès

Facteurs de risque liés à l’exposition à la chaleur

  • Isolement social (difficulté à prendre des mesures pour se protéger de l’exposition à la chaleur)
  • Situation d’itinérance
  • Défavorisation matérielle (souvent corrélée à d’autres facteurs de risque, tels que le niveau de scolarité, le revenu personnel ou le statut socioprofessionnel)
  • Logis non climatisé et difficile à rafraîchir (dernier étage d’un immeuble, logement mansardé, immeuble à toit plat, présence de grande baie vitrée, mauvaise isolation)
  • Logis non climatisé situé dans un îlot de chaleur urbain
  • Sécurité du quartier (incitant à garder les portes et les fenêtres closes et à demeurer à l’intérieur)
  • Perte d’autonomie
  • Mobilité réduite
  • Pratique de sports ou autres activités physiques exigeantes
  • Emplois extérieurs ou dans un environnement intérieur chaud

Conditions météorologiques

  • Premières chaleurs, alors que le corps n’est pas habitué aux températures élevées
  • Chaleur durant plusieurs jours, sans répit
  • Températures nocturnes élevées
  • Absence de vent
  • Forte humidité
  • Présence de smog

Pour en savoir plus sur les facteurs de risque, consultez les publications suivantes :

Dernière mise à jour : 30 juillet 2019, 13:18

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Haut de page