Information pour les professionnels de la santé

Statistiques de santé et de bien être selon le sexe - Tout le Québec

Niveau élevé à l'échelle de détresse psychologique

Proportion de la population de 12 ans et plus se classant à un niveau élevé sur l’échelle de détresse psychologique1, selon le groupe d’âge et selon le sexe, Québec, 2013-2014

Groupes d'âge

Femmes

Hommes

Total

12 à 24 ans

31,6

20,9

26,0

25 à 44 ans

24,6

19,7

22,2

45 à 64 ans

20,3

16,7

18,5

65 ans et plus

16,4

11,5

14,2

Total

22,8

17,6

20,3

Afficher le tableau des données

Source : Fichier de microdonnées à grande diffusion 2013-2014 de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC), Statistique Canada

Tiré du rapport de l’onglet Plan commun de surveillance produit par l’Infocentre de santé publique à l’Institut national de santé publique du Québec, le 7 juin 2016. Mise à jour de l’indicateur le 31 mars 2016.

1. Selon l’échelle de détresse psychologique K10, qui permet d’évaluer le niveau de détresse psychologique d’une personne à partir de la fréquence à laquelle elle a éprouvé de la détresse psychologique au cours du mois précédent l’enquête.

Faits saillants

  • En 2013-2014, au Québec, 20,3 % de la population de 12 ans et plus se classe à un niveau élevé sur l’échelle de détresse psychologique.
  • À partir du groupe d’âge de 25 à 44 ans, cette proportion diminue avec l’avancée en âge.

Femmes

  • En 2013-2014, au Québec, 22,8 % des femmes de 12 ans et plus se classent à un niveau élevé sur l’échelle de détresse psychologique. Cette proportion est plus élevée chez les femmes de 12 à 24 ans. À l’inverse, les femmes de 65 ans et plus présentent une proportion plus faible que les femmes de 12 à 44 ans.
  • Globalement, les femmes sont proportionnellement plus nombreuses que les hommes à se classer à un niveau élevé sur l’échelle de détresse psychologique.
  • On observe une différence significative entre les femmes et les hommes dans le groupe d’âge des 12 à 24 ans (31,6 % contre 20,9 %).

Hommes

  • En 2013-2014, au Québec, 17,6 % de la population des hommes de 12 ans et plus se classent à un niveau élevé sur l’échelle de détresse psychologique. Cette proportion est plus faible chez les hommes de 65 ans et plus que pour les autres groupes d’âge.
  • Globalement, les hommes sont proportionnellement moins nombreux que les femmes à se classer à un niveau élevé sur l’échelle de détresse psychologique.
  • On observe une différence significative entre les hommes et les femmes dans le groupe d’âge des 12 à 24 ans (20,9 % contre 31,6 %).

Dernière mise à jour : 19 février 2018, 16:40

À consulter aussi

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page