Information pour les professionnels de la santé

Statistiques de santé et de bien être selon le sexe - Tout le Québec

Dépression majeure, trouble bipolaire et trouble de l'humeur

Prévalence de la dépression majeure1, du trouble bipolaire2 et d’au moins 1 trouble de l’humeur3 au cours de la vie, personnes âgées de 15 ans et plus, selon le sexe, Québec, 2012

Troubles

Femmes

Hommes

Total

Dépression majeure

15,0

9,3

12,2

Trouble bipolaire

2,1*

2,3*

2,2

Trouble de l'humeur

15,8

10,5

13,2

Afficher le tableau des données

Source : Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC), volet Santé mentale, 2012, tableau 105-1101, Statistique Canada, rapport produit le 21 septembre 2016. Mise à jour de l’indicateur le 17 septembre 2013.

1. Prévalence de dépression majeure : L'épisode dépressif majeur se caractérise par une période d'au moins 2 semaines ou plus durant laquelle persiste une humeur dépressive ou une perte d'intérêt ou de plaisir pour les activités normales, associée à des symptômes tels qu'une réduction de l'énergie, un changement du sommeil et de l'appétit, des difficultés à se concentrer et un sentiment de culpabilité, de désespoir, ou des idées suicidaires.

2. Prévalence de trouble bipolaire : Le trouble bipolaire est caractérisé par au moins sept jours (ou moins si la personne est hospitalisée) de sentiments exagérés, d'euphorie ou d'irritabilité accompagnés d'un certain nombre et d'une combinaison d'autres symptômes maniaques tels que des pensées qui défilent trop vite, le fait de parler plus qu'à l'accoutumée, des dépenses excessives, une réduction du besoin de dormir, l'augmentation des activités de recherche de plaisir ou une confiance en soi-même exagérée. Nombre des personnes connaissent en outre au moins un épisode dépressif.

3. Prévalence de trouble de l’humeur : Prévalence de dépression majeure ou de trouble bipolaire.

* : Données doivent être interprétées avec prudence.

Faits saillants

En 2012, au Québec, 12,2 % des personnes âgées de 15 ans et plus ont souffert de dépression majeure au cours de leur vie, 2,2 % de trouble bipolaire et 13,2 % de trouble de l’humeur.

Femmes

  • En 2012, 15 % des femmes âgées de 15 ans et plus ont déjà souffert de dépression majeure au cours de leur vie, 2,1 % de trouble bipolaire et 15,8 % d’un trouble de l’humeur.
  • Les femmes sont proportionnellement plus nombreuses que les hommes à avoir souffert de dépression majeure ou d’un trouble de l’humeur au cours de leur vie.

Hommes

  • En 2012, 9,3 % des hommes âgés de 15 ans et plus ont déjà souffert de dépression majeure au cours de leur vie, 2,3 % de trouble bipolaire et 10,5 % d’un trouble de l’humeur.
  • Les hommes sont proportionnellement moins nombreux que les femmes à avoir souffert de dépression majeure ou d’un trouble de l’humeur au cours de leur vie.

Prévalence de la dépression majeure4, du trouble bipolaire5 et d’au moins 1 trouble de l’humeur6 sur une période de 12 mois, selon le sexe, personnes de 15 ans et plus, Québec, 2012

Troubles

Femmes

Hommes

Total

Dépression majeure

5,7

3,1

4,4

Trouble bipolaire

1,0*

1,2*

1,1*

Trouble de l'humeur

6,0

3,6

4,9

Afficher le tableau des données

Source : Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC), volet Santé mentale, 2012, tableau 105-1101, Statistique Canada, rapport produit le 21 septembre 2016. Mise à jour de l’indicateur le 17 septembre 2013.

1. Prévalence de dépression majeure : L'épisode dépressif majeur se caractérise par une période d'au moins 2 semaines ou plus durant laquelle persiste une humeur dépressive ou une perte d'intérêt ou de plaisir pour les activités normales, associée à des symptômes tels qu'une réduction de l'énergie, un changement du sommeil et de l'appétit, des difficultés à se concentrer et un sentiment de culpabilité, de désespoir, ou des idées suicidaires.

2. Prévalence de trouble bipolaire : Le trouble bipolaire est caractérisé par au moins sept jours (ou moins si la personne est hospitalisée) de sentiments exagérés, d'euphorie ou d'irritabilité accompagnés d'un certain nombre et d'une combinaison d'autres symptômes maniaques tels que des pensées qui défilent trop vite, le fait de parler plus qu'à l'accoutumée, des dépenses excessives, une réduction du besoin de dormir, l'augmentation des activités de recherche de plaisir ou une confiance en soi-même exagérée. Nombre des personnes connaissent en outre au moins un épisode dépressif.

3. Prévalence de trouble de l’humeur : Prévalence de dépression majeure ou de trouble bipolaire.

* : Données doivent être interprétées avec prudence.

Faits saillants

En 2012, au Québec, sur une période de 12 mois, 4,4 % des personnes âgées de 15 ans et plus ont souffert de dépression majeure, 1,1 % de trouble bipolaire et 4,9 % d’un trouble de l’humeur.

Femmes

  • En 2012, sur une période de 12 mois, 5,7 % des femmes âgées de 15 ans et plus ont souffert de dépression majeure, 1 % d’un trouble bipolaire et 6 %, d’un trouble de l’humeur.
  • Les femmes sont proportionnellement plus nombreuses que les hommes à avoir souffert de dépression majeure ou d’un trouble de l’humeur, soit environ 1,75 fois plus.

Hommes

  • En 2012, sur une période de 12 mois, près de 4,4 % des hommes âgés de 15 ans et plus ont souffert de dépression majeure, 1,2 % de trouble bipolaire et 3,6 % d’un trouble de l’humeur.
  • Les hommes sont proportionnellement moins nombreux que les femmes à affirmer avoir souffert de dépression majeure ou d’un trouble de l’humeur, soit environ 1,75 fois moins.

Dernière mise à jour : 19 février 2018, 16:40

À consulter aussi

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page