Information pour les professionnels de la santé

Statistiques de santé et de bien être selon le sexe - Tout le Québec

Capacité à faire face aux exigences de la vie

Répartition des personnes de 15 ans et plus, selon leur propre évaluation de leur capacité à faire face aux exigences quotidiennes de la vie et selon le sexe, Québec, 2002

Graphique représentant les données.
AgrandirAgrandir l'image.

Source : Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes(ESCC), cycle 1.2, fichier de partage, Statistique Canada
Compilation de l’Institut de la statistique du Québec 

Tiré de Santé mentale et bien-être des adultes québécois : un aperçu à partir de quelques indicateurs-clés – Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (cycle 1.2), Institut de la statistique du Québec, mai 2010, figures 1 et 2

Faits saillants

  • En 2002, au Québec, près de la moitié (44,3 %) des personnes âgées de 15 ans et plus affirment avoir une très bonne capacité à faire face aux exigences quotidiennes de la vie.
  • Seulement 3,9 % de ces personnes affirment avoir une mauvaise capacité à faire face à ces exigences.

Femmes

  • En 2002, 45,3 % des femmes âgées de 15 ans et plus affirment avoir une très bonne capacité à faire face aux exigences quotidiennes de la vie et 25,3 % d’entre elles la jugent excellente.
  • Les femmes sont proportionnellement plus nombreuses que les hommes à affirmer avoir une bonne ou une très bonne capacité à faire face aux exigences quotidiennes de la vie.
  • Cependant, les femmes sont proportionnellement moins nombreuses que les hommes à affirmer avoir une excellente capacité dans ce domaine.

Hommes

  • En 2002, 43,3 % des hommes âgés de 15 ans et plus affirment avoir une très bonne capacité à faire face aux exigences quotidiennes de la vie et 30,6 % d’entre eux affirment en avoir une excellente.
  • Les hommes sont proportionnellement plus nombreux que les femmes à affirmer avoir une excellente capacité dans ce domaine.

Répartition des personnes de 15 ans et plus, selon leur propre évaluation de leur capacité à faire face à des problèmes inattendus, difficiles et selon le sexe, Québec, 2002

Graphique représentant les données.
AgrandirAgrandir l'image.

Source : Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes(ESCC), cycle 1.2, fichier de partage, Statistique Canada
Compilation de l’Institut de la statistique du Québec 

Tiré de Santé mentale et bien-être des adultes québécois : un aperçu à partir de quelques indicateurs-clés – Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (cycle 1.2), Institut de la statistique du Québec, mai 2010, figures 1 et 2

Faits saillants

En 2002, au Québec, la majorité des personnes âgées de 15 ans et plus affirment avoir soit une bonne (31,1 %), soit une très bonne (40,2 %) capacité à faire face à des problèmes inattendus et difficiles.

Femmes

  • En 2002, 38,1 % des femmes de 15 ans et plus affirment avoir une très bonne capacité à faire face à des problèmes inattendus et difficiles alors que 10,8 % de celles-ci la jugent mauvaise.
  • Les femmes sont proportionnellement plus nombreuses que les hommes à affirmer avoir une mauvaise ou une bonne capacité à faire face à des problèmes inattendus et difficiles.

Hommes

  • En 2002, 42,4 % des hommes de 15 ans et plus affirment avoir une très bonne capacité à faire face à des problèmes inattendus et difficiles alors que 27,2 % de ceux-ci affirment avoir une bonne capacité dans ce domaine.
  • Les hommes sont proportionnellement plus nombreux que les femmes à affirmer avoir une très bonne ou une excellente capacité à faire face à des problèmes inattendus et difficiles.

Dernière mise à jour : 19 février 2018, 16:40

À consulter aussi

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page