Information pour les professionnels de la santé

Maladie de Lyme

Évolution de la maladie de Lyme au Québec

Depuis novembre 2003, la maladie de Lyme est une maladie à déclaration obligatoire (MADO) au Québec. De 2004 à 2010, les quelques cas déclarés de maladie de Lyme avaient essentiellement acquis leur infection à l’extérieur du Québec, le plus souvent dans le nord-est des États-Unis. Le premier cas acquis au Québec fut en 2006 et depuis, le nombre total de cas de maladie de Lyme rapportés progresse chaque année ainsi que la proportion des cas y ayant acquis leur infection.  

Nombre de cas de la maladie de Lyme déclarés au Québec selon le lieu probable d'acquisition (Québec ou hors Québec) 2011-2017
Lieu probable d'acquisition  2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Acquis au Québec  5 16 71 66 112 126 249
Acquis hors Québec 23 25 71 55 42 43 70
Inconnu 4 2 1 4 6 8 10
Nombre total de cas 32 43 143 125 160 177 329

Les personnes atteintes de la maladie de Lyme ayant acquis leur infection au Québec ont été exposées principalement dans les régions de l’Estrie et de la Montérégie.

Présence de la tique Ixodes scapularis au Québec

Au Québec, les données disponibles permettent de confirmer la présence de populations de tiques Ixodes scapularis établies et infectées par le Borrelia burgdorferi, particulièrement dans les zones suivantes :

  • le nord et l’ouest de l'Estrie;
  • une grande partie de la Montérégie;
  • le sud-ouest de la région de la Mauricie et du Centre-du-Québec;
  • le sud-ouest de l’Outaouais.

Les données de surveillance acarologique (surveillance des tiques) laissent croire que les tiques sont présentes dans plusieurs autres régions au Québec.

Au Québec, la période d'activité des tiques (adultes et stades immatures confondus) débute au mois d'avril et se termine vers la fin du mois de novembre. Conséquemment, les cas d'infection aigüe chez l'humain se situent autour de cette période.

Tiques

Source : LSPQ-INSPQ
Des tiques femelles et mâles ainsi que des larves et des nymphes ont été récoltées au Québec.

Identification de la tique

L’Institut national de santé publique (INSPQ) a produit un guide d’identification des tiques au Québec 

Carte de risque d’acquisition de la maladie de Lyme au Québec

Depuis 2015, l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) élabore des cartes de risque  afin de mieux qualifier le risque d’acquisition de la maladie de Lyme à la suite d’une piqûre de tique. Le niveau de risque a été défini en fonction des données de surveillance passive et active des tiques et de la surveillance des cas humains. La carte identifie les zones considérées endémiques.

Dernière mise à jour : 24 septembre 2018, 10:33

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Lien vers le portail du gouvernement du qubec
© Gouvernement du Québec, 2018 Haut de page