Information pour les professionnels de la santé

Virus du Nil occidental (VNO)

Surveillance animale

Certains animaux peuvent aussi être infectés par le VNO et développer des symptômes. Ces animaux font l’objet d’une surveillance passive de la part des autorités de la santé animale. 


La présence d’animaux infectés au Québec indique qu’il peut y avoir des cas humains. Très souvent, des cas d’oiseaux sauvages infectés précèdent les cas humains. Toutefois, comme les oiseaux peuvent parcourir de longues distances, le lieu d’exposition de l’oiseau au VNO peut être différent du lieu où il est retrouvé.

L’information sur les oiseaux sauvages et les autres animaux sauvages infectés par le VNO est recueillie par le Centre québécois sur la santé des animaux sauvages. Ces informations sont compilées et partagées ensuite avec les autorités de santé publique.

L’information sur les cas d’animaux domestiques infectés par le VNO est recueillie par le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre..

Dernière mise à jour : 13 juin 2019, 16:33

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page