Ministère de la Santé et des Services sociaux

Information pour les professionnels de la santé

Vaccination contre la COVID-19

Dose additionnelle et dose de rappel du vaccin contre la COVID-19

Dose additionnelle

Une personne âgée de 5 ans ou plus immunodéprimée ou dialysée doit recevoir une troisième dose, de préférence avec un vaccin à ARN messager contre la COVID-19. Cette personne doit recevoir un total de trois doses de vaccin contre la COVID-19 pour être considérée comme adéquatement protégée. Pour plus d’informations, consultez le Protocole d’immunisation du Québec.

Une dose de rappel 3 mois ou plus après la dose additionnelle est également recommandée aux personnes immunodéprimées ou dialysées âgées de 12 ans et plus.

Doses de rappel

Une dose de rappel est recommandée pour les clientèles suivantes :

  • aux personnes âgées de 18 ans ou plus;
  • aux travailleurs de la santé et des services sociaux de tout âge;
  • aux femmes enceintes de tout âge;
  • aux personnes ayant été vaccinées uniquement avec un vaccin à vecteur viral contre la COVID-19;
  • aux jeunes de 12 à 17 ans présentant un risque élevé de complications de la COVID-19 et pour ceux vivant dans un milieu collectif fermé (par exemple, dans un refuge).

    Une dose de rappel peut être offerte aux jeunes de 12 à 17 ans qui souhaitent avoir cette dose.

Le Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) recommande que ces personnes reçoivent une dose de rappel de vaccin à ARN messager contre la COVID-19 trois mois ou plus après la dernière dose de vaccin reçue contre la COVID-19.

Une 2e dose de rappel est recommandée pour les clientèles suivantes :

  • aux personnes qui résident en CHSLD et en RPA;
  • aux personnes qui vivent dans d’autres milieux comportant une proportion élevée de personnes aînées et vulnérables comme certaines ressources intermédiaires et de type familial ainsi que certaines communautés religieuses;
  • aux personnes âgées de 80 ans et plus qui vivent dans la communauté;
  • aux personnes immunodéprimées âgées de 12 ans ou plus;
  • aux personnes très vulnérables qui résident dans des communautés isolées et éloignées.

Un intervalle d’au moins 3 mois doit être respecté entre la 1re dose de rappel et la 2e dose de rappel.

Une personne de 12 ans et plus ayant déjà eu la COVID-19 confirmé par un test d’amplification des acides nucléiques (TAAN ou PCR en anglais) ou par un test de détection antigénique rapide (TDAR) et ayant eu au moins deux doses de vaccin contre la COVID-19 pourrait obtenir une dose de rappel de vaccin à ARN messager contre la COVID-19 si elle le désire. Le CIQ recommande que cette personne respecte un intervalle de trois mois après l’infection avant de recevoir cette dose de rappel, bien que cette personne pourrait la recevoir dès la fin de ses symptômes (à l’exception de la toux, de la perte d’odorat ou de goût qui peuvent persister) et lorsque sa période d’isolement sera terminée Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre..

Pour connaître le nombre de doses à administrer aux personnes ayant fait la COVID-19, consultez la page Vaccination des personnes ayant fait la COVID-19.

Dernière mise à jour : 08 avril 2022

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Haut de page