Logo MSSS
Bandeau du site

Réorganisation du réseau

Faits marquants de la réorganisation du réseau

Organisation et offre de services :

  • Meilleure coordination des services sur un territoire sociosanitaire.
  • Parcours de soins simplifié pour les patients et travail facilité du personnel soignant.
  • Plus vaste éventail de ressources accessibles à la population de chaque territoire sociosanitaire.
  • Meilleure circulation de l’information du dossier d’un patient lorsque les soins requièrent l’intervention de plusieurs points de services d’une même région, ayant également pour effet d’éviter de refaire des tests et des examens déjà réalisés en amont.
  • Intégration, dans la plupart des régions, de services sous la gouverne d’un établissement unique, soit le centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) ou le centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS).
  • Maintien des programmes d'accès aux services en langue anglaise pour la population anglophone et du statut des établissements actuels reconnus en vertu de l’article 29.1 de la Charte de la langue française.

Administration, gestion et finances :

  • Maintien des réseaux locaux de services existants et intégration de ceux-ci au réseau territorial de services (RTS)
  • Réduction du nombre d’ententes de services à l’intérieur du réseau territorial de services (RTS) et maintien des réseaux locaux de services existants au profit des RTS.
  • Réduction du nombre de niveaux hiérarchiques de gestion de 3 à 2 paliers au sein du réseau.
  • Réduction du nombre d’établissements publics de 182 à 34.
  • Réduction du nombre de conseils d’administration (CA) d'établissement de 182 à 33.
  • Abolition des CA des agences.
  • Diminution importante du nombre de rapports annuels de gestion et d’états financiers vérifiés.
  • Diminution substantielle du nombre de postes-cadres supérieurs et du personnel administratif.
  • Amélioration du partage, de la répartition, du recrutement et de la rétention du personnel dans une région.
  • Économie, à terme, de 220 M$ par année, principalement liée à l’allègement des structures administratives et de la bureaucratie dans le réseau.
  • Maintien des corporations d’établissements actuelles et de leurs pouvoirs.
  • Maintien des comités d'usagers et de leur financement avec la création d’un comité d'usagers dans les CISSS et les CIUSSS duquel émanera un représentant d'usagers qui siègera au conseil d'administration.
  • Maintien de la dénomination initiale des fondations. Les fonds levés sont exclusivement dépensés dans les installations de l'établissement fusionné auquel la fondation est rattachée.

Dernière mise à jour : 12 février 2015

Haut de la page


Lien vers le portail du gouvernement du québec
© Gouvernement du Québec, 2017