Information pour les professionnels de la santé

Statistiques de santé et de bien être selon le sexe - Tout le Québec

Taux de victimisation d'infractions sexuelles

Évolution du taux de victimisation d’infractions sexuelles chez les femmes (pour 100 000)1-2, selon le groupe d’âge, Québec, 2003, 2008 et 20133

Groupes d'âge

2003

2008

2013

5 et -

172,1

136,2

130,5

6-11

327,4

330,1

302,7

12-14

667,7

681

773,5

15-17

446,9

482,3

614,9

18-19

253,3

251,1

246,7

20-24

149,8

155,4

142,1

25-34

72,2

81

82,3

35-44

42,5

43

53,3

45-54

21,6

25,9

28,5

55-64

11,8

9,3

11,2

65 et +

5,1

6,5

6

Total

110,7

108,3

106,9

Afficher le tableau des données

Source : Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l’affaire DUC 2,ministère de la Sécurité publique

Tiré de Statistiques 2013 sur les agressions sexuelles au Québec, ministère de la Sécurité publique, 2 mars 2015.

1. Population basée sur les estimations de Statistique Canada.

2. Exclut les infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n’a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l’âge de la victime est inconnu, douteux ou non-conforme à la réalité.

3. Données provisoires.

Évolution du taux de victimisation d’infractions sexuelles chez les hommes (pour 100 000)4-5, selon le groupe d’âge, Québec, 2003, 2008 et 20136

Groupes d'âge

2003

2008

2013

5 et -

63,7

62,7

55,6

6-11

116,0

121,1

123,2

12-14

114,0

107,9

154,3

15-17

68,6

86,4

94,7

18-19

19,6

15,6

30,7

20-24

8,7

15,3

12,7

25-34

7,5

4,5

7,0

35-44

4,0

4,3

3,3

45-54

1,2

1,6

2,7

55-64

1,0

2,3

1,4

65 et +

1,0

0,8

0,5

Total

23,1

22,5

22,8

Afficher le tableau des données

Source : Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l’affaire DUC 2,ministère de la Sécurité publique

Tiré de Statistiques 2013 sur les agressions sexuelles au Québec, ministère de la Sécurité publique, 2 mars 2015.

4. Population basée sur les estimations de Statistique Canada.

5. Exclut les infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n’a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l’âge de la victime est inconnu, douteux ou non-conforme à la réalité.

6. Données provisoires.

Faits saillants

Femmes

  • Les femmes âgées de 25 ans et moins constituent la plus grande proportion des victimes d’infractions sexuelles, et plus particulièrement les filles de 12 à 14 ans, qui constituent le groupe d’âge avec le plus haut taux de victimisation.
  • Globalement, chez les femmes, le nombre de victimes d’infractions sexuelles est légèrement moins élevé en 2013 (106,9 pour 100 000) qu’en 2003 (110,7 pour 100 000) et 2008 (108,3 pour 100 000).
  • Le nombre de femmes victimes d’infractions sexuelles est beaucoup plus élevé que celui des hommes, et ce, dans l’ensemble des périodes à l’étude et dans l’ensemble des groupes d’âge.
  • En 2013, des écarts importants entre les femmes et les hommes se retrouvent chez les 18 à 44 ans, le taux des femmes victimes d’infractions sexuelles étant au moins 8 fois plus élevé que celui des hommes. Chez les 12 à 14 ans, le taux des femmes victimes d’infractions sexuelles est 5 fois supérieur à celui des hommes alors que chez les 15 à 17 ans, il y est 6,5 fois plus élevé.

Hommes

  • Les garçons de moins de 18 ans sont nettement plus nombreux que les hommes plus âgés à être victimes d’agressions sexuelles.
  • Les groupes de 0 à 17 ans, et plus particulièrement les 6 à 14 ans, affichent le nombre le plus élevé de victimes d’infractions sexuelles chez les garçons et ce nombre est encore plus élevé en 2013 qu’en 2003 et 2008.
  • Globalement, chez les hommes, le nombre de victimes d’infractions sexuelles est légèrement moins élevé en 2008 (22,5 pour 100 000) qu’en 2003 (23,1 pour 100 000) et 2013 (22,8 pour 100 000).
  • Dans l’ensemble des périodes à l’étude et dans l’ensemble des groupes d’âge, les hommes présentent un nombre de victimes d’infractions sexuelles beaucoup moins élevé que les femmes.
  • En 2013, des écarts importants entre les hommes et les femmes se retrouvent chez les 18 à 44 ans, le taux des hommes victimes d’infractions sexuelles étant au moins 8 fois moins élevé que celui des femmes. Chez les 12 à 14 ans, le taux des hommes victimes d’infractions sexuelles est cinq fois inférieur à celui des femmes alors que chez les 15 à 17 ans, il y est 6,5 fois moins élevé.

Dernière mise à jour : 19 février 2018, 16:40

À consulter aussi

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page