Information pour les professionnels de la santé

Prix d'excellence du réseau de la santé et des services sociaux

Sécurité des soins et des services (prix Isabel-et-Michèle-Beauchemin-Perreault) 2018

Prix d’excellence

Porteurs asymptomatiques de Clostridium difficile - Institut universitaire de cardiologie et pneumologie de Québec – Université Laval

Photo des lauréats.

(De gauche à droite) M. Gaétan Barrette, Mme Sylvie McDonald, Mme Isabelle Fortier, Mme Bianka Paquet Bolduc, M. Denis Bouchard, Mme Sylvie Trottier, M. Olivier Bouffard-Chabot, Mme Nathalie Thibault, M. Joël Clément, Mme Lucie Charlebois

Le projet lauréat

Le réseau de la santé et des services sociaux est, depuis plusieurs années, confronté au défi que représentent les éclosions d’infections nosocomiales telles que celle du C. difficile. Malgré des mesures rigoureuses de prévention et de contrôle, l’Institut universitaire de cardiologie et pneumologie de Québec – Université Laval (IUCPQ – UL) a dû faire face à des épidémies soutenues qui ont mené ses équipes à mettre au point une solution novatrice : le dépistage des personnes porteuses asymptomatiques.

Environ 5 % des usagers peuvent être porteurs de la bactérie, et ce, sans présenter de symptôme, tout en représentant un risque de propagation et d’infection pour les autres usagers. Dès 2013, l’équipe de l’IUCPQ – UL a donc mis en œuvre un processus de dépistage de ces personnes parmi les patients hospitalisés, suivi de mesures spécifiques de désinfection systématique de la chambre des personnes porteuses et du matériel utilisé, pour protéger les patients subséquents.

Ces mesures préventives ont permis d’accroître de manière importante la sécurité des soins des usagers de l’établissement. À la suite de la mise en œuvre de ce protocole de prévention, le taux d’incidence de l’infection a diminué de 65 % entre 2012-2013 et 2016-2017. Ainsi, au cours des 15 premiers mois de la pratique, ce sont 63 personnes qui ont évité une infection au C. difficile. L’ensemble du projet a été reconnu comme une pratique exemplaire et comme une première mondiale, faisant d’ailleurs l’objet d’un article scientifique dans un journal prestigieux.

Mention d’honneur

Mise en place d’agents de suivi multiprogramme en milieu hospitalier - Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest

Photo mention d'honneur.

(De gauche à droite) M. Gaétan Barrette, M. Yves Masse, Mme Marie-Ève Bernard, Mme Chantal Laroche, Mme Marie-Eve Auclair, Mme Geneviève Leboeuf, Mme Chantale Carreau, M. Philippe Besombes, Mme Émilie Bouchard, Mme Chantal Rochefort, Mme Lucie Charlebois

Le projet

Constatant des difficultés de transfert de connaissances de la formation à la pratique au sein des équipes de soins en ce qui concerne l’implantation des meilleures pratiques favorisant la qualité et la sécurité des soins, le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest a opté pour une approche d’apprentissage par les pairs. Une équipe d’agents de suivi multiprogramme (ASMP) a donc été mise sur pied, mobilisant, à raison d’une journée par mois, 27 infirmières réparties dans les trois hôpitaux de l’établissement.

Les meilleures pratiques ciblées par ce projet concernent la prévention des plaies de pression et des chutes, la réduction de l’utilisation des mesures de contrôle, l’implantation de l’approche adaptée à la personne âgée ainsi que la gestion optimale des symptômes comportementaux et psychologiques associés à la démence et au délirium. Les infirmières mandatées pour offrir cet accompagnement professionnel ont contribué à la mise en place de pratiques de soins encore plus sécuritaires et à l’atteinte de standards de qualité, en ciblant les besoins concrets des usagers et des équipes de soins.

Cette approche a eu des effets positifs notables, notamment celui d’insuffler un sentiment de fierté et d’appartenance dans les milieux de travail, en plus de créer un nouveau réseau de pratique. Les ASMP, en tant agents de changement, ont permis de favoriser une expérience pratique collaborative à grande échelle, en plus de mieux outiller les équipes de soins dans leur quête d’excellence en matière de qualité et de sécurité des soins. Ultimement, ce sont les usagers qui bénéficient le plus des retombées de ce projet, car ils profitent de meilleures évaluations et d’interventions réellement adaptées à leurs besoins.

Hommage à madame Michèle Beauchemin-Perreault

Photo hommage à madame MIchèle Beauchemin Perreault

(De gauche à droite) M. Gaétan Barrette, M. Philippe Perreault-Brousseau, M. Jean-Marc Brousseau, Mme Mélanie Durnin, M. Simon Beauchemin-Perreault, M. Gilles P. Perreault, Mme Éliane Beauchemin-Perreault, M. Gabriel Perreault-Brousseau, Mme Lucie Charlebois

Dans le cadre de la remise de ce prix, un hommage a été rendu par le ministre Barrette à madame Michèle Beauchemin-Perreault, qui est décédée en août 2017. Le prix porte son nom et celui de sa fille, qui a perdu la vie à 28 ans en raison d’un accident évitable en milieu hospitalier. Le ministre a souligné le parcours exemplaire de cette femme courageuse et généreuse, qui s’est engagée, à la suite de cette tragédie, à promouvoir la prévention de tels accidents.

Finalistes

  • Grille d'observation des facteurs de risques, outils d'intervention et d'orientations suggérées - CISSS de l'Outaouais
  • Gestion intégrée et prestation sécuritaire des soins et de services au CISSS de Chaudière-Appalaches - CISSS de Chaudière-Appalaches

Dernière mise à jour : 01 juin 2018, 15:48

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Lien vers le portail du gouvernement du qubec
© Gouvernement du Québec, 2018 Haut de page