Information pour les professionnels de la santé

Prix d'excellence du réseau de la santé et des services sociaux

Aller au menu de la section

Processus de sélection

Le processus d’analyse et de sélection des candidatures diffère selon les catégories de prix et la nature des établissements qui soumettent leur candidature.

Catégories ouvertes aux établissements

Pour les établissements publics :

  1. Première étape
    Le coordonnateur des Prix d’excellence de l’établissement transmet au ministère de la Santé et des Services sociaux la meilleure candidature de l’établissement pour chacun des domaines. Il devra s’assurer que les dossiers sélectionnés répondent aux règles d’admission.
  2. Deuxième étape
    Le ministère de la Santé et des Services sociaux nomme un jury ministériel, composé de représentants des directions générales, pour chacun des domaines. Les jurys évaluent les candidatures soumises par les établissements publics, par l’Association des établissements privés conventionnés et par les établissements privés non conventionnés. Chaque jury sélectionnera les quatre meilleures candidatures dans chacun des domaines pour ensuite les soumettre au jury national.
  3. Troisième étape
    Le jury national retiendra les candidatures susceptibles de mériter le prix d’excellence et la mention d’honneur (s’il y a lieu) dans chacun des domaines. Les recommandations du jury national seront ensuite soumises au ministre de la Santé et des Services sociaux.

Le jury se réserve le droit d’annuler la remise d’un prix d’excellence ou d’une mention d’honneur s’il considère que les candidatures reçues ne se démarquent pas suffisamment.

Pour les établissements privés conventionnés :

  1. Première étape
    L’Association des établissements privés conventionnés (AEPC) examine tous les dossiers de candidatures déposés par les établissements privés conventionnés afin de vérifier s’ils répondent aux règles d’admission.
  2. Deuxième étape
    L’AEPC forme un comité de sélection qui a la tâche de choisir la meilleure candidature dans chacun des domaines. Ensuite, l’AEPC transmet les résultats des évaluations au ministère de la Santé et des Services sociaux.
  3. Troisième étape
    Le ministère de la Santé et des Services sociaux nomme un jury ministériel, composé de représentants des directions générales, pour chacun des domaines. Les jurys évaluent les candidatures soumises par les établissements publics, par l’Association des établissements privés conventionnés et par les établissements privés non conventionnés. Chaque jury sélectionnera les quatre meilleures candidatures dans chacun des domaines pour ensuite les soumettre au jury national.
  4. Quatrième étape
    Le jury national retiendra les candidatures susceptibles de mériter le prix d’excellence et la mention d’honneur (s’il y a lieu) dans chacun des domaines. Les recommandations du jury national seront ensuite soumises au ministre de la Santé et des Services sociaux.

Le jury se réserve le droit d’annuler la remise d’un prix d’excellence ou d’une mention d’honneur s’il considère que les candidatures reçues ne se démarquent pas suffisamment.

Pour les établissements privés non conventionnés :

  1. Première étape
    La coordonnatrice nationale des Prix d’excellence au ministère de la Santé et des Services sociaux examine tous les dossiers de candidatures déposés par les établissements privés non conventionnés afin de vérifier s’ils répondent aux règles d’admission.
  2. Deuxième étape
    Le ministère de la Santé et des Services sociaux nomme un jury ministériel, composé de représentants des directions générales, pour chacun des domaines. Les jurys évaluent les candidatures soumises par les établissements publics, par l’Association des établissements privés conventionnés et par les établissements privés non conventionnés. Chaque jury sélectionnera les quatre meilleures candidatures dans chacun des domaines pour ensuite les soumettre au jury national.
  3. Troisième étape
    Le jury national retiendra les candidatures susceptibles de mériter le prix d’excellence et la mention d’honneur (s’il y a lieu) dans chacun des domaines. Les recommandations du jury national seront ensuite soumises au ministre de la Santé et des Services sociaux.

Le jury se réserve le droit d’annuler la remise d’un prix d’excellence ou d’une mention d’honneur s’il considère que les candidatures reçues ne se démarquent pas suffisamment.

Catégories ouvertes aux organismes communautaires

  1. Première étape
    La coordonnatrice nationale des Prix d’excellence au ministère de la Santé et des Services sociaux examine tous les dossiers de candidatures déposés par les organismes communautaires afin de vérifier s’ils répondent aux règles d’admission. Dans le cas où le nombre de candidatures répondant aux critères est élevé, le Ministère formera un comité de sélection, composé de représentants des directions générales, qui examinera tous les dossiers afin de sélectionner la meilleure candidature régionale pour chacun des domaines.
  2. Deuxième étape
    Le ministère de la Santé et des Services sociaux nomme un jury ministériel, composé de représentants des directions générales, pour chacun des domaines. Les jurys sélectionneront les quatre meilleures candidatures dans chacun des domaines pour ensuite les soumettre au jury national.
  3. Troisième étape
    Le jury national retiendra les candidatures susceptibles de mériter le prix d’excellence et la mention d’honneur (s’il y a lieu) dans chacun des domaines. Les recommandations du jury national seront ensuite soumises au ministre de la Santé et des Services sociaux.

Le jury se réserve le droit d’annuler la remise d’un prix d’excellence ou d’une mention d’honneur s’il considère que les candidatures reçues ne se démarquent pas suffisamment.

Prix Reconnaissance de carrière Persillier-Lachapelle

Quant aux deux prix Reconnaissance de carrière Persillier-Lachapelle, les dossiers de candidature sont acheminés directement au Ministère, qui en fera l’analyse. Un jury composé de représentants du réseau est formé. Ce jury sélectionne les finalistes dans cette catégorie et transmet ses recommandations au ministre de la Santé et des Services sociaux.

Dernière mise à jour : 19 septembre 2017, 10:02

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard

Lien vers le portail du gouvernement du qubec
© Gouvernement du Québec, 2017