Information sur le ministère de la Santé et des Services sociaux

Lutte contre le cancer

Congrès 2016 - Les pratiques exemplaires du Réseau de cancérologie du Québec

Devant le défi que représente le cancer, plusieurs équipes ont innové et ont mis en place des pratiques qui permettent d'améliorer l’accessibilité, la continuité ou la qualité des soins et des services. Initié par la Direction générale de cancérologie (DGC), le Congrès 2016 avait pour objectif principal de faire connaître et de partager différentes pratiques exemplaires en cours dans le Réseau de cancérologie du Québec.

Objectifs spécifiques

  1. Identifier les pratiques qui peuvent améliorer :
    • l’accessibilité, la qualité ou la continuité des services;
    • l’expérience des patients;
    • la productivité, la qualité de vie au travail, la présence au travail (diminution de l’absentéisme) ou la satisfaction des intervenants.
  2. Permettre aux participants d'analyser la faisabilité, dans leur milieu de travail, de la mise en place des pratiques exemplaires.
  3. Faire connaître les conditions nécessaires à cette mise en place :
    • les obstacles potentiels à éviter;
    • les appuis institutionnels nécessaires;
    • la révision des trajectoires de soins;
    • les activités de formation à offrir;
    • les indicateurs à colliger et à analyser;
    • les rétroactions à entreprendre.

Organisation des activités et déroulement de la journée

Huit pratiques exemplaires et deux projets de la DGC ont été présentés au cours de la journée. Ces présentations ont été également diffusées simultanément par webinaire. Ensuite, deux séries d’ateliers ont suivi les présentations orales des pratiques exemplaires. Les participants sur place ont été  invités à sélectionner leurs préférences lors de l’inscription. Les ateliers ont permis aux participants d’approfondir le sujet, de déterminer l’applicabilité de ces pratiques dans leur établissement et de poser leurs questions. En parallèle, des présentations par affiche ont eu lieu lors des pauses.

Déroulement de la journée

8h00

Mot de bienvenue
Dr Jean Latreille, directeur général, DGC

8h05

Allocution du ministre
Dr Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux (présence à confirmer)

8h20

L'implémentation d’un système de gestion de la salle d’attente via une application mobile et un portail pour les patients en oncologie
Dr Tarek Hijal, M.D., C.M., M. Sc., FRCPC, radio-oncologue, Centre Universitaire de Santé McGill
Dr John Kildea, Ph. D., FCCPM, physicien médical, Centre Universitaire de Santé McGill
Dre Laurie Hendren, Ph. D., professeure en informatique, Université McGill

8h40

Le programme de soutien et d’information dédié aux proches aidants de personnes atteintes de cancer de l’Organisation québécoise des personnes atteintes de cancer (OQPAC) : nécessité d’une intervention précoce auprès des proches aidants
Mme Sophie Collin, B. Sc. pol. D.E.S.S., coordonnatrice des services, OQPAC
M. Martin Côté, B. A., directeur général, OQPAC

9h00

Vers un transfert en milieu adulte structuré pour les jeunes survivants du cancer : un projet de collaboration interdisciplinaire et réseau avec les intervenants de la première ligne
Mme Marie-Claude Charette, M. Sc. inf., responsable du plateau ambulatoire en hématologie-oncologie, cogestionnaire clinico-administratif du programme de lutte contre le cancer, CHU Sainte-Justine
Mme Annie-Pier Couture, B. Sc. inf. conseillère en soins infirmiers, Centre de coordination des activités réseaux, CHU Sainte-Justine

9h20

Présentations par affiches et pause santé

10h10

Premier choix d'atelier

Titre et présentateurs Résumé

A

L’implémentation d’un système de gestion de la salle d’attente via une application mobile et un portail pour les patients en oncologie

Notre équipe du Centre du Cancer des Cèdres a développé un système électronique de gestion du patient, composé d'un système de gestion de la salle d’attente et d'une application pour les patients. Ce système permet aux patients de s'enregistrer grâce à des bornes lors de leurs rendez-vous, d'avoir une estimation de leur temps d'attente et d'avoir accès à une multitude d'informations sur leurs traitements et de pouvoir visualiser certaines informations de leurs dossiers médicaux.

B

Le programme de soutien et d’information dédié aux proches aidants de personnes atteintes de cancer de l’Organisation québécoise des personnes atteintes de cancer (OQPAC) : nécessité d’une intervention précoce auprès proches aidants

Les proches aidants sont devenus des acteurs indispensables dans le processus médical ainsi que dans la réadaptation des personnes atteintes de cancer. Il devient donc primordial de permettre aux proches aidants de développer leur pouvoir d’agir par l’acquisition de compétences et de connaissances afin d’exercer leur rôle efficacement, dans un contexte de relations humaines modifiées par le cancer.

C

Le contrôle de dossier électronique en radiothérapie : un gain de qualité, sécurité et performance

(atelier annulé)

Le département de radio-oncologie du Centre intégré de cancérologie de Laval s’est doté d’un outil de contrôle de dossier électronique (CDe) qui permet la priorisation et l'automatisation d'une partie du travail de l’équipe clinico-administrative. En constant développement, le CDe ajoute une couche d’abstraction à nos tâches de manutention d'information nous permettant un rapprochement à l’essentiel : le patient.

D

Vers un transfert en milieu adulte structuré pour les jeunes survivants du cancer : un projet de collaboration interdisciplinaire et réseau avec les intervenants de la première ligne

Le transfert vers le milieu adulte de la clientèle en cancérologie pédiatrique suscite des difficultés d’accès et de coordination, amenant un prolongement des soins dans le milieu spécialisé. Un projet structuré et uniformisé de transfert vers les omnipraticiens visant une approche interdisciplinaire, des processus standardisés et des outils de suivi clairs et concis pour les intervenants de première ligne a été mis de l'avant afin de répondre aux besoins spécifiques de la clientèle vivant avec des risques de complications à long terme liés au diagnostic de cancer et aux traitements reçus. Finalement, ce projet implique plus précocement le patient dans ce processus de transition en favorisant son autonomie à l’égard de sa situation de santé.

10h55

Le Programme de formation en ligne pour les infirmières pivots en oncologie (IPO)
Mme Sonia, M. Sc., cadre-conseil en soins infirmiers, DGC, MSSS
Mme Lucie Laporte, B. Sc. inf., tutrice pour les webinaires, Centre d’expertise en santé de Sherbrooke

11h15

L’autoévaluation des technologues en imagerie médicale attestées en mammographie et échanges sur la qualité du positionnement avec le radiologiste
Mme Caroline Fortin, t.r.o., technologue senior en imagerie médicale, Clinique Radiologie Saint-Martin Bois-de-Boulogne
Mme Mireille Chinas Ugalde, M.B.A., conseillère au Programme québécois de dépistage du cancer du sein, DGC, MSSS

11h35

Dîner

13h10

Le partenariat de soins : deux exemples réussis d’intégration de la vision et du savoir expérientiel des familles dont l’enfant est atteint de cancer
Mme Marie-France Vachon, M. Sc. inf., coordonnatrice et agente d’assurance qualité – Programme de greffe de moelle osseuse, CHU Sainte-Justine
Mme Claude Hallal, parent ressource – comité amélioration continue – Programme de greffe de moelle osseuse, CHU Sainte-Justine
Dr Michel Duval, hémato-oncologue, co-chef de service, Programme d’hémato-oncologie et directeur médical, Programme de greffe de moelle osseuse, CHU Sainte-Justine

13h30

La vérification des traitements et gestion du flux de données au Département de radiothérapie de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont
M. Patrice Munger, Ph. D., MCCPM, physicien Médical, CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal, Hôpital Maisonneuve Rosemont, Département de radio-oncologie

13h50

La coordination suprarégionale des activités pharmaceutiques en oncologie
Mme Anne-Catherine Martineau-Beaulieu, B. Pharm., M. Sc., pharmacienne, CHU de Québec – Université Laval, coordonnatrice suprarégionale des activités pharmaceutiques en oncologie pour les régions 03 et 12

14h10

Bouger pour la vie
Mme Isabelle Brisson, B. Sc. Kin, kinésiologue, Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) – Fondation Virage
M. Guillaume Bastarache, B. Sc. Kin., kinésiologue, Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) – Fondation Virage

14h30 à 15h05

Second choix d'atelier

Titre et présentateurs Résumé

E

Le partenariat de soins : deux exemples réussis d’intégration de la vision et du savoir expérientiel des familles dont l’enfant est atteint de cancer

De par sa philosophie et la vision qu’elle s’est donnée, l’équipe d’hémato-oncologie du CHU Sainte-Justine adhère fortement à une approche centrée sur le patient, basée sur des décisions cliniques partagées avec les familles.

Afin d’approfondir cette approche et de la transformer en véritable partenariat de soins avec les familles, non seulement dans le quotidien de la clinique, mais aussi dans la gestion, la recherche et l’enseignement, nous avons mis en place deux projets mobilisateurs. Ces deux projets sont des plans d’interventions individualisés (PII) novateurs effectués avec les familles et le développement d’un atelier de sensibilisation au vécu des familles, donné par deux mères d’enfants traités pour une leucémie et greffés.

Cette présentation se veut un résumé du processus menant à l’implantation et des résultats de ces deux projets qui sont tout à fait reproductibles dans d’autres milieux, notamment chez les adultes.

F

La vérification des traitements et gestion du flux de données au Département de radiothérapie de HMR

Deux outils informatiques facilitant la vérification des dossiers avant les traitements de radiothérapie et assurant une meilleure gestion des données ont été développés au cours des dernières années par l'équipe de radiophysique. Nous les décrirons dans cette présentation et nous montrerons comment ils contribuent à améliorer la sécurité des traitements.

G

La coordination suprarégionale des activités pharmaceutiques en oncologie

Les soins et services pharmaceutiques pour la clientèle d’oncologie sont inégaux dans nos régions et la pénurie de pharmaciens est parfois préoccupante. La complexité grandissante des traitements anticancéreux exerce une pression croissante sur les équipes, et la sécurité des thérapies requiert une grande rigueur. La coordination suprarégionale des activités pharmaceutiques en oncologie a été mise en place dans les régions 03 et 12 afin de sécuriser les soins et services par la standardisation d’outils de travail fréquemment utilisés, l’organisation de formations continues, la création d’une plateforme de partage des outils et formations, l’amélioration de la trajectoire pharmaceutique inter établissement en oncologie, l’amélioration de la qualité des soins dans un contexte de pénurie de ressources par un réseautage entre les équipes et l’évaluation de l’apport de la télépharmacie en oncologie.

H

Bouger pour la vie

Ce programme vise à fournir l'encadrement nécessaire à la pratique d'activités physiques pour les patients pendant et après leurs traitements contre le cancer. Il a comme objectifs principaux de diminuer les effets néfastes d'un déconditionnement, d'offrir une thérapie complémentaire ainsi qu'un environnement sécuritaire et riche en développement de connaissances personnelles, en lien avec l’acquisition et le maintien à long terme d’une saine pratique d’activités physiques, dans le but de développer l’autonomie.

15h05

Pause santé et réseautage

15h20

Remise des prix de cancérologie 2016

16h00

Mot de la fin
Dr Jean Latreille, directeur général, DGC

Présentation du Congrès

Présentations par diapositives
* La plupart des présentations en plénière étaient ensuite approfondies en ateliers. Certains présentateurs ont donc utilisé deux fichiers électroniques différents, tandis que d’autres ont utilisé le même fichier pour la plénière et pour l’atelier.

Présentations du matin

 Présentations de l'après-midi

Présentations par affiches

Comité scientifique

  • Mme Murielle Therrien, B. Sc. inf., cogestionnaire clinico-administrative, CISSS du Bas-Saint-Laurent
  • Dr Pierre Carrier, M.D, omnipraticien, cogestionnaire médical, CIUSSS de la Capitale-Nationale
  • Mme Isabelle Jeanson, B.T.S, travailleuse sociale, CISSS de Laval
  • Mme Julie Héon, t.r.o, chef de service – département de radio-oncologie, CISSS de Laval
  • Mme Andrée-Anne Demers Cloutier, M. A., sexologue clinicienne et psychothérapeute, CISSS de la Montérégie-Centre
  • Mme Tracy Ann Curtis, directrice générale, Regroupement provincial des organismes et groupes d’entraide communautaire en oncologie (RPOGECO)
  • Mme Elodie Brochu, M. Sc., agente de recherche et de planification socio-économique, DGC, MSSS
  • Mme Marie-Ève Quirion, t.r.o, technologue en radio-oncologie, DGC, MSSS
  • M. Guillaume Ruel, Ph. D., agent de recherche et de planification socio-économique, DGC, MSSS
  • M. Charles Boily, pht., M. A., agent de recherche et de planification socio-économique, DGC, MSSS

Obtention d'unités d'éducation continue (UEC)

Pour les participants qui le désiraient, il était possible d’obtenir cinq heures d’unités d’éducation continue (UEC) pour la participation à la journée complète du Congrès ou à trois heures d’UEC pour la participation au webinaire.

Les Prix de cancérologie 2016

Le Congrès s’est terminé en beauté avec l’attribution des Prix de cancérologie 2016. Par cette remise de prix, la DGC tenait à souligner des projets qui sont des exemples novateurs pour le Québec. Au total, 9 projets ont été récompensés, et ce, dans 5 grandes catégories : Évolution de la pratique, Organisation des services, Soutien aux personnes, Promotion de la santé et prévention et Implication des personnes touchées par le cancer. Félicitations à tous!

Catégorie 1 : Évolution de la pratique

Comité organisateur interrégional du colloque de cancérologie des 3L CISSS de Lanaudière, CISSS de Laval et CISSS des Laurentides

Colloque annuel de cancérologie des 3L : une journée de formation et de réseautage à l’intention des professionnels de première ligne et des équipes de cancérologie 
Comité organisateur interrégional du colloque de cancérologie des 3L
CISSS de Lanaudière, CISSS de Laval et CISSS des Laurentides

Catégorie 2 : Organisation des services

Projet P4 - Département de radio-oncologie CISSS de Laval

Projet P4: une gestion plus agile et efficiente du flux des activités 
Projet P4 - Département de radio-oncologie
CISSS de Laval

Programme de suivi long terme en hématologie-oncologie pédiatrique CHU Sainte-Justine

Vers un transfert en milieu adulte structuré pour les jeunes survivants d'un cancer : un projet de collaboration interdisciplinaire réseau
Programme de suivi long terme en hématologie-oncologie pédiatrique
CHU Sainte-Justine

CHU de Québec – Université Laval et Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ) – Université Laval

Coordination suprarégionale des activités pharmaceutiques en oncologie 
Oncollabore
CHU de Québec – Université Laval et Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ) – Université Laval

Groupe d’informatique en santé Centre du cancer des Cèdres du Centre universitaire de santé McGill (CUSM)

Implémentation d’un système de gestion de la salle d’attente via une application mobile et un portail pour les patients en oncologie
Groupe d’informatique en santé
Centre du cancer des Cèdres du Centre universitaire de santé McGill (CUSM)

Projet CDe - Département de radio-oncologie CISSS de Laval

Contrôle de dossier électronique en radiothérapie : un gain de qualité, sécurité et performance
Projet CDe - Département de radio-oncologie
CISSS de Laval

Catégorie 3 : Soutien aux personnes

CHU de Québec – Université Laval et Organisation Québécoise Des Personnes Atteinte De Cancer (OQPAC) CHU de Québec – Université Laval

« Cancer Transitions : partenariat innovant »
CHU de Québec – Université Laval et Organisation Québécoise Des Personnes Atteinte De Cancer (OQPAC)
CHU de Québec – Université Laval

Catégorie 4 : Promotion de la santé et prévention

Centre ROSE CHU de Québec – Université Laval

Projet du Centre ROSE (Ressources en Oncogénétique pour le Soutien et l’Éducation des familles à risque de cancer du sein ou de l’ovaire)
Centre ROSE
CHU de Québec – Université Laval

Catégorie 5 : Implication des personnes touchées par le cancer

Programme d’hématologie-oncologie et de thérapie cellulaire pédiatrique CHU Sainte-Justine

Partenariat de soins : deux exemples réussis d’intégration de la vision et du savoir expérientiel des familles dont l’enfant est atteint de cancer 
Programme d’hématologie-oncologie et de thérapie cellulaire pédiatrique
CHU Sainte-Justine

Retour vers la page Activités et évènements

Dernière mise à jour : 09 décembre 2016

Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page