Retour au site Pandémie Québec

Statistiques descriptives de la grippe pandémique A(H1N1)

Surveillance épidémiologique

La surveillance épidémiologique de la grippe A(H1N1) répond à plusieurs objectifs, notamment de suivre l’évolution de l’activité de cette grippe dans la population, de décrire les caractéristiques démographiques et cliniques des cas et de décrire la sévérité de la maladie. Parmi les principaux indicateurs de surveillance de ce problème de santé, on retrouve :

Pour effectuer cette surveillance, deux principaux systèmes de cueillette de données sont utilisés. Le premier système repose sur les analyses effectuées en laboratoire où la méthode du RT-PCR permet d’identifier de manière spécifique le virus de la grippe A(H1N1). Un cas est considéré « confirmé » lorsqu’un résultat de RT-PCR s’avère positif pour ce virus. La PCR est une méthode d'amplification des acides nucléiques de biologie moléculaire, qui dans le cas de la grippe pandémique A(H1N1) permet de copier en grand nombre une séquence connue du génome du virus, à partir d'une faible quantité d'acides nucléiques prélevés dans des échantillons respiratoires. L'acronyme RT (reverse-transcriptase) est une technique utilisée qui permet de convertir l'ARN en ADN avant de procéder à l'amplification. La surveillance des cas confirmés de grippe A(H1N1) permet de suivre la progression ou le déclin du virus dans la population et d’identifier les groupes d’âge les plus affectés.

Il est important de mentionner que le suivi quotidien du nombre de cas confirmés de grippe A(H1N1) ne sera pas présenté. Le nombre de cas confirmés est une sous-estimation du nombre réel d’individus affectés par ce virus, puisque ce n’est pas toutes les personnes infectées par ce virus qui seront testées.

Au Québec, tous les cas confirmés ayant nécessité une hospitalisation font l’objet d’une déclaration à la Direction de santé publique régionale afin que la sévérité de la maladie soit décrite. Les cas confirmés nécessitant une admission aux soins intensifs ou étant décédés font l’objet d’une enquête épidémiologique afin de documenter divers aspects comme la présence ou non de conditions sous-jacentes et les complications observées pouvant mener au décès.

Mise à jour : 7 octobre 2010 (données en date du 12 mai 2010, 12 h).

Nombre de cas1 de grippe A(H1N1) hospitalisés,
selon la date de déclaration et le niveau de soins du patient, province de Québec, depuis le 30 août 2009
Type de cas Depuis le 30 août 2009
Nombre de cas hospitalisés2 2 494
Nombre total de cas aux soins intensifs3
362
- Sans conditions sous-jacentes4 57
Nombre total de décès5 83
- Sans conditions sous-jacentes4 3

Légendes :
1. Résidants du Québec
2. Le cas hospitalisé est un patient ayant occupé un lit de courte durée (incluant un lit débordement) et ayant obtenu un résultat de RT-PCR positif pour la grippe A(H1N1).
3. Le cas aux soins intensifs est un cas hospitalisé ayant nécessité une admission aux soins intensifs ou dans unité équivalente et ayant obtenu un résultat de RT-PCR positif pour la grippe A(H1N1).
4. Les conditions sous-jacentes identifiées par le questionnaire d'enquête sont les cardiopathies chroniques, le diabète, les néphropathies, l'immunosuppression, l'obésité sévère, les maladies pulmonaires chroniques, les conditions neuromusculaires. Une catégorie "Autres conditions" est aussi disponible. Toutes les conditions sous-jacentes présentes chez les patients ayant contracté la grippe pandémique
A(H1N1) sont analysées même si actuellement, certaines ne sont pas des facteurs de risque de complications de l'influenza reconnus.
5. Les décès comprennent l'ensemble des décès survenant chez les cas confirmés de grippe A(H1N1) sans période de récupération entre le début de la maladie et le décès.

Source :
Système de déclaration et d'enquête influenza (SDEI) 2009-2010.

Distribution des cas de grippe A(H1N1) selon la région sociosanitaire,
Province de Québec, depuis le 30 août 2009
Région sociosanitaire Cas hospitalisés1 Cas décédés2
01 - Bas-Saint-Laurent 47 0
02 - Saguenay—Lac-Saint-Jean 149 5
03 - Capitale-Nationale 115 1
04 - Mauricie et Centre-du-Québec 265 6
05 - Estrie 147 4
06 - Montréal 344 12
07 - Outaouais 132 6
08 - Abitibi-Témiscamingue 59 0
09 - Côte-Nord 49 2
10 - Nord-du-Québec 12 0
11 - Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine 44 2
12 - Chaudière-Appalaches 76 0
13 - Laval 66 4
14 - Lanaudière 162 7
15 - Laurentides 247 13
16 - Montérégie 537 21
17 - Nunavik 19 0
18 - Terres-Cries-de-la-Baie-James 22 0
Inconnue 0 0
Ensemble du Québec 2 492 83

Légendes :
1. Le cas hospitalisé est un patient ayant occupé un lit de courte durée (incluant un lit débordement) et ayant obtenu un résultat de RT-PCR positif pour la grippe A(H1N1).
2. Les décès comprennent l'ensemble des décès survenant chez les cas confirmés de grippe A(H1N1) sans période de récupération entre le début de la maladie et le décès.

Source :
Système de déclaration et d'enquête influenza (SDEI) 2009-2010.

Caractéristiques démographiques des cas1 de grippe A(H1N1) confirmés par RT-PCR
selon le niveau de soins, Québec, depuis le 30 août 2009
Groupes d'âge Cas confirmés2
Cas hospitalisés3 Cas en soins intensifs4 Cas décédés5
Nombre % Nombre % Nombre % Nombre %
0-5 mois 240 2 139 6 5 1 1 1
6-23 mois 837 8 269 11 7 2 1 1
2-4 ans 887 8 288 12 11 3 0 0
5-9 ans 1 517 14 263 11 16 4 0 0
10-19 ans 1 862 17 192 8 18 5 3 4
20-29 ans 1 513 14 160 6 28 8 5 6
30-39 ans 1 036 10 140 6 28 8 1 1
40-49 ans 1 154 11 250 10 66 18 9 11
50-59 ans 1 051 10 371 15 93 26 18 22
60 ans et plus 789 7 420 17 90 25 45 54
Inconnu6 3 0 0 0 0 0 0 0
Total 10 889   2 492   362   83  

Âge (ans) Cas confirmés2
Cas hospitalisés3 Cas en soins intensifs4 Cas décédés5
Âge médian 20,0 25,0 50,0 61,0
Âge moyen 25,4 30,3 45,5 60,0
Âge (étendue) 0 mois - 110 ans 0 mois - 97 ans 0 mois - 95 ans 2 mois - 102 ans

Sexe Cas confirmés2
Cas hospitalisés3 Cas en soins intensifs4 Cas décédés5
Nombre % Nombre % Nombre % Nombre %
Homme 5 138 47 1 246 50 195 54 44 53
Femme 5 754 53 1 243 50 167 46 39 47

Légende :
1. Résidants du Québec.
2. Le cas confirmé est un patient ayant obtenu un résultat de RT-PCR positif pour le virus de la grippe A(H1N1).
3. Le cas hospitalisé est un patient ayant occupé un lit de courte durée (incluant un lit débordement) et ayant obtenu un résultat de RT-PCR positif pour la grippe A(H1N1).
4. Le cas aux soins intensifs est un cas ayant nécessité une admission aux soins intensifs ou dans unité équivalente et ayant obtenu un résultat de RT-PCR positif pour la grippe A(H1N1).
5. Les décès comprennent l'ensemble des décès survenant chez les cas confirmés de grippe A(H1N1) sans période de récupération entre le début de la maladie et le décès.
6. Les cas inconnus décédés sont des cas pour lesquels il n'y a aucune caractéristique démographique disponible pour le moment.

Sources :
Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ), laboratoires hospitaliers désignés (CHUQ-CHUL, CUSM-Hôpital Général de Montréal, CHUM-Hôpital Notre-Dame, CHUS-Fleurimont) et Système de déclaration et d'enquête influenza (SDEI) 2009-2010.

Couverture vaccinale

Le 21 octobre 2009, les autorités de santé publique ont confirmé le début de la deuxième vague de la grippe pandémique A(H1N1). Une vaccination de masse contre ce virus a débuté officiellement le lundi 26 octobre 2009 et se poursuivra pendant approximativement 8 semaines. La vaccination est offerte à l’ensemble de la population, sur une base volontaire. Cette campagne de vaccination de masse vise à assurer la protection de la santé publique et à diminuer les impacts de la maladie (mortalité, morbidité) tout en maintenant les services de santé.

La surveillance de la couverture vaccinale est effectuée afin de suivre l'évolution du nombre de personnes vaccinées pour l'ensemble des régions du Québec. Le rythme de la saisie des données varie d'une région à l'autre; ainsi, le nombre inscrit dans le tableau est moindre que le nombre réel de personnes vaccinées.

Mise à jour : 12 février 2010 (données en date du 10 février, 3 h).

Nombre de personnes vaccinées contre la grippe A(H1N1) selon la région de résidence du Québec, depuis le 22 octobre 2009
Région sociosanitaire Personnes vaccinées Pourcentage de la couverture vaccinale
01 - Bas-Saint-Laurent 123 106 61,2%
02 - Saguenay—Lac-Saint-Jean 193 939 70,9%
03 - Capitale-Nationale 413 836 61,2%
04 - Mauricie et Centre-du-Québec 283 222 57,9%
05 - Estrie 179 092 59,1%
06 - Montréal 941 802 50,4%
07 - Outaouais 169 802 48,5%
08 - Abitibi-Témiscamingue 99 423 68,6%
09 - Côte-Nord 67 563 70,7%
10 - Nord-du-Québec 11 559 78,5%
11 - Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine 68 905 73%
12 - Chaudière-Appalaches 233 198 58,3%
13 - Laval 215 873 56,5%
14 - Lanaudière 267 982 59,5%
15 - Laurentides 303 540 57%
16 - Montérégie 820 182 58,3%
17 - Nunavik 8 880 79,1%
18 - Terres-Cries-de-la-Baie-James 12 397 84%
Région inconnue 1 222 -
Sous-total (résidents du Québec) 4 415 523 57,3%
Hors-Québec 3 480 -
Total 4 419 003 57,3%

Le total de la couverture vaccinale pour l'ensemble du Québec est de 57 %.

Source :
Ministère de la Santé et des Services sociaux.

Nombre cumulé de personnes vaccinées contre la grippe A(H1N1),
province de Québec, depuis le 22 octobre 2009

Date Nombre cumulé
de personnes vaccinées
 6 novembre 2009 755 414
13 novembre 2009 1 282 763
20 novembre 2009 1 804 839
27 novembre 2009 2 574 525
4 décembre 2009 3 465 497
11 décembre 2009 4 017 934
18 décembre 2009 4 352 601
22 décembre 2009 4 375 053
29 décembre 2009 4 391 411
6 janvier 2010 4 402 305
13 janvier 2010 4 407 744
10 février 2010 4 419 003

Source :
Ministère de la Santé et des Services sociaux.

Estimation de la couverture vaccinale pour certaines catégories1 de population, province de Québec, depuis le 22 octobre 2009
Catégorie de population Pourcentage
Enfants de 6 mois à moins de 5 ans 78
Jeunes de 5 à 11 ans 73
Adolescents de 12 à 17 ans 60
Personnes de 12 à 64 ans atteintes d'une maladie chronique2 51
Femmes enceintes 63
Personnes de 65 ans et plus 73

1. Les catégories de population ne sont pas mutuellement exclusives, c'est-à-dire qu'une personne vaccinée peut être comptée dans plus d'une catégorie.
2. Excluant les régions 17 et 18.

Source :
Ministère de la Santé et des Services sociaux.

Manifestations cliniques inhabituelles (MCI)

Pour connaître les statistiques détaillées sur les manifestations cliniques inhabituelles (MCI) à la suite de la vaccination contre la grippe pandémique A(H1N1), consultez le document suivant :

Manifestations cliniques inhabituelles survenues au Québec à la suite de la vaccination contre la grippe pandémique A(H1N1)Fichier PDF.