Ministère de la Santé et des Services sociaux

Information pour les professionnels de la santé

Bruit environnemental

Résumé des principaux indicateurs pour décrire l'exposition au bruit

Résumé des principaux indicateurs pour décrire l’exposition au bruit
Abréviation Description

LAeq, T

Niveau de bruit équivalent continu pondéré A

Exposition cumulée à tous les événements sonores survenus au cours d’une période.

Niveau de pression acoustique continu équivalent. Indicateur qui cumule toutes les variations de bruit au cours d’une période de temps (T) (secondes, minutes ou heures) sous une seule valeur exprimée en dBA [niveau continu équivalent (Leq; L = Level et eq = equivalent)].

Lden

Niveau sonore continu équivalent pour une période de 24 heures (une journée)

Le niveau de bruit, fourni par cet indicateur, est une exposition cumulée qui couvre une journée entière [jour = d (6 h-18 h), soir = e (18 h-22 h) et nuit = n (22 h-6 h)]. L’indicateur est corrigé pour 2 des 3 périodes, soit en soirée et durant la nuit. Les niveaux de bruit de ces périodes sont augmentés respectivement de 5 et de 10 dBA pour considérer le degré plus important de nuisance ressentie. La formule du calcul est la suivante :

Formule pour calculer l'indicateur Lden

Indicateur utilisé par l’Union européenne.

Lday (Ld)

Niveau de bruit moyen pendant le jour (7 h-19 h)

Niveau de bruit pondéré « A », équivalent continu, correspondant à l’exposition cumulée au cours de la journée.

Levening (Le)

Niveau de bruit moyen pendant la soirée (19 h-23 h)

Niveau de bruit pondéré « A », équivalent continu, correspondant à l’exposition cumulée au cours de la soirée.

Lnight (Ln)

Niveau de bruit moyen pendant la nuit (22 h-6 h ou 23 h-7 h)

Niveau de bruit pondéré « A », équivalent continu, correspondant à l'exposition cumulée au cours de la période nocturne, s’étendant de 22 h à 6 h ou de 23 h à 7 h le lendemain.

Retenu par l’Union européenne comme indicateur à long terme pour l’ensemble des périodes de nuit d’une année.

Ldn

Niveau sonore moyen pondéré selon une période de 24 heures

Niveau de bruit LAeq sur 24 heures, mais corrigé de + 10 dBA entre 22 h et 7 h pour considérer la nuisance accrue ressentie pendant la nuit et l’effet sur le sommeil.

LAmax

Niveau de bruit maximum d’un événement relié à une source de bruit, pondéré A, dans un intervalle de temps donné

Utile pour les pointes de bruit, particulièrement au cours de la nuit. À jumeler avec NAx. Mesuré sur une très courte période de temps. Il sert à considérer la présence d’événements bruyants. L’intégration du niveau mesuré peut être effectuée selon deux périodes de temps : 0,125 seconde (LAFmax; mode « fast ») et 1 seconde (LASmax; mode « slow »).

Lx

L90, L95 L1, L5, L10

Niveau sonore atteint ou dépassé pendant x % du temps (Lx), au cours d’une période

Indices statistiques, aussi appelés indices fractiles. 1 % (L1), 10 % (L10), 90 % (L90), 95 % (L95) ou 99 % (L99) du temps de mesure. Ils sont aussi utilisés avec la pondération « A » (ex. : LA5, LA10).

Les indicateurs L90 et L95 servent à dégager le bruit ambiant.

Les indicateurs L1, L5 ou L10 servent à quantifier des bruits particuliers, des événements ponctuels. Ils permettent de dégager le niveau de pointe.

NAx

Nombre d’événements dépassant un niveau sonore pour une période donnée

SEL

(ou LAe)

Niveau de bruit équivalent normalisé sur 1 seconde (niveau d’exposition acoustique)

Pour analyser un événement sonore pris isolément (ex. : passage d’un train ou d’un avion), en considérant sa durée et pour comparer les bruits de durées différentes. Mesure plus robuste que le LAma, mais faiblement liée à des effets du bruit à long terme.

E

Émergence ou bruit émergent

Différence arithmétique entre le niveau de bruit ambiant et le niveau de bruit résiduel : décrit l’augmentation du niveau de bruit par rapport au bruit initial, résultant de l’introduction d’un bruit particulier.

NEF

Indicateur de prévision d’ambiance sonore

Suggéré par Transports Canada pour la planification et la gestion des secteurs avoisinants les installations aéroportuaires. La valeur NEF25 correspond à environ 56 dBA Ldn et NEF33 à 65 dBA Ldn. Représente l’ensemble du bruit produit par tous les avions d’un aéroport, à partir des mouvements réels et prévus des avions, par piste et en fonction du jour et de la nuit. Il est exprimé en EPNL.

Autres indicateurs
Abréviation Description

Lcrête

Mesure de la valeur de crête (maximale)

Mesure sans aucune pondération fréquentielle (voir dBL) qui correspond au niveau le plus élevé de la pression acoustique instantanée (sans moyenne temporelle). Généralement, le niveau mesuré sera plus élevé qu’un LAmax dont la mesure correspond à la moyenne sur 0,125 seconde comparée à 0,0001 seconde pour le Lcrêtre.

Leq

Niveau de pression acoustique continu équivalent

Il représente un bruit constant produit pendant un certain temps avec la même énergie et il est exprimé en dB.

dBlin crête

ou

dBL

Niveau de pression sonore le plus élevé (valeur de crête ou niveau de crête) lors de mesures de bruits d’impacts

Surtout utilisé en milieu de travail. Aucune pondération en fréquence n’est alors appliquée.

EPNL

(EPNdB)

Niveau effectif de bruit perçu

Indicateur qui sert à analyser le bruit du transport aérien. Il est à la base du calcul de l’indicateur NEF. Il est exprimé en décibels. Il se caractérise par une pondération de chacune des fréquences composant le bruit, par la prise en compte des sons purs (sifflantes) et de la durée du bruit perçu. Son calcul est assez complexe.

Dernière mise à jour : 08 avril 2019, 15:55

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Haut de page