http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/prob_sante/nosocomiales/index.php?3-Comment-le-SARM-est-il-detecte

Page précédente    Augmenter/diminuer la taille du texte

3. Comment le SARM est-il détecté?

Un prélèvement (ex. : dans les narines ou dans une plaie) analysé en laboratoire permet de déterminer la présence de cette bactérie. On dit que le patient est porteur ou colonisé s’il y a présence de la bactérie sans aucun signe d’infection et infecté s’il y a présence de signes d’infection (ex. : plaie avec rougeur au pourtour, écoulement de pus).
Page précédente  Haut de la page  Version imprimable

Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017