Salle de presse du ministère de la Santé et des Services sociaux

Forum sur les meilleures pratiques : usagers, CHSLD et soutien à domicile – 100 M$ pour améliorer les services de soutien à domicile

Québec, le 15 mai 2018

À l’issue du Forum sur les meilleures pratiques : usagers, CHSLD et soutien à domicile, le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, madame Lucie Charlebois, ainsi que la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation, madame Francine Charbonneau, ont annoncé aujourd’hui un investissement de 100 M$ destiné à améliorer l’offre de service en soutien à domicile et à mieux répondre aux besoins de la population par une augmentation de l’intensité et du volume des services, en fonction des besoins des usagers.

Afin de rehausser le nombre de personnes desservies en soutien à domicile de longue durée, 95 M$ serviront à l’embauche d’intervenants pour les équipes de soutien à domicile. Ainsi, plus d’infirmières, de préposés aux bénéficiaires et autres professionnels de la santé, entre autres en service social, en inhalothérapie, en ergothérapie, en physiothérapie et en nutrition clinique, joindront les rangs pour prodiguer des soins et des services aux aînés, mais aussi aux personnes vivant avec une déficience.

Un montant de 5 M$ sera consacré à la bonification de l’aide variable du Programme d’exonération financière de soutien à domicile (PEFSAD), et un autre montant de 300 000 $ contribuera à soutenir la mission du Comité provincial PAIR ainsi que son déploiement dans d’autres régions du Québec.

Citations :

« Comme je m’y étais engagé, la totalité des transferts fédéraux supplémentaires 2018-2019 sera consacrée au soutien à domicile. En bonifiant ainsi l’accessibilité des services, nous nous assurons d’apporter aux usagers l’aide nécessaire pour leur permettre d’être autonomes le plus longtemps possible, tout en contribuant à leur épanouissement ainsi qu’à celui de leurs proches. Je suis très heureux de pouvoir ainsi consolider l’offre de service. »

Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

« Je suis heureuse que ce financement contribue à l’atteinte de nos objectifs en matière de soutien à domicile pour ainsi répondre efficacement aux besoins des aînés en perte d’autonomie et aux personnes qui vivent avec des déficiences physiques ou intellectuelles ou qui ont un trouble du spectre de l’autisme. Ensemble, nous nous assurons de leur fournir le meilleur accompagnement possible dans leur milieu, tout au long de leur vie, et ce, en favorisant leur participation dans un nouveau Québec. »

Lucie Charlebois, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie

« Je me réjouis que notre gouvernement appuie, par ce financement, le soutien à domicile. Il s’agit d’une approche qui mise sur le développement du potentiel des personnes âgées ainsi que sur leur autonomie et leur participation à la vie collective. Rappelons que la population de personnes âgées de plus de 65 ans augmentera de 18,1 % entre 2017 et 2022. Nous sommes donc à même de constater l’importance d’investir dans les services destinés aux aînés. »

Francine Charbonneau, ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation

Faits saillants :

Rappelons que les objectifs du Plan stratégique 2015-2020 prévoient d’augmenter de 15 % le nombre de personnes bénéficiant de services de soutien à domicile de longue durée d’ici 2020. Le montant de 95 M$ permettra d’atteindre cet objectif.

Le montant de 5 M$ destiné à bonifier l’aide variable du PEFSAD permettra à un usager d’obtenir jusqu’à 11,44 $ par heure de service, comparativement à 10,24 $ actuellement. Ce montant variable s’ajoute à l’aide fixe de 4 $ déjà accordée, ce qui porte l’aide financière totale à un maximum de 15,44 $ par heure de service.

Le montant octroyé au Comité provincial PAIR permettra de consolider sa mission de soutenir, d’outiller et de faciliter le déploiement du programme PAIR. Ce programme est un service gratuit d'appels automatisés que les abonnés reçoivent à une heure prédéterminée après une entente avec les responsables du service. Une alerte est déclenchée si l'abonné ne répond pas après trois tentatives. Des démarches sont alors entreprises afin d'effectuer une vérification de la situation par un répondant ou par les services policiers.

Avec ces investissements, ce sont 850 M$ supplémentaires qui auront été investis en soins à domicile depuis 2014.

Lien connexe :

Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la salle de presse du Forum sur les meilleures pratiques : usagers, CHSLD et soutien à domicile au www.msss.gouv.qc.ca/presse.

Retour à la liste des communiqués

 

Lien vers le portail du gouvernement du qubec
© Gouvernement du Québec, 2018