Salle de presse du ministère de la Santé et des Services sociaux

Le Gouvernement du Québec autorise certains organismes communautaires à distribuer de la naloxone aux personnes qui présentent des risques de surdose

Québec, le 23 avril 2018

En vue d’élargir l’accès à la naloxone pour les personnes qui fréquentent très peu le réseau des pharmacies communautaires, le Gouvernement du Québec met en place une mesure permettant à plusieurs organismes communautaires de s’approvisionner auprès des établissements de santé et de services sociaux.

La ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, madame Lucie Charlebois, a procédé aujourd’hui à l’annonce de cette mesure destinée à mettre à profit l’expérience particulière des organismes communautaires auprès des personnes utilisatrices de drogues.

Dans le cadre de cette mesure, les établissements du réseau sont autorisés à fournir de la naloxone aux organismes qu’ils ont ciblés, soit cinq pour chaque établissement, ou davantage selon les besoins. Chacun de ces organismes peut recevoir une quantité déterminée de naloxone, sous forme injectable ou intranasale, de même que les fournitures nécessaires, incluant un feuillet aide-mémoire préparé par l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux. Ils peuvent se réapprovisionner en fournissant la preuve, à partir d’un registre anonyme tenu par les intervenants responsables de la distribution, que 80 % des doses ont été octroyées aux personnes à risque.

Citations :

« L’accès à la naloxone est une des mesures phares des actions que nous avons posées jusqu’à maintenant dans la crise des opioïdes. L’annonce d’aujourd’hui fait suite à l’implantation du programme universel d’accès mis en œuvre l’automne dernier et constitue un pas de plus dans le cadre de notre stratégie nationale de prévention. Avec une telle mesure, nous nous donnons maintenant les moyens de mieux rejoindre les personnes les plus vulnérables de notre société, et à cet égard les organismes communautaires sont parmi nos plus précieux partenaires. »

Lucie Charlebois, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie

« Cette mesure s’inscrit dans la continuité de nos efforts récents pour renforcer l’accessibilité de ce médicament qui permet d’intervenir rapidement et de renverser les effets potentiellement mortels d’une surdose. Cela démontre que nous avons à cœur de réagir de manière préventive et structurée face à la crise des opioïdes qui sévit actuellement dans le reste du pays. »

Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

Faits saillants :

Rappelons que le 1er novembre dernier, le gouvernement avait annoncé son programme d’accès universel à la naloxone, administré par la Régie de l’assurance maladie du Québec, qui consiste à offrir à tous les citoyens de plus de 14 ans la possibilité de se procurer gratuitement ce médicament auprès des 1 900 pharmacies communautaires du Québec.

Retour à la liste des communiqués

 

Lien vers le portail du gouvernement du qubec
© Gouvernement du Québec, 2018