Information pour les professionnels de la santé

Maladie à virus Ebola (MVE)

À propos

Bien que l'Organisation mondiale de la Santé ait déclaré le 17 juillet 2019 que l’éclosion est maintenant une urgence de santé publique de portée internationale, le risque de propagation mondiale de la maladie à virus Ebola (MVE) demeure faible.

Les voyageurs qui courent un risque d’être exposés à la MVE sont ceux qui participent à des activités susceptibles de les mettre en contact avec le sang ou les liquides corporels infectés d'une personne atteinte de la MVE, par exemple lors d’une prestation de soins de santé, d’une participation à une cérémonie d'inhumation ou d’un contact sexuel. Être en contact avec des d'animaux infectés par la MVE dans les régions touchées, par exemple en consommant de la viande de brousse, met également à risque les voyageurs.

Le risque qu’un voyageur canadien en provenance de la République démocratique du Congo (RDC) développe la MVE est donc considéré comme faible, en raison :

  • du petit nombre de Canadiens se trouvant dans les zones touchées par l’éclosion;
  • des conseils aux voyageurs et aux travailleurs humanitaires émis par le gouvernement du Canada;
  • du nombre relativement faible de mouvements entre la RDC et le Canada.

Lors du triage, les questions habituelles concernant une histoire de voyage doivent être maintenues, ainsi que les mesures de prévention et de contrôle des infections appropriées selon les symptômes présentés par le patient.

Épidémiologie

Pour plus d'information sur les différentes mises à jour, veuillez consulter les rapports de situation de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre (en anglais).

Situation d’éclosion – provinces du Sud Kivu, Nord-Kivu et de l'Ituri

Le 1er août 2018, le gouvernement de la RDC annonce une nouvelle situation d’éclosion potentielle.

En date du 26 novembre 2019, un total de 3 303 cas (probables et confirmés) ont été déclarés dont 28 cas confirmés rapportés au cours des 3 dernières semaines. Ces cas provenaient des provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri. Parmi l'ensemble des cas, 2 199 décès ont été rapportés depuis le début de l'éclosion en RDC.

Premiers cas en Ouganda associés à l'éclosion de la RDC

Le 12 juin, l'OMS a rapporté trois cas confirmés de la MVE chez les membres d’une même famille en Ouganda (district de Kasese). Ces cas sont liés à l’éclosion en cours en RDC. Aucun autre cas de la MVE n'a été détecté en Ouganda à la suite de ces cas importés.

Selon le rapport de situation du 3 septembre 2019, un nouveau cas de la MVE a été rapporté le 29 août. Il s’agit d’un enfant d'Ouganda qui a été exposé à la MVE et qui a développé ses symptômes alors qu'il était à Mutwanga, au Nord-Kivu. Il a été repéré au point d'entrée de Mpondwe-Kasindi alors qu’il voyageait avec sa mère pour recevoir des soins médicaux. Il a immédiatement été transporté dans un centre de traitement pour l'Ebola. Un nombre limité de contacts potentiels ont été mis sous surveillance et aucun cas secondaire n’a été déclaré.

En date du 1er octobre, l'OMS rapporte un total de 4 cas confirmés en Ouganda depuis juin 2019. Tous ces cas ont été importés de la RDC.

Cas et décès associés à la MVE selon la zone sanitaire, provinces du Sud-Kivu, Nord-Kivu et d’Ituri

Zone sanitaire

Cas confirmés au cours
des 21 derniers jours

Nombre total de cas
(probables et confirmés)

Nombre total de décès

Source : OMS. Rapport de situation no 69 du 26 novembre 2019.

* La Direction de la vigie sanitaire du ministère de la Santé et des Services sociaux a transmis à l'OMS une demande de vérification pour cette donnée.

Mwenga

0

6

3

Alimbongo

0

5

2

Beni

9

698

459

Biena

0

20

14

Butembo

2

288

353*

Goma

0

1

1

Kalunguta

0

212

90

Katwa

0

674

493

Kayna

0

28

8

Kyondo

0

29

19

Lubero

0

33

6

Mabalako

15

418

327

Manguredjipa

0

18

12

Masereka

0

56

23

Musienene

0

85

34

Mutwanga

0

32

12

Nyiragongo

0

3

1

Oicha

2

64

30

Pinga

0

1

0

Vuhovi

0

117

51

Ariwara

0

1

1

Bunia

0

4

4

Komanda

0

66

54

Lolwa

0

6

1

Mambasa

0

81

30

Mandima

2

345

165

Nyakunde

0

2

1

Rwampara

0

8

3

Tchomia

0

2

2

Total

28

3303

2199

Fin de l’éclosion précédente – Iboko, Bikoro et Wangata

Le 24 juillet 2018, le ministre de la Santé de la RDC a annoncé la fin de l’éclosion, qui a commencé le 4 avril 2018.

Liens utiles

Pour plus d'information sur la maladie à virus Ebola, vous pouvez consulter le site du gouvernement du Canada et celui de l'OMS qui contiennent plusieurs documents d'intérêt, dont les rapports de situation épidémiologique :

Dernière mise à jour : 28 novembre 2019

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page