Salle de presse du ministère de la Santé et des Services sociaux

Pandémie de la COVID-19 - Toutes les doses des vaccins reçues seront utilisées afin d’immuniser un maximum de personnes possible

Québec, le 31 décembre 2020

Le ministère de la Santé et des Services sociaux annonce que tous les vaccins que nous avons reçus et que nous recevrons au Québec au cours des prochaines semaines seront utilisés de manière à immuniser le plus grand nombre de personnes possible auprès des groupes prioritaires. Cette mesure a pour objectif d’accélérer la vaccination des personnes vulnérables, dans le contexte actuel de propagation très élevée de la COVID-19 sur le territoire québécois. 

Cette décision s’inscrit à la suite d’une recommandation formulée par le Comité sur l’immunisation du Québec de l’Institut national de santé publique du Québec. Selon cette recommandation, il n’est donc plus nécessaire de conserver la 2e dose en réserve.  

Soulignons que l’efficacité de la première dose, 14 jours après son administration, est de plus de 90% pour les deux vaccins (Pfizer et Moderna). La seconde demeure importante, permettant surtout d’assurer la protection à long terme. Elle devra être administrée dans les délais prescrits par la santé publique afin de s’assurer d’une couverture vaccinale maximale. Les rendez-vous des personnes déjà vaccinées pour recevoir leur 2e dose seront ajustés en conséquence. 

Initialement, la compagnie Pfizer recommandait aux gouvernements provinciaux de garder la moitié des doses pour pouvoir administrer cette 2e dose. Maintenant, comme des livraisons sont assurées pour les prochaines semaines, la compagnie Pfizer indique qu’il n’y a plus d’enjeu à utiliser l’ensemble de doses, sans conserver la 2e en réserve.    

Faits saillants :  

Le Québec a reçu un total de 87 500 doses jusqu’à maintenant, soit 55 000 doses du vaccin de Pfizer-BioNTech et 32 500 du vaccin de Moderna. D’autres livraisons sont prévues dans les prochaines semaines.   

Rappelons que les six groupes prioritaires sont les suivants : les résidents des centres d’hébergement et de soins de longue durée, les travailleurs du réseau de la santé et des services sociaux, les personnes vivant en résidence privée pour aînés, les résidents de communautés isolées et éloignées, les personnes âgées de 80 ans et plus et les personnes âgées de 70 à 79 ans. 

Rappelons également qu’il est primordial de continuer d’appliquer les mesures de protection contre les infections de manière rigoureuse, même pour les personnes vaccinées, tant et aussi longtemps qu’un avis différent ne sera pas émis de la part de la santé publique. 

Une vaccination rapide de l’ensemble de ces groupes permettrait de réduire de manière substantielle le fardeau de la COVID-19, surtout pour les cas sévères, et de protéger les travailleurs du réseau, qui sont essentiels pour assurer la prestation des services de santé. 

Retour à la liste des communiqués

 

Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2021 Haut de page