Salle de presse du ministère de la Santé et des Services sociaux

Forum sur l'utilisation des écrans et la santé des jeunes - Le ministre délégué Lionel Carmant dresse un bilan positif de l'événement et présente les prochaines étapes de la démarche

Québec, le 10 février 2020

Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, s’est dit ravi des échanges qui ont eu lieu lors du Forum sur l’utilisation des écrans et la santé des jeunes, un événement non partisan réunissant de nombreux experts en vue de développer une vision commune sur l’état des lieux de cette problématique au Québec.

Le forum visait à échanger sur les effets de l’exposition et de l’utilisation des écrans sur la santé et le développement des enfants et des jeunes. Les participants ont pu partager leurs préoccupations ainsi que certaines pistes de solution en vue de favoriser la prévention et la réduction des méfaits liés à l’utilisation des écrans et son encadrement.

En clôture de l’événement, le ministre Carmant a également annoncé la poursuite de la démarche de consultation entreprise, avec la création d’un document regroupant plusieurs informations et pistes de réflexion, qui servira à préparer et à alimenter les échanges d’une consultation publique qui se tiendra le 20 mars prochain. Celle-ci mettra à contribution des dizaines de représentants issus de plusieurs secteurs tels que la santé, l’éducation, la recherche, le milieu du travail et le milieu communautaire. L’ensemble de ces démarches servira à l’élaboration d’un premier plan d’action interministériel sur l’utilisation des écrans et la santé des jeunes.

Citation :

« Je suis très satisfait des échanges que nous avons eus aujourd’hui. Les experts que nous avons entendus ont mis en lumière des enjeux importants. Par exemple : comment distinguer la dépendance de la surexposition? Doit-on inclure le temps global d’écran, et non pas seulement le temps consacré aux loisirs? Mais cela a également permis de mettre en lumière les bons côtés de l’utilisation des technologies. On le constate, la question de la dépendance aux écrans est un enjeu de société et c’est en travaillant tous ensemble, dans la même direction, que nous arriverons à dégager des pistes de solutions, à développer des outils et à traiter ce type de problème. »

Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux

Faits saillants :

  • Les thèmes abordés dans le cadre de ce forum étaient les suivants :
    • le développement global;
    • la santé psychologique et sociale;
    • la santé physique;
    • l’environnement et les milieux de vie.
  • Rappelons que 64 % des jeunes âgés de 12 à 19 ans consacrent plus de 15 heures par semaine à des comportements sédentaires devant un écran.
  • Pour certaines personnes, l’usage des écrans peut conduire à une dépendance ou avoir des effets négatifs :
    • sur le plan physique : on peut songer, par exemple, aux problèmes liés à la sédentarité, à l’obésité ainsi qu’à des problèmes de vision, de sommeil ou à des troubles musculo-squelettiques;
    • sur le plan psychosocial;
    • sur le plan du développement cognitif;
    • sur le plan de l’éducation.

Retour à la liste des communiqués

 

Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2020 Haut de page