Salle de presse du ministère de la Santé et des Services sociaux

Stationnements dans le réseau de la santé et des services sociaux – Des tarifs réduits dès le printemps et la gratuité pour deux proches d’aînés en CHSLD

Québec, le 10 novembre 2019

La ministre de la Santé et des Services sociaux, madame Danielle McCann, était de passage au Centre hospitalier de l’Université Laval (CHUL) dimanche pour dévoiler les détails de la réduction de la tarification des stationnements des établissements du réseau de la santé et des services sociaux. Pour l’occasion, elle était accompagnée de la vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, madame Geneviève Guilbault, ainsi que de l’ensemble des députés gouvernementaux de la région de Québec.

La nouvelle tarification, qui vient concrétiser un engagement phare du gouvernement, entrera en vigueur dès le printemps 2020 dans tous les hôpitaux, CLSC, CHSLD et autres installations publiques du réseau de la santé et des services sociaux.

Selon les installations, le tarif journalier maximal des stationnements sera fixé entre 7 $ et 10 $ et les deux premières heures seront gratuites en tout temps. Les usagers, mais également leurs proches qui leur apportent du soutien, pourront ainsi bénéficier de tarifs plus abordables.

Aussi, partout au Québec, les usagers qui doivent fréquenter régulièrement un établissement pour recevoir des soins bénéficieront de tarifs spéciaux, que ce soit pour recevoir des traitements de chimiothérapie ou de dialyse par exemple. Ces tarifs spéciaux, déjà en vigueur dans certains établissements, seront dorénavant appliqués uniformément dans l’ensemble du réseau.

La gratuité complète pour deux proches d’aînés en CHSLD

Dans les CHSLD, en plus des deux premières heures offertes à tous les visiteurs, chaque personne hébergée pourra identifier deux de ses proches qui bénéficieront d’un laissez-passer permettant un accès au stationnement sans aucune restriction de temps.

Des mécanismes de contrôle seront mis en place par les établissements afin de protéger l’accès aux stationnements pour les patients et les visiteurs. Un montant de 25 millions de dollars est alloué aux établissements, dès maintenant, pour leur permettre de déployer ces mesures de contrôle, qui pourraient être, par exemple, des amendes ou le remorquage de véhicules. Une campagne de sensibilisation sera également lancée.

Enfin, le ministère de la Santé et des Services sociaux versera une pleine compensation aux établissements de santé et de services sociaux pour la perte de revenus liée à la réduction des tarifs.

Citations :

« La réduction des tarifs des stationnements des établissements du réseau de la santé et des services sociaux est une priorité pour moi, et je suis très fière d’annoncer que ce sera bientôt chose faite. Nous remplissons notre promesse, nous renforçons l’accès aux soins et aux services et ce sont les usagers et les visiteurs qui en bénéficieront directement. Le coût du stationnement ne devrait pas être une préoccupation lorsqu’on doit recevoir des soins et des services ou visiter un proche. »

Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux

« La réduction de la tarification des stationnements est un engagement phare de votre gouvernement qui est très attendu par nos citoyens. Il s’agit d’une excellente nouvelle pour les patients et les visiteurs, qui démontre notre volonté de retourner davantage d’argent dans le portefeuille des Québécois et de faciliter l’accès aux soins et aux services dont ils ont besoin. »

Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

« Nous voulons nous assurer que les proches des personnes hébergées en CHSLD puissent leur rendre visite aussi souvent qu’ils le souhaitent. Grâce à cette annonce, le tarif du stationnement ne sera plus un frein à ces moments précieux. La gratuité pour deux proches d’aînés résidant dans les CHSLD est une excellente nouvelle et un grand soulagement pour tous les résidents et leurs proches, à travers le Québec. »

Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants

Faits saillants :

  • Des investissements de 120 millions de dollars sont prévus à compter de 2020-2021 afin d’assurer l’implantation de la nouvelle grille tarifaire dans l’ensemble du réseau et de compenser les établissements pour la perte de revenus découlant de la baisse des tarifs de stationnement.
  • Les établissements de santé du Québec doivent mettre en place les modalités de gestion des mesures annoncées aujourd’hui au cours du printemps 2020, soit avant le 20 juin prochain.
  • La date d’entrée en vigueur de la réduction des tarifs sera communiquée une fois que tous les établissements auront terminé de mettre en place les modalités de gestion.
  • Précisons qu’aucun établissement ne verra sa tarification augmenter lors de l’entrée en vigueur de ces nouveaux tarifs réduits.
  • Des mécanismes de contrôle seront mis en place afin de préserver l’accès pour les patients et les visiteurs.
  • Gratuité pour les deux premières heures et tarifs quotidiens maximaux de 7 $ à 10 $ (atteints après 4 heures de stationnement).

Lien connexe :

Pour en savoir davantage, visiter la salle de presse : msss.gouv.qc.ca/presse

Retour à la liste des communiqués

 

Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page