Salle de presse du ministère de la Santé et des Services sociaux

Nomination du Dirigeant de l’innovation en santé et en services sociaux

Québec, le 5 avril 2018

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, est heureux d’annoncer la nomination du Dirigeant de l’innovation en santé et en services sociaux, monsieur Paul L’Archevêque.

Titulaire d’une maîtrise en Sciences biologiques avec spécialisation en neurophysiologie de l’Université de Montréal, monsieur L’Archevêque cumule plus de 20 années d'expérience dans l'industrie pharmaceutique et plus de 15 ans dans le financement et le développement de stratégies d’intégration de l’innovation dans les secteurs des sciences de la vie et de la santé. Il a notamment occupé, de 2001 à 2009, la fonction de président-directeur général de Génome Québec, un organisme visant à créer une infrastructure scientifique et éthique dans les disciplines de la génomique et de la protéomique. Depuis 2009, il agit à titre de premier associé pour la firme de consultations CapCOGITO.

Plus spécifiquement, le Dirigeant aura pour mandat :

  • d’établir une vision et d’orienter les stratégies et les activités du Bureau de l'innovation en santé et en services sociaux;
  • et de s’assurer de la coordination des efforts d’intégration de l’innovation en santé et en services sociaux au Québec en vue d’accélérer l’adoption des innovations et des nouvelles technologies pertinentes et efficientes pour le réseau.

Citations :

« Je suis très heureux de nommer monsieur L’Archevêque pour cette importante fonction. Il possède toutes les compétences et l’expérience requises pour assumer cette responsabilité et relever avec brio ce nouveau défi. Son riche parcours professionnel en fait la personne tout indiquée pour favoriser les dialogues entre les divers partenaires du Bureau de l'innovation en santé et en services sociaux pour ainsi contribuer à notre objectif d’établir une vision commune de l’innovation à intégrer dans le réseau. »

Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

« Nul doute que monsieur L’Archevêque, qui est reconnu pour sa connaissance avancée des milieux scientifiques, industriels et politiques reliés aux sciences de la vie, saura faire face aux défis qui l’attendent à la tête du Bureau de l’innovation en santé et en services sociaux. La mise en place de ce bureau était une des mesures phares de la Stratégie québécoise des sciences de la vie annoncée en mai 2017. Ce secteur est incontournable pour le Québec, et je suis persuadée que cette initiative ambitieuse et prometteuse qu’est le Bureau s’avérera très bénéfique pour notre système de santé. » 

Dominique Anglade, vice-première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique

Faits saillants :

Le mandat du Dirigeant s’inscrit dans la mise en œuvre de la Stratégie québécoise des sciences de la vie 2017-2027, laquelle prévoit la mise en place d’un Bureau de l’innovation en santé et en services sociaux.

Le mandat de ce dernier sera :

  • de déterminer avec les acteurs du réseau de la santé et des services sociaux les types d’innovation à intégrer de façon prioritaire;
  • de travailler avec l’ensemble des acteurs du secteur des sciences de la vie pour répondre à ces besoins et pour la création de partenariats productifs pour le réseau de la santé et des services sociaux et les partenaires industriels;
  • d’assurer la coordination des efforts en vue d’accélérer l’adoption des innovations pertinentes et efficientes;
  • de contribuer à la croissance et à la compétitivité du Québec en sciences de la vie, en stimulant le potentiel d’exportation des entreprises innovatrices qui ont fait leurs preuves dans le réseau québécois.

Rappelons qu’un montant de 4,5 M$ sur 5 ans est alloué pour soutenir la mise en place et le fonctionnement du Bureau. De plus, 4 M$ ont été octroyés à l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) pour élaborer un programme optimisé d’évaluation des technologies innovantes (POÉTIS).

Également, en partenariat avec le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, le Fonds de soutien à l’innovation en santé et en services sociaux, doté d’une enveloppe de 18 M$ sur 5 ans, permettra, chaque année, de soumettre une douzaine d’innovations prometteuses à des évaluations rigoureuses en contexte réel de soins, avec la collaboration du POÉTIS.

Retour à la liste des communiqués

 

Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page