Santé et Services sociaux

Page précédente    Taille du texte

Campagne 2011-2012

« Les infections transmissibles sexuellement et par le sang sont populaires, utilisons le condom »

Quelque 40 000 Québécois et Québécoises recevront cette année un diagnostic comme quoi ils sont infectés par une infection transmissible sexuellement et par le sang (ITSS).

C’est pourquoi le MSSS déploie, du 25 novembre au 1er décembre, une campagne invitant la population à continuer d'utiliser le condom. Le condom demeure la façon la plus facile et la plus pratique de se protéger, quelles que soient les circonstances et l’orientation sexuelle. La campagne culminera le 1er décembre en soulignant la Journée mondiale sida 2011.

Le Quatrième rapport national sur l’état de santé de la population du Québec- L’épidémie silencieuse- les infections transmissibles sexuellement et par le sang Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre. indique « qu’il est aujourd’hui impératif de se mobiliser de nouveau, individuellement et collectivement pour lutter contre cette épidémie d’ITSS. Parce que les conséquences à long terme peuvent être graves : infertilité, grossesse ectopique chez les femmes de la jeune génération, risques accrus de maladies chroniques et de cancer, transmission chez les nouveau-nés, etc. Sans compter les coûts économiques et sociaux de ces infections ».

Communiqué du lancement de la campagne Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre..

Une campagne qui se veut populaire

Message radio

Web

« Fausses fiches » sur des sites de rencontre Fichier pdf. (3.9 MB)

Message suite au clic sur l'une des fiches Fichier jpg. (40.7 KB)

Micro-site itss.gouv.qc.ca Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre..

Des statistiques qui parlent

VIH

On estime qu’il y aurait 18 000 personnes vivant avec le VIH au Québec. À chaque jour, trois personnes deviendraient infectées dont les 2/3 sont des hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes.

Chlamydia : toujours à la hausse…

Cette infection demeure, et de loin, la plus fréquente des ITSS à déclaration obligatoire, avec 17 321 cas déclarés en 2010.

Les femmes représentent 69 % des cas.

Les jeunes âgés de 15 à 24 ans comptent pour les 2/3 des cas.

Infection gonococcique

Plus de 2000 cas de cette infection ont été déclarés en 2010.

C’est 57 % de plus qu’en 2006. La hausse a été plus importante chez les femmes que chez les hommes.

Les hommes comptent pour les 2/3 des cas et le tiers d’entre eux sont âgés de 15 à 24 ans.

Syphilis infectieuse

Entre 2006 et 2009, le nombre de cas de syphilis est demeuré relativement stable mais, entre 2009 et 2010, le nombre de cas a augmenté de 42 %.

539 cas de syphilis en phase infectieuse ont été déclarés en 2010. La grande majorité des cas sont des hommes et cette infection touche particulièrement les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes. Plusieurs cas ont été déclarés chez des femmes en âge de procréer.

Hépatite C

L'hépatite C persiste surtout chez les personnes qui font usage de drogues par injection alors que les 2/3 d’entre elles sont infectées. Annuellement, une personne qui fait usage de drogues par injection sur 4 devient infectée par cette infection.

Pour en savoir plus sur l'épidémiologie, consultez la section Statistiques.