Logo MSSS
Bandeau du site

Personnes âgées

Accueil > Sujets > Groupes de population > Personnes âgées

Le Ministère et les personnes âgées

Les personnes âgées de 65 ans et plus verront leur nombre croître au cours des prochaines décennies. Le ministère de la Santé et des Services sociaux est très préoccupé de cette augmentation et plusieurs actions ont été posées, d'autres sont à venir, pour s’assurer du mieux-être de ce groupe de population et pour ajuster le réseau sociosanitaire à cette réalité.

La politique Vieillir et vivre ensemble chez soi, dans sa communauté, au Québec est la première politique gouvernementale sur le vieillissement. Cette politique est accompagnée d’un plan d’action gouvernemental pour les cinq prochaines années. Ce dernier mobilise plusieurs acteurs, bénévoles, intervenants, élus, de toutes les générations, provenant de divers secteurs publics ou privés afin de mieux répondre aux besoins des personnes aînées et favoriser un vieillissement actif. Un ensemble d'actions s'adressent plus particulièrement au réseau de la santé et des services sociaux.

Services

Les Orientations ministérielles sur les services offerts aux personnes âgées en perte d'autonomie sont la toile de fond qui guide l'organisation des services pour cette partie importante de la population québécoise en privilégiant l'intégration des services, l'accès à une gamme de services appropriés selon des pratiques qui évoluent et des interventions de qualité.

Le Plan d’action 2005-2010 sur les services aux aînés en perte d’autonomie : Un défi de solidarité annonce un changement de cap majeur dans l’organisation des services. Les mesures mises de l’avant ont été formulées dans le souci d’apporter une réponse adaptée aux attentes et aux besoins des aînés et de leurs proches aidants, ainsi qu’aux préoccupations exprimées par toute la société.

Ainsi, les réseaux de services intégrés favoriseront davantage le développement des activités de promotion et de prévention, lesquelles sont essentielles pour que les Québécoises et les Québécois puissent vieillir en meilleure santé.

Ces réseaux de services sont porteurs d'améliorations extrêmement significatives et permettront de s'assurer que les personnes âgées en perte d'autonomie et leurs proches obtiendront, sans difficultés et sans interruption, les services médicaux ou sociaux dont elles ont besoin, qu'elles vivent à domicile ou en milieu d'hébergement.

Le Québec a maintenant à sa disposition une perspective d'ensemble sur les besoins des personnes âgées en perte d'autonomie, ainsi que sur la façon d'y répondre, à court ou à long terme.

Données sociodémographiques

Quel pourcentage de la population les personnes âgées représentent-elles? Qu'en est-il de leurs conditions de vie et de leur état de santé? Quelles sont les principales tendances actuellement observables sur le plan international, dans les modes d'organisation des services de soins de longue durée et dans l'évolution de la couverture offerte?

Prévention et promotion de la santé

Bien vivre avec son âge, c’est continuer à apprendre et à grandir, c’est prendre soin de soi, c’est choisir ce que l’on veut faire et avec qui, c’est savoir qu’il est possible de vieillir en santé, c’est profiter des ressources et des services… Voilà tout autant de trucs visant à améliorer la qualité de vie des personnes âgées.

Soutien à domicile

Pour les personnes ayant besoin de services de soutien à domicile, y compris les proches-aidants et les familles, le ministère de la Santé et des Services sociaux veut harmoniser les pratiques concernant le soutien à domicile dans toutes les régions et tous les territoires locaux.

Milieu de vie

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a comme objectif non seulement d’assurer aux personnes hébergées en CHSLD des services continus, adéquats et personnalisés dans un milieu de vie adapté à leurs besoins mais, par des visites d’appréciation, il prend aussi les moyens pour améliorer la qualité des services.

Dans le cadre de l’initiative Pour un nouveau partenariat au service des aînés, le ministère de la Santé et des Services sociaux a mis sur pied un programme afin de maintenir dans leur milieu de vie des personnes en lourde perte d’autonomie. L’octroi de subventions à de telles initiatives se veut des solutions de rechange à l’hébergement institutionnel.

Réseau sur le vieillissement et les changements démographiques

Le site Internet du Réseau est un outil de veille et de partage des connaissances. Sa banque de publications, toutes disponibles gratuitement sur le WEB, porte sur les pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et se complète par une liste actualisée d’événements d’intérêt. L’adhésion gratuite au bulletin hebdomadaire constitue le point d’ancrage de ses membres qui proviennent des milieux de la recherche, de l’enseignement et l’intervention.

Proches aidants

Au cours des dernières années, diverses formules de soutien, de formation ou de répit, à l'intention de ceux et celles qui viennent en aide à un proche atteint de la maladie d'Alzheimer ou d'une affection connexe ont été expérimentées et sur lesquelles nous pouvons prendre appui.

Le document suivant présente les résumés des 27 expériences aussi inspirantes que riches d’enseignements et nous incite à prendre appui sur nos expériences:

Soutenir les proches aidants : Résumés de vingt-sept expériences de répit, de formation et de soutien - Fonds de partenariat sur la maladie d'Alzheimer et les affections connexes, 2003

Le deuxième document se veut un aperçu des constats, enseignements ou pistes de réflexion qui se dégagent des 27 expériences réalisées:

Soutenir les proches aidants : Constats, enseignements, pistes de réflexion, 2004

Systèmes de communication

Dans le but de favoriser la communication des informations concernant la clientèle desservie par le réseau de la santé et des services sociaux, le ministère a déployé au cours des dernières années plusieurs systèmes d’information dédiés à chaque mission d’établissement.

L’affiche situe le Système d’information clientèle en centre d’hébergement et de soins de longue durée (SICHELD) et les liens qui éventuellement permettront de soutenir la prestation de services à des clients ou usagers transitant entre les différentes missions des établissements du réseau de la santé et des services sociaux.

La brochure explique le fonctionnement du système d’information SICHELD.

Afin de permettre de mieux connaître les soins et services que requiert la clientèle en Centre d’hébergement et de soins de longue durée, les éléments d’information du système d’information doivent correspondre à des normes. C’est ce que présente le cadre normatif SICHELD.

Liens utiles

Haut de la page


Lien vers le portail du gouvernement du québec
© Gouvernement du Québec, 2014