Logo MSSS

Atlas de la Santé et des Services sociaux du Québec

repertoire.gif

Indicateurs > Défavorisation (2006) >
Variations canadiennes de l’indice de défavorisation en 2006

Cette carte représente l'indice de défavorisation à l'échelle canadienne qui a été cartographié selon trois échelles d'analyses, soit les variations canadiennes, régionales et métropolitaines. >>>

Par défaut, la carte ci-dessous représente les variations canadiennes de l'indice de défavorisation. Pour visualiser les variations régionales canadiennes ou les variations métropolitaines de l'indice, allez à la droite de la carte et sélectionnez le niveau géographique désiré dans le gestionnaire des couches d'information géographique. Ne sélectionnez qu'un seul niveau géographique à la fois.

Guide méthodologique : « L’indice de défavorisation matérielle et sociale : en bref » (sur le site de l'INSPQ)
english version

Cartographie

Indicateurs > Défavorisation (2006) > cartographie
Variations canadiennes de l'indice de défavorisation matérielle et sociale en 2006

Réalisation : MSSS, Direction de la gestion intégrée de l'information.
Collaboration : Institut national de santé publique du Québec.
Source : Statistique Canada, recensement de 2006.

Haut de la page

À consulter >

Vous pouvez visiter la page "Indice de défavorisation, Canada, 2006" dans la section Santéscope du site WEB de l'INSPQ en cliquant ici. Vous y trouverez :

- des tableaux portant sur la répartition de la population par âge et sexe selon le niveau de défavorisation;
- un programme d'assignation de l'indice de défavorisation;
- une table d'équivalence entre les aires de diffusion et les différents territoires géographiques;
- une liste de publications portant sur la méthodologie et l'utilisation de l'indice de défavorisation.

Glossaire >

> Variations canadiennes de l'indice de défavorisation


Les variations canadiennes de l'indice de défavorisation matérielle et sociale comparent les écarts observés pour l'ensemble de la population canadienne à microéchelle.

Source:

Service des infocentres, MSSS et INSPQ
Pour plus de renseignement, écrivez-nous:atlas@msss.gouv.qc.ca.

> Variations métropolitaines de l'indice de défavorisation


Les variations métropolitaines de l'indice de défavorisation matérielle et sociale comparent les écarts observés pour chacune des trois régions métropolitaines de recensement (RMR) les plus populeuses du Canada, soit Montréal, Toronto et Vancouver. La population des trois RMR est considérée séparément. Ainsi, la population d'une RMR n'est pas comparée avec celle des deux autre RMR, mais bien avec elle-même.

Source:

Service des infocentres, MSSS et INSPQ
Pour plus de renseignement, écrivez-nous:atlas@msss.gouv.qc.ca.


> Variations régionales canadiennes de l'indice de défavorisation


Les variations régionales canadiennes de l'indice de défavorisation matérielle et sociale comparent les écarts observés à l'intérieur de chacune des cinq grandes régions canadiennes, soit l'Atlantique, le Québec, l'Ontario, les Prairies et la Colombie-Britannique. La région Atlantique comprend les quatre provinces suivantes: Terre-Neuve, l'Île-du-Prince-Édouard, la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick. La région des Prairies comprend les trois provinces suivantes: le Manitoba, la Saskatchewan et l'Alberta. Notons que les trois territoires canadiens n'ont pas été considérés dans le calcul des variations régionales canadiennes étant donné leur non-appartenance à l'une des cinq régions et leur trop faible population pour former une région distincte statistiquement significative.

Source:

Service des infocentres, MSSS et INSPQ
Pour plus de renseignement, écrivez-nous:atlas@msss.gouv.qc.ca.



L'aire de diffusion est une petite unité géographique relativement stable formée d'un ou de plusieurs îlots* regroupant de 400 à 700 habitants. Il s'agit de la plus petite région géographique normalisée pour laquelle toutes les données du recensement sont diffusées.

Les AD couvrent l'ensemble du territoire québécois.

Source:

Statistique Canada
Dictionnaire du recensement de 2006
http://www12.statcan.ca/francais/census06/reference/dictionary/geo021a.cfm

Haut de la page

> Secteur de dénombrement (SD)


Un secteur de dénombrement correspond à la région géographique dénombrée par un recenseur. Un secteur de dénombrement est constitué d'un ou de plusieurs îlots* adjacents. Tout le territoire du Québec est divisé en secteurs de dénombrement. Ceux-ci sont utilisés uniquement pour la collecte des données du recensement. À partir du recensement de 2001, l'aire de diffusion (AD*) remplace le secteur de dénombrement comme unité de base pour la diffusion.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.gc.ca/francais/census01/Products/Reference/dict/geo024_f.htm

> Secteur de recensement (SR)


Les secteurs de recensement (SR) sont de petites régions géographiques relativement stables qui comptent habituellement entre 2 500 et 8 000 habitants. Ils sont créés au sein de régions métropolitaines de recensement* et d'agglomérations de recensement* dont le noyau urbain compte 50 000 habitants ou plus d'après le recensement précédent.

Une fois qu'une région métropolitaine de recensement (RMR) ou qu'une agglomération de recensement (AR) a été divisée en secteurs de recensement, ceux-ci sont maintenus même si, ultérieurement, la population du noyau urbain de la RMR ou de l'AR devient inférieure à 50 000 habitants.

Source:

Statistique Canada
Dictionnaire du recensement de 2006
http://www12.statcan.ca/francais/census06/reference/dictionary/geo013.cfm

> Région sociosanitaire (RSS)


Le Québec est divisé en 18 régions sociosanitaires s'harmonisant aux limites des 17 régions administratives*. Les 18 régions sociosanitaires sont sous la responsabilité d'autant d'agence régionales* (ou exceptionnellement un Conseil régional pour la région 18 et un Centre régional pour la région 10).

Ce découpage couvre l'ensemble du territoire québécois.

Source:

Ministère de la Santé et des Services sociaux
Direction générale adjointe aux ententes de gestion
Service du développement de l'information
Normes territoriales

> Région métropolitaine de recensement (RMR)


Territoire formé d’une ou de plusieurs municipalités voisines les unes des autres qui sont situées autour d’un grand noyau urbain. Une région métropolitaine de recensement doit avoir une population d'au moins 100000 habitants et le noyau urbain doit compter au moins 50000 habitants. L'agglomération de recensement doit avoir un noyau urbain d'au moins 10000 habitants.

Ce découpage ne couvre pas l'ensemble du territoire québécois.

Source:

Statistique Canada
Dictionnaire du recensement de 2006
http://www12.statcan.ca/francais/census06/reference/dictionary/geo009.cfm

Haut de la page