Logo MSSS

Atlas de la Santé et des Services sociaux du Québec

repertoire.gif

Indicateurs > Défavorisation (1996) >
UN INDICE DE DÉFAVORISATION

La mesure des inégalités sociales de santé et de bien-être a longtemps posé problème étant donné l'absence de données à caractère socio-économique dans les différents systèmes d'information sur la santé et le bien-être. Lacune d'autant plus importante que le lien entre l'état général de santé et de bien-être et les inégalités sociales est aujourd'hui bien connu.

C'est dans ce contexte et dans une tentative de décrire l'ampleur et la répartition géographique des inégalités sociales de santé au Québec qu'un indice de défavorisation a été développé. Telle que conçue ici, la défavorisation prend deux formes : matérielle et sociale. Alors que la première reflète la privation de biens et de commodités de la vie courante, la seconde forme renvoie plutôt à la fragilité du réseau social, tant à l'échelle de la famille que de la communauté. Basé sur un certain nombre d'indicateurs choisis principalement pour leur relation connue avec l'état de santé et l'une ou l'autre des deux formes de défavorisation, cet indice constitue un outil de planification des ressources et des interventions propre au domaine de la santé et du bien-être.

Cartographie

Indicateurs > Défavorisation (1996) > cartographie
Variations de l'indice de défavorisation en 1996

Réalisation : MSSS, Direction de la gestion intégrée de l'information.
Collaboration : Institut national de santé publique du Québec.
Source : Statistique Canada, recensement de 1996.

Haut de la page

La défavorisation au Québec

La défavorisation présente une trame géographique bien caractérisée au Québec et des divergences comme des convergences peuvent être notées entre ses formes matérielle et sociale. La défavorisation matérielle est particulièrement forte en périphérie du Québec, dans les petites villes et en milieu rural. Elle s'atténue à l'approche des agglomérations de taille plus importante, tout spécialement dans les banlieues, puis elle croît à nouveau au centre de ces agglomérations. La défavorisation sociale, pour sa part, est une réalité largement urbaine alors qu'elle s'accroît des banlieues aux centres-villes des agglomérations. En somme, c'est au centre-ville des agglomérations que l'on retrouve les populations les plus défavorisées aux plans matériel et social (quintiles 5 et 5) alors que la défavorisation matérielle est plus importante en périphérie du Québec et la défavorisation sociale, en milieu urbain.

À consulter >

> Indice de défavorisation pour l'étude de la santé et du bien-être au Québec - Mise à jour 2001.
Robert Pampalon (INSPQ), Denis Hamel (INSPQ) et Guy Raymond (MSSS),
Institut national de santé publique du Québec, 2004
ISBN: 2-550-42964-8

> Inégalités sociales et mortalité des femmes et des hommes atteints de cancer au Québec
Michèle A. Dupont, Robert Pampalon et Denis Hamel,
Institut national de santé publique du Québec, 2004

> Indice de défavorisation matérielle et sociale :
son application au secteur de la santé et du bien-être.

Robert Pampalon (INSPQ) et Guy Raymond (MSSS),
Santé, société et solidarité,
Revue de l'Observatoire franco-québécois de la santé et de la solidarité
Numéro 1, 2003 : Pauvreté et exclusion, Outils et méthodes

> Défavorisation et mortalité par accident vasculaire cérébral au Québec
Jérôme Martinez, Robert Pampalon et Denis Hamel,
Maladies chroniques au Canada
Volume 24, No 2/3 - 2003

> Espérance de santé et défavorisation au Québec, 1996-1998
Robert Pampalon,
Institut national de santé publique du Québec, 2002
ISBN : 2-550-39352-X

> Traumatismes et défavorisation au Québec
Denis Hamel et Robert Pampalon,
Institut national de santé publique du Québec, 2002

> Pour la première fois au Québec une étude démontre le lien entre la défavorisation et les
traumatismes

Communiqué de presse
Denis Hamel et Robert Pampalon,
Institut national de santé publique du Québec, 2002

> Un indice de défavorisation pour la planification de la santé et du bien-être au Québec
Robert Pampalon (INSPQ) et Guy Raymond (MSSS),
Maladies chroniques au Canada
Volume 21, No 3 - 2000
ISBN : 2-550-39265-5

Haut de la page