Logo MSSS

Atlas de la Santé et des Services sociaux du Québec

Glossaire >

> Activité

Activité sur le marché du travail des personnes âgées de 15 ans et plus au cours de la semaine (du dimanche au samedi) ayant précédé le jour du recensement (le 15 mai 2001). Les recensés sont classés dans les catégories « Personnes occupées », « Chômeurs » ou « Inactifs ». La population active comprend les personnes occupées et les chômeurs.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census01/Products/Reference/dict/pop065_f.htm

> Activité (2006)

Activité sur le marché du travail des personnes âgées de 15 ans et plus au cours de la semaine (du dimanche au samedi) ayant précédé le jour du recensement (le 16 mai 2006). Les recensés sont classés dans les catégories « Personnes occupées », « Chômeurs » ou « Inactifs ». La population active comprend les personnes occupées et les chômeurs.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census06/reference/dictionary/pop057.cfm

> Agence de la santé et des services sociaux

Le système québécois de santé et de services sociaux repose sur trois paliers : le central, le régional et le local. C'est au niveau régional qu'interviennent les Agence de la santé et des services sociaux. Ayant chacune la responsabilité d'une région sociosanitaire, elles organisent et coordonnent les services ainsi que l'allocation budgétaire aux établissements de leur territoire. Les Agence de la santé et des services sociaux ont comme mission d'adapter les services sociosanitaires aux besoins et aux réalités des diverses clientèles qu'elles desservent. Elles sont elles-mêmes sous la supervision du ministère de la Santé et des Services sociaux.

Source:

Ministère de la Santé et des Services sociaux
http://www.msss.gouv.qc.ca/

> Agglomération de recensement (AR)

L'agglomération de recensement correspond à un grand noyau urbain ainsi qu'aux régions urbaines et rurales adjacentes, dont le degré d'intégration économique et sociale avec ce noyau urbain est très élevé. Une AR est délimitée à partir d'un noyau urbanisé lorsque ce dernier compte au moins 10 000 habitants, d'après les résultats du dernier recensement. Elle est définie par Statistique Canada et est ordinairement désignée par le nom de l'entité urbaine principale qui forme son noyau urbanisé.
Les agglomérations de recensement ne couvrent pas l'ensemble du territoire québécois.

Source:

Institut de la Statistique du Québec
Lexique du système du code géographique du Québec
http://www.stat.gouv.qc.ca/publications/referenc/pdf/lexique2001.pdf

Haut de la page

L'aire de diffusion est une petite unité géographique relativement stable formée d'un ou de plusieurs îlots* regroupant de 400 à 700 habitants. Il s'agit de la plus petite région géographique normalisée pour laquelle toutes les données du recensement sont diffusées.

Les AD couvrent l'ensemble du territoire québécois.

Source:

Statistique Canada
Dictionnaire du recensement de 2006
http://www12.statcan.ca/francais/census06/reference/dictionary/geo021a.cfm

> Anatomo-Pathologie

L’anatomopathologie est une spécialité médicale dont le rôle premier est le diagnostic à partir de l’examen microscopique de tissu humain (biopsie, exérèse de tumeur, etc.). Un autre volet de ce travail est le dépistage du cancer par la cytologie (ex. : dépistage du cancer du col de l’utérus). Une portion moins importante du temps de travail est consacrée à l’autopsie qui permet de découvrir la cause d’un décès, la possibilité de maladie héréditaire ou même l’efficacité de certains traitements médicaux ou chirurgicaux. Cette spécialité s'offre essentiellement en milieu hospitalier, est non mécanisée et repose sur l’observation microscopique.

Source:

Association des pathologistes du Québec

> Anesthésiologie

En raison de son implication dans les cliniques de pré-admission, de sa prise en charge du patient pendant la période opératoire et du traitement de la douleur post-opératoire, l'anesthésiologiste se définit aujourd'hui comme le spécialiste de la médecine péri-opératoire. De plus, l'anesthésiologie a développé des créneaux d'excellence en analgésie obstétricale, le traitement de la douleur chronique et cancéreuse et en intensivothérapie.

Source:

Fédération des médecins spécialistes du Québec

> APR-DRG (sévérité du diagnostic)

APR-DRG est un acronyme signifiant All Patient Refined Diagnosis Related Groups. Les APR-DRG représentent la sévérité d'un diagnostic selon trois critères: la gravité clinique, le risque de mortalité et l'intensité des ressources. La gravité clinique est l'étendue de la dégradation physiologique ou de la perte de fonction d'un système clinique. Le risque de mortalité correspond à la probalité de décès du patient et finalement, l'intensité des ressources correspond à l'importance relative des services hospitaliers diagnostics et thérapeutiques utilisés dans le traitement d'un diagnostic particulier. 

Source:

Expertise en géodiffusion, Gestion de l'information, MSSS et Med-écho.
Pour plus de renseignements
Cadre normatif Med-Écho (2004)

Haut de la page

> Arrondissement

Subdivision territoriale administrative d'une grande collectivité regroupant en totalité ou en partie des collectivités locales.

Source:

Commission de toponymie du Québec
http://www.toponymie.gouv.qc.ca/dtv8.asp

> Biochimie médicale

La biochimie médicale est une spécialité qui assume la responsabilité de l'analyse des constituants des liquides biologiques dans le cadre de la prévention, du diagnostic et du suivi des maladies. C'est également une discipline clinique orientée vers le diagnostic et le traitement d'un large éventail de maladies dans des domaines comme la nutrition, les troubles du métabolisme incluant les maladies lipidiques et la médecine moléculaire.

Source:

Fédération des médecins spécialistes du Québec

> Cardiologie

Spécialité de la médecine qui étudie le système cardiovasculaire du point de vue morphologique, fonctionnel et pathologique. Le cardiologue est un médecin spécialiste des maladies du coeur.

Source:

Le grand dictionnaire terminologique

> Centre local de services communautaires (CLSC)

Territoire d'intervention d'établissement qui, sur une base locale, assure des services de santé et des services sociaux de première ligne. Le Québec se divise en 166 territoires de CLSC (mars 2005), couramment appelés districts, dont les frontières respectent celles de leur territoire sociosanitaire d'appartenance. Il s'agit du plus bas niveau de découpage territorial dans le domaine sociosanitaire.

Source:

Ministère de la Santé et des Services sociaux
Direction générale adjointe aux ententes de gestion
Service du développement de l'information
Normes territoriales

Institut de la Statistique du Québec
Lexique du système du code géographique du Québec
http://www.stat.gouv.qc.ca/publications/referenc/pdf/lexique2001.pdf

Haut de la page

> Chirurgie cardiaque

La chirurgie cardio-vasculaire et thoracique est la spécialité s'intéressant au traitement chirurgical des pathologies congénitales et acquises des organes de la cage thoracique, soit le cœur, les poumons et la trachée, l'œsophage et les gros vaisseaux. Cette discipline comporte également plusieurs secteurs d'activités quaternaires (greffe cardio-pulmonaire et support circulatoire mécanique). Plus de 90% des activités cliniques sont de nature chirurgicale.

Source:

Fédération des médecins spécialistes du Québec

> Chirurgie d'un jour

Ensemble d'activités structurées et organisées pour des interventions chirurgicales reposant sur des protocoles préopératoires et postopératoires, et qui sont destinées à des usagers inscrits qui se présentent à l'hôpital et reçoivent leur congé le jour même de l'intervention.

Source:

Expertise en géodiffusion, Gestion de l'information, MSSS et Med-écho.
Pour plus de renseignements
Cadre normatif Med-Écho (2004)

> Chirurgie générale

La chirurgie générale regroupe des spécialistes en chirurgie qui se caractérisent par leurs champs d'activités diversifiées. Ils sont les spécialistes des pathologies chirurgicales de la peau et des tissus mous, de certaines pathologies de la tête et du cou, des glandes endocrines, du thorax, de tous les organes abdominaux (œsophage, estomac, intestins, foie, vésicule et voies biliaires, pancréas et rate), des artères et des veines. Ces spécialistes ont à intervenir en première ligne pour les polytraumatisés et les cas chirurgicaux graves en salle d'urgence ou aux soins intensifs. Ils agissent comme personnes ressources pour les collègues des autres spécialités médicales et chirurgicales. Certains oeuvrent en milieu urbain dans des centres tertiaires et concentrent leurs activités à un ou des domaines très précis; d'autres par contre couvrent l'ensemble des besoins en chirurgie, comme par exemple dans des centres éloignés où ils représentent la seule ressource en chirurgie.

Source:

Fédération des médecins spécialistes du Québec

> Chirurgie orthopédique

L'orthopédiste est le médecin spécialiste du système musculo-squelettique offrant à la fois des soins médicaux et chirurgicaux pour traiter les maladies des os, des articulations, des ligaments, des muscles, des tendons et des nerfs.
L'orthopédiste a poursuivi sa formation médicale de base par cinq années d'études spécialisées destinées à faire en sorte qu'il maîtrise le traitement des fractures, des luxations, des lésions ligamentaires (entorses), des hernies discales, des tumeurs osseuses et autres.
Il s'occupe aussi des malformations congénitales, les anomalies de croissance, les séquelles de maladies infectieuses ou inflammatoires.
L'orthopédiste est appelé à effectuer plusieurs interventions chirurgicales différentes, soit pour réparer les fractures, soit pour remplacer des articulations arthritiques douloureuses par des articulations artificielles, soit pour corriger des malformations, qu'elles soient de naissance ou acquises à la suite d'une paralysie cérébrale ou d'un traumatisme.

Source:

Fédération des médecins spécialistes du Québec

Haut de la page

> Chirurgie plastique

Du mot grec Plastikos qui signifie remodeler, reconstruire. La spécialité a un large éventail couvrant les problèmes de malformations congénitales et de développement, les reconstructions post-cancer et post-traumatiques, les problèmes de recouvrement de peau, la chirurgie de la main. La chirurgie esthétique fait aussi partie de ce vaste domaine.

Source:

Fédération des médecins spécialistes du Québec

> Chômeurs

Personnes qui, pendant la semaine (du dimanche au samedi) ayant précédé le jour du recensement (le 15 mai 2001), étaient sans emploi salarié et sans travail à leur compte, étaient prêtes à travailler et :

a) avaient activement cherché un emploi salarié au cours des quatre semaines précédentes; ou

b) avaient été mises à pied mais prévoyaient reprendre leur emploi; ou

c) avaient pris des arrangements définis en vue de se présenter à un nouvel emploi dans les quatre semaines suivantes.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census01/Products/Reference/dict/pop123_f.htm

> Chômeurs (2006)

Personnes qui, pendant la semaine (du dimanche au samedi) ayant précédé le jour du recensement (le 16 mai 2006), étaient sans emploi salarié et sans travail à leur compte, étaient prêtes à travailler et :

a) avaient activement cherché un emploi salarié au cours des quatre semaines précédentes; ou

b) avaient été mises à pied mais prévoyaient reprendre leur emploi; ou

c) avaient pris des arrangements définis en vue de se présenter à un nouvel emploi dans les quatre semaines suivantes.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census06/reference/dictionary/pop124a.cfm

> Circonscription électorale fédérale (CÉF)

Une circonscription électorale fédérale est une région représentée par un député à la Chambre des communes. Les limites des circonscriptions électorales fédérales utilisées pour le recensement de 2001 sont fondées sur l'Ordonnance de représentation de 1996.

Source:

Statistique Canada
Catalogue de la Géographie, recensement 2001, édition mars 2002
http://www.statcan.ca/francais/freepub/92-405-XIF/92-405-XIF01000.pdf

Haut de la page

> Circonscription électorale provinciale (CÉP)

Division du territoire politique établie en vue de l’élection de représentants au niveau provincial. Les circonscriptions électorales doivent être délimitées de manière à assurer le respect du principe de la représentation effective des électeurs et compter à peu près le même nombre d'électeurs. Il existe actuellement 125 circonscriptions, soit le maximum autorisé par la loi. Certaines CÉP comprennent des parties de municipalités*.

Ce découpage territorial couvre tout le Québec.

Source:

Institut de la Statistique du Québec
Lexique du système du code géographique du Québec
http://www.stat.gouv.qc.ca/publications/referenc/pdf/lexique2001.pdf

Directeur général des élections du Québec
Commission de la représentation électorale du Québec
http://www.electionsquebec.qc.ca/fr/faq.asp

> Commission scolaire linguistique

Une commission scolaire linguistique est un organisme public d'enseignement responsable de l'organisation et de l'administration des services d'enseignement sur un territoire déterminé et pour une communauté linguistique particulière.

Il existe trois types de commission scolaire linguistique :

- commission scolaire francophone (CSF);
- commission scolaire anglophone (CSA);
- commission scolaire à statut particulier (CSsp).

Un type particulier de commission scolaire linguistique ne couvre pas tout le Québec. Les territoires des CSF et des CSA sont limités par le 49e parallèle de latitude nord. Cependant, la somme des territoires des CSF et CSsp ou des territoires des CSA et CSsp couvrent tout le Québec.

Source:

Institut de la Statistique du Québec
Lexique du système du code géographique du Québec
http://www.stat.gouv.qc.ca/publications/referenc/pdf/lexique2001.pdf

> Communauté urbaine

Territoire regroupant les municipalités* d'une agglomération urbaine, sur lequel s'exerce une autorité fixée par une loi particulière. Ce découpage territorial ne couvre pas tout le Québec.

Remarque : à partir du 1er janvier 2002, les communautés urbaines sont remplacées par des villes assimilées à des MRC* aux fins de l'application de certaines lois (par exemple : Ville de Montréal, Ville de Québec et Ville de Gatineau).

Source:

Institut de la Statistique du Québec
Lexique du système du code géographique du Québec
http://www.stat.gouv.qc.ca/publications/referenc/pdf/lexique2001.pdf

> Composition de la famille de recensement

Classement des familles de recensement* (c'est-à-dire un couple marié ou vivant en union libre, avec ou sans enfants, ou un parent seul vivant avec au moins un enfant dans le même logement) selon le nombre ou le groupe d'âge, ou les deux, des enfants à la maison. Un couple vivant en union libre peut être de sexe opposé ou de même sexe. Les « enfants » dans une famille de recensement incluent les petits-enfants vivant dans le ménage* d'au moins un de leurs grands-parents, en l'absence des parents.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census01/Products/Reference/dict/fam004_f.htm

Haut de la page

> Connaissance des langues officielles

Indique si le recensé peut soutenir une conversation en français seulement, en anglais seulement, en français et en anglais, ou dans aucune des deux langues officielles du Canada.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census01/Products/Reference/dict/pop063_f.htm

> Consommation attentue de services médicaux en ETP

La consommation attendue de la population d'un territoire représente le volume de services cliniques qu'elle aurait si son profil de consommation était le même que celui observé à l'échelle du Québec chez les personnes qui présentent les mêmes caractéristiques démographiques et socioéconomiques (selon les indicateurs de défavorisation matérielle et de défavorisation sociale). Le facteur de pondération servant à calculer la consommation attendue diffère selon le territoire et la spécialité médicale.

Source:

Direction de la main-d'oeuvre médicale, MSSS.
Documentation sur les données comparatives et indicateurs.

> Consommation de services médicaux en ETP

Le calcul de la consommation se fait en cumulant les coûts ajustés de l'ensemble des services reçus par la population qui réside dans un territoire. Ces coûts sont ensuite divisés par le revenu moyen des médecins actifs (après ajustement des tarifs) afin de chiffrer à combien de médecins (équivalent temps plein - ETP) correspond cette consommation. Cette opération est faite pour l'ensemble des spécialités et des regroupements de spécialités médicales. 

Source:

Direction de la main-d'oeuvre médicale, MSSS.
Documentation sur les données comparatives et indicateurs.

> Coût per capita des services médicaux

Il s'agit du coup réel de l'ensemble des services médicaux (quel que soit le mode de rémunération), par spécialité ou regroupement de spécialités, qui ont été fournis à la population du territoire. 

Source:

Direction de la main-d'oeuvre médicale, MSSS.
Documentation sur les données comparatives et indicateurs.

Haut de la page

> Coût per capita des services médicaux directs après ajustement des tarifs

Le coût per capita des services médicaux est ajusté pour faire en sorte qu'un même service reçoive la même valeur monétaire quel que soit le lieu de pratique ou le territoire où il a été posé. En plus d'éliminer l'effet de la rémunération différenciée, un autre ajustement est effectué pour enlever la majoration des tarifs qui couvrent les frais d'opération d'une clinique privée. Les montants reçus pour des activités de garde, ou pour toute activité qui n'est pas clinique en soi (déplacement, ressourcement, tâches administratives, etc.), ne sont pas considérés.

Source:

Direction de la main-d'oeuvre médicale, MSSS.
Documentation sur les données comparatives et indicateurs.
Carte de la rémunération différente des médecins omnipraticiens.
Carte de la rémunération différente des médecins spécialistes.

> Dermatologie

La dermatologie est une spécialité à la fois médicale et chirurgicale qui traite les anomalies et maladies qui affectent la peau, les muqueuses buccales et ano-génitales, les cheveux et les ongles. Elle s'occupe entre autres des dermatoses allergiques (incluant les tests épicutanés), infectieuses (incluant les MTS et SIDA), immunologiques (incluant les collagénoses et les vasculites), les maladies du métabolisme (incluant les complications du diabète), de la prévention et des traitements des cancers de la peau (incluant le mélanome et les lymphomes cutanés), des traitements de photothérapie, de laser, de la chirurgie de Moh's et des problèmes psychologiques qui découlent des maladies dermatologiques; elle s'occupe autant des maladies cutanées pédiatriques, gériatriques que gynécologiques. Les traitements esthétiques font également partie de l'expertise dermatologique. Enfin, la dermatologie est impliquée dans la recherche et l'enseignement des maladies dermatologiques.

Source:

Fédération des médecins spécialistes du Québec

> Division de recensement

Division territoriale établie aux fins du recensement. La division de recensement est une unité géographique permanente. Les nouvelles DR (au nombre de 99) sont la version géographique des MRC* (au nombre de 102), avec six regroupements d'unités de base situées dans le nord du Québec.

Ce découpage couvre l'ensemble du territoire québécois.

Source:

Institut de la Statistique du Québec
Lexique du système du code géographique du Québec
http://www.stat.gouv.qc.ca/publications/referenc/pdf/lexique2001.pdf

> Écoumène

Le terme «écoumène» est utilisé par les géographes pour désigner la surface habitée. Il s'applique généralement aux régions où des habitants ont établi leur résidence permanente, ainsi qu'à toutes les zones de travail occupées ou utilisées à des fins agricoles ou pour d'autres activités économiques. Il peut donc exister différents types d'écoumène, chacun présentant des caractéristiques qui lui sont propres (écoumène de population, écoumène agricole, écoumène industriel, etc.).

Source:

Statistique Canada
Glossaire illustré
http://geodepot.statcan.ca/Diss/Reference/COGG/Long_RSE_f.cfm?REFCODE=1&FILENAME=Ecumene&LANG=F

Haut de la page

> Endocrinologie

L'endocrinologie est la science se consacrant aux hormones et au métabolisme. Elle s'intéresse donc au diagnostic et au traitement des maladies des glandes endocrines et des troubles du métabolisme. Cela inclut le traitement des troubles hypothalamo-hypophysaire, de la thyroïde, des parathyroïdes, du pancréas, des surrénales et des gonades. L'endocrinologue est aussi le spécialiste des troubles du métabolisme des lipides, des glucides ainsi que du métabolisme osseux. Il s'occupe de plus des retards de croissance et des troubles pubertaires.

Source:

Fédération des médecins spécialistes du Québec

> État matrimonial

Situation conjugale d'une personne dans les faits. Les données sur l'état matrimonial sont tirées des réponses fournies à la question 4 (état matrimonial) et à la question 5 (union libre) dans les questionnaires de recensement. Par exemple, une personne qui a déclaré être « veuve » à la question 4 et qui a déclaré vivre en couple sans être mariée à la question 5 sera comptée parmi les personnes mariées.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census06/reference/dictionary/pop068.cfm

> État matrimonial légal

Situation conjugale d'une personne face à la loi (p. ex. célibataire, mariée, veuve). Les données sur l'état matrimonial légal sont tirées des réponses fournies à la question 4 (état matrimonial) dans les questionnaires du recensement.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census06/reference/dictionary/pop060.cfm

> Famille de recensement

Couple marié (avec ou sans enfants des deux conjoints ou de l'un d'eux), couple vivant en union libre (avec ou sans enfants des deux partenaires ou de l'un d'eux) ou parent seul (peu importe son état matrimonial*) demeurant avec au moins un enfant dans le même logement. Un couple vivant en union libre peut être de sexe opposé ou de même sexe. Les « enfants » dans une famille de recensement incluent les petits-enfants vivant dans le ménage* d'au moins un de leurs grands-parents, en l'absence des parents.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census06/reference/dictionary/fam004.cfm

Haut de la page

> Gastro-entérologie

Spécialité de la médecine qui étudie la physiologie et la pathologie de l'estomac et de l'intestin et, par extension, de tout l'appareil digestif : tube digestif, foie, voies biliaires et pancréas. Le gastro-entérologue est un médecin spécialiste qui voit au diagnostic et au traitement des maladies du tube digestif.

Source:

Le grand dictionnaire terminologique

> Génétique médicale

Spécialité de la génétique humaine qui se consacre à l'étude des maladies héréditaires et à la part qui revient à l'hérédité dans les malformations congénitales.

Source:

Le grand dictionnaire terminologique

> Genre de famille de recensement

Classement des familles de recensement* (c'est-à-dire un couple marié ou deux personnes vivant en union libre, avec ou sans enfants, ou un parent seul vivant avec au moins un enfant dans le même logement) selon qu'un membre de la famille s'occupe ou non de faire les paiements pour le loyer, l'hypothèque, les taxes ou l'électricité. Un couple vivant en union libre peut être de sexe opposé ou de même sexe. Les « enfants » dans une famille de recensement incluent les petits-enfants vivant dans le ménage* d'au moins un de leurs grands-parents, en l'absence des parents.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census01/Products/Reference/dict/fam010_f.htm

> Genre de ménage

Catégorie à laquelle une personne vivant seule ou un groupe de personnes occupant un même logement appartiennent. On trouve deux catégories : les ménages non familiaux et les ménages familiaux.

Un ménage non familial est formé soit d'une personne vivant seule, soit de deux personnes ou plus partageant un logement, mais qui ne forment pas une famille (p. ex., un couple avec ou sans enfants).

Les ménages familiaux se subdivisent en deux sous-catégories : les ménages unifamiliaux et les ménages multifamiliaux.

Un ménage unifamilial se compose d'une seule famille (p. ex., un couple avec ou sans enfants). Un ménage multifamilial est formé de deux familles ou plus occupant le même logement.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census01/Products/Reference/dict/hou014_f.htm

Haut de la page

> Gériatrie

Le gériatre est le médecin spécialiste de la prise en charge à la fois globale, ciblée et interdisciplinaire de la prévention, du diagnostic et du traitement de problématiques bio-psycho-sociales affectant la personne âgée; ses objectifs sont de restaurer, ou tout au moins de maintenir, l'autonomie fonctionnelle de la personne âgée.
La gériatrie est une surspécialité issue de la médecine interne.

Source:

Fédération des médecins spécialistes du Québec

> Hématologie et oncologie médicale

L'hématologie est la science qui s'intéresse aux différents éléments qui constituent le sang et aux organes responsables de leur production. L'oncologie s'intéresse quant à elle aux différentes formes de cancer et à leur traitement. Compte tenu des nombreux recoupements entre ces deux spécialités, la plupart des médecins pratiquant ces spécialités au Québec sont en fait hématologue et oncologue.
La pratique de l'hématologie compte un aspect de médecine spécialisée en laboratoire (diagnostic et caractérisation des maladies) et un autre en clinique (diagnostic et soins aux patients), tandis que l'oncologie comporte une importante portion clinique.
Les maladies auxquelles s'intéressent les hémato-oncologues comprennent notamment : les troubles de la coagulation; les anémies; les désordres qualitatifs ou quantitatifs des globules blancs; les troubles de plaquettes; les désordres de fonctionnement des ganglions; de la rate ou du foie; ainsi que toute une variété de traitements contre le cancer. L'hémato-oncologue mettra en marche les tests de laboratoire requis pour confirmer la maladie. Les traitements dont il dispose comprennent des échanges sanguins, la transfusion et les chimiothérapies. Compte tenu de la complexité des problèmes rencontrés dans sa pratique, l'hémato-oncologue prend en considération l'ensemble des besoins vécus par son patient, souvent à l'intérieur d'une vaste équipe comprenant de multiples intervenants. En plus des soins directement administrés à ses propres patients, ce spécialiste est au cœur de la vie hospitalière en s'assurant de la qualité d'une foule de services de laboratoires requis par l'ensemble des patients.

Source:

Fédération des médecins spécialistes du Québec

> Hospitalisation

Séjour dans un établissement de soins et formalités administratives d'admission dans un établissement de soins.

Source:

Office québécois de la langue française, le grand dictionnaire terminologique.
www.granddictionnaire.com

> Hospitalisation (nombre d'hospitalisations)

Le nombre a été comptabilisé par aires de diffusion*. Ainsi, les cartes représentant la répartition du nombre d'hospitalisations font référence au nombre d'hospitalisations provenant de chacune des aires de diffusion du Québec.

Source:

Expertise en géodiffusion, Gestion de l'information, MSSS
Pour plus de renseignements

Haut de la page

> Îlot

Un îlot est un secteur dont tous les côtés sont délimités par des rues et/ou des limites de régions géographiques normalisées. Les îlots couvrent tout le territoire québécois. Il s'agit de la plus petite unité géographique pour laquelle les chiffres de population et des logements sont diffusés.

Source:

Statistique Canada
Dictionnaire du recensement de 2006
http://www12.statcan.ca/francais/census06/reference/dictionary/geo014a.cfm

> Immunologie clinique et allergie

Cette spécialité médicale comprend deux sous-spécialités: l'immunologie et l'allergologie. Un immunologue est un médecin spécialisé dans l'étude des phénomènes d'immunité, leurs conditions d'apparition, leurs mécanismes et les déductions prophylactiques et thérapeutiques qu'on peut en tirer. Un allergologue est un médecin spécialisé dans l'étude et le traitement des maladies allergiques.

Source:

Fédération des médecins spécialistes du Québec

> Indice comparatif de consommation

L'indice comparatif de consommation des services médicaux (consommation en ETP / consommation attendue en ETP) est le rapport entre la consommation en équivalent temps plein (ETP) de la population d'un territoire et sa consommation attendue en ETP. La valeur de référence de l'indice comparatif de consommation est 1. Une valeur de 1 signifie que la population d'un territoire consomme une quantité de services qui est comparable à la moyenne pondérée de l'ensemble des citoyens du Québec, donc que sa consommation réelle est égale à sa consommation attendue. L'indice comparatif de consommation peut être associé à la notion d'équité, mais non pas de façon directe et immédiate.

Source:

Direction de la main-d'oeuvre médicale, MSSS.
Documentation sur les données comparatives et indicateurs.

> Indice d'autosuffisance

L'indice d'autosuffisance (production en ETP / consommation en ETP) est le rapport entre la production de services médicaux en équivalent temps plein (ETP) d'un territoire et sa consommation en ETP. Un territoire est autosuffisant lorsque la production de services est égale à la consommation de services par la population qui habite dans ce territoire. Un indice inférieur à 1 traduit une situation de dépendance. Un indice supérieur à 1 traduit l'étendue supraterritoriale du bassin de désserte des médecins d'un territoire.

Le degré d'autosuffisance décrit une situation et n'a pas en soi une valeur normative. Un indice inférieur à 1 ne décrit pas nécessairement une situation problématique, tout dépend des territoires et des disciplines. En omnipratique, pour les services de première ligne, on peut s'attendre de manière générale à un degré élevé d'autosuffisance. Par contre, dans plusieurs spécialités, la nécessaire concentration des services dans des centres spécialisés s'accompagne, bien sûr, d'une dépendance généralisée envers ces centres.

Source:

Direction de la main-d'oeuvre médicale, MSSS.
Documentation sur les données comparatives et indicateurs.

Haut de la page

> Logement privé

Ensemble distinct de pièces d'habitation ayant une entrée privée donnant sur l'extérieur ou sur un corridor, un hall, un vestibule ou un escalier commun à l'intérieur. L'entrée doit donner accès au logement sans que l'on ait à passer par les pièces d'habitation de quelqu'un d'autre. Le logement doit répondre aux deux conditions qui le rendent propre à l'habitation durant toute l'année :

a) avoir une source de chauffage ou d'énergie (comme en atteste la présence d'une cheminée, de fils électriques, de tuyaux ou compteurs pour l'huile [mazout] ou le gaz, d'une génératrice, de bois de chauffage, d'ampoules électriques, d'une thermopompe, de panneaux solaires, etc.);

b) fournir un espace clos permettant de s'abriter des intempéries (comme en atteste la présence de murs d'enceinte et d'un toit ainsi que de portes et fenêtres offrant une protection contre le vent, la pluie et la neige).

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census06/reference/dictionary/dwe005.cfm

> Médecine d'urgence

La médecine d’urgence spécialisée applique son expertise transversale et son leadership dans la prise en charge initiale des pathologies urgentes et graves, dans les soins appropriés aux clientèles des urgences, dans la mise en place et l’organisation des urgences et des systèmes de réponse aux urgences et dans le développement académique de la médecine d'urgence. Elle s’investit cliniquement dans la réanimation, la traumatologie et les soins d’urgence de même qu’en toxicologie, préhospitalier, médecine de sinistre, transport aéroporté, médecine hyperbare, hospitalisation brève et soins intensifs. Dans une structure hospitalière, les urgentologues prennent en charge les patients à l’urgence, en assurent d'abord la réanimation et la stabilisation, réalisent les investigations et traitements appropriés puis complètent les soins ou orientent les patients vers les ressources internes ou externes requises.

Source:

Fédération des médecins spécialistes du Québec

> Médecine interne

La médecine interne est la spécialité qui traite les maladies multisystémiques débordant du champ d'action restreint des autres spécialités ainsi que les maladies rares et de présentations inusitées. Le spécialiste en médecine interne est un spécialiste polyvalent. Il occupe une position importante dans l'éducation, la prévention, l'évaluation et le traitement des patients orientés en médecine spécialisée et offre des soins aigus nécessitant une connaissance dans l'interaction des différents organes les uns sur les autres.

Source:

Fédération des médecins spécialistes du Québec

> Médecine nucléaire

La médecine nucléaire est une spécialité médicale d'usage courant qui utilise des radiotraceurs et des gamma caméras ou des caméras à positrons reliées à de puissants ordinateurs pour visualiser les organes internes du corps humain, diagnostiquer leurs pathologies et traiter certaines maladies.

Source:

Association des médecins spécialistes en médecine nucléaire du Québec

Haut de la page

> Ménage

Personne ou groupe de personnes (autres que des résidents étrangers) occupant un même logement et n'ayant pas de domicile habituel ailleurs au Canada. Il peut se composer d'un groupe familial (famille de recensement*) avec ou sans autres personnes hors famille de recensement, de deux familles ou plus partageant le même logement, d'un groupe de personnes non apparentées ou d'une personne seule. Les membres d'un ménage qui sont temporairement absents le jour du recensement (par exemple, qui résident temporairement ailleurs) sont considérés comme faisant partie de leur ménage habituel. Pour les besoins du recensement, chaque personne est membre d'un seul et unique ménage. À moins d'indications contraires, toutes les données contenues dans les rapports sur les ménages se rapportent aux ménages privés* seulement.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census06/reference/dictionary/hou007.cfm

> Ménage collectif

Personne ou groupe de personnes occupant un logement collectif et n'ayant pas de domicile habituel ailleurs au Canada. Les données sur les ménages collectifs qui comptent uniquement des résidents étrangers et/ou temporaires ne sont pas présentées.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census01/Products/Reference/dict/hou006_f.htm

> Ménage privé

Personne ou groupe de personnes (autres que des résidents étrangers) occupant un logement privé* et n'ayant pas de domicile habituel ailleurs au Canada.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census06/reference/dictionary/hou014.cfm

Un ménage* unifamilial se compose d'une seule famille de recensement* ( avec ou sans autres personnes hors famille) qui occupe un logement privé*.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census01/Products/Reference/dict/hou014_f.htm

Haut de la page

> Microbiologie médicale et infectiologie

Le médecin microbiologiste infectiologue est spécialisé dans le diagnostic clinique et de laboratoire, l'épidémiologie, le traitement et la prévention des maladies infectieuses. La microbiologie infectiologie s'intéresse notamment à la nature et aux effets des maladies causées par les microorganismes. Elle comprend plusieurs subdivisions dont la bactériologie, la mycologie, la parasitologie, la virologie, la mycobactériologie, la sérologie et l'infectiologie collective.

Source:

Fédération des médecins spécialistes du Québec

> Mode d'occupation

Indique si le logement est possédé ou loué par un membre du ménage*, ou s'il s'agit d'un logement de bande (dans une réserve ou un établissement indien).

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census01/Products/Reference/dict/hou025_f.htm

> Municipalité

Territoire sur lequel s'exerce un gouvernement local conformément aux lois municipales.

Source:

Commission de toponymie du Québec
http://www.toponymie.gouv.qc.ca/dtv8.asp

> Municipalité régionale de comté (MRC)

Territoire regroupant des municipalités locales et dans certains cas des territoires non organisés sur lequel s’exerce une autorité fixée par une loi d’application générale (Loi sur l’aménagement et l’urbanisme). Les réserves indiennes ne sont pas sous la juridiction des MRC.

Les MRC, telles qu’elles existent juridiquement, ne couvrent qu’une partie du territoire québécois.

La version géographique des MRC est un découpage territorial établi à des fins géostatistiques. En complément des MRC définies juridiquement, lesquelles sont la base de ce découpage, on définit et codifie des entités équivalentes pour couvrir les parties du territoire québécois situées en dehors des MRC. Les territoires équivalents de MRC sont les suivants : Communauté-Urbaine-de-Montréal, Communauté-Urbaine-de-Québec, Communauté-Urbaine-de-l’Outaouais, Kativik, Jamésie et Basse-Côte-Nord.

Ce découpage couvre l'ensemble du territoire québécois.

Source:

Institut de la Statistique du Québec
Lexique du système du code géographique du Québec
http://www.stat.gouv.qc.ca/publications/referenc/pdf/lexique2001.pdf

Haut de la page

> Néphrologie

La néphrologie a pour tâche de diagnostiquer et de traiter les maladies des reins et du système urinaire; elle comprend aussi le remplacement de la fonction rénale par la dialyse et la transplantation rénale. Au Québec, les néphrologues jouent un rôle important dans le traitement de l'hypertension artérielle.

Source:

Fédération des médecins spécialistes du Québec

> Neurochirurgie

La neurochirurgie est la spécialité qui s'occupe du traitement médico-chirurgical des pathologies du système nerveux central et de ses enveloppes (cerveau, moelle épinière, crâne et rachis) ainsi que du système nerveux périphérique (nerfs).
Spécialité supra-régionale, la neurochirurgie se pratique essentiellement en centres hospitaliers universitaires ou affiliés. L'apprentissage nécessite six années de formation après la formation médicale de base.
L'Association des neurochirurgiens favorise la pratique de groupes et l'éclosion de surspécialités permettant ainsi d'offrir des soins de meilleure qualité à la population qui souffre de maladies du système nerveux, souvent débilitantes.

Source:

Fédération des médecins spécialistes du Québec

> Neurologie

Le neurologue s'occupe de conditions spécifiques au système nerveux telles les maladies dégénératives (ex. : maladie d'Alzheimer, maladie de Parkinson), les maladies héréditaires (ex. : ataxie de Friedreich, dystrophie musculaire), les maladies épileptiques, la sclérose en plaques, les céphalées primaires comme la migraine, etc. Il traite également de nombreuses pathologies incluant les maladies vasculaires (ACV), les maladies néoplastiques (tumeur cérébrale primaire ou métastases d'un cancer systémique), les maladies infectieuses (ex. : méningite, encéphalite). Enfin, le neurologue peut être appelé à traiter des pathologies neuro-musculaires.

Source:

Fédération des médecins spécialistes du Québec

> NIRRU (indice NIRRU)

Le niveau d'intensité relative des ressources utilisées (NIRRU) comme son nom l'indique, se veut une mesure de volume des ressources utilisées pour un patient ou un groupe de patients. Il est important de souligner qu'il ne mesure pas la sévérité d'un cas. Pour connaître le pronostic d'un patient, il faut plutôt utiliser l'indice prédicteur de la mortalité (degré de gravité clinique) qui est également disponible avec les APR-DRG*.

Jusqu'à récemment, la mesure de la performance des centres hospitaliers était basée sur des indicateurs de gestion tels que: le taux d'occupation, la durée moyenne de séjour, le volume de services fournis par centre d'activité, etc. Quoique fort utiles, ces indicateurs ne reflétaient pas vraiment le volume de services dispensés par établissement. Ainsi, le MSSS, en collaboration avec divers intervenants du milieu, a développé un nombre d'instruments de gestion axés sur les APR-DRG* permettant d'évaluer la performance des établissements selon une optique de coûts estimés par patient.

Source:

Expertise en géodiffusion, Gestion de l'information, MSSS et Med-écho.
Pour plus de renseignements
Cadre normatif Med-Écho (2004)

Haut de la page

> NIRRU (somme des)

La somme des NIRRU est l'addition de l'indice NIRRU de toutes les hospitalisations par aire de diffusion. Cet indice nous informe à la fois de la quantité d'hospitalisations provenant des aires de diffusion et de la "lourdeur" totale de ces dernières pour un centre hospitalier particulier. La somme des NIRRU a été calculé par l'équipe Géodiffusion de l'Unité de Gestion de l'information du MSSS.

Source:

Expertise en géodiffusion, Gestion de l'information, MSSS et Med-écho.
Pour plus de renseignements
Cadre normatif Med-Écho (2004)

> NIRRU moyen

Le NIRRU moyen est calculé selon les territoires des aires de diffusion. Il représente la moyenne de l'indice NIRRU de toutes les hospitalisations provenant d'une aire de diffusion en particulier. Ainsi, la carte représentant le NIRRU moyen nous informe de la "lourdeur" moyenne des soins de santé utilisés par la population d'une aire de diffusion pour chacun des centres hospitaliers de soins généraux et spécialisés (CHSGS).

Source:

Expertise en géodiffusion, Gestion de l'information, MSSS et Med-écho.
Pour plus de renseignements
Cadre normatif Med-Écho (2004)

> Niveau local (1)

Le niveau local (1) correspond aux hospitalisations de base. Ce niveau comprend les APR-DRG* qui demandent une infrastructure de base et font appel à une technologie répandue. Il s'agit de services qui, dans des conditions normales, devraient être accessibles à un niveau local dans tout hôpital général. Ils requièrent une formation dans une spécialité médicale de base.

Source:

Expertise en géodiffusion, Gestion de l'information, MSSS et Med-écho.
Pour plus de renseignements
Cadre normatif Med-Écho (2004)

> Niveau régional (2)

Ce niveau comprend les APR-DRG* plus spécialisés, mais ne demande pas d'équipements sophistiqués. Il s'agit de services qui, dans des conditions régulières, devraient être disponibles dans les hôpitaux à vocation régionale. Ils se rapportent à une gamme élargie de spécialités médicales, mais n'exigent pas de médecins sur-spécialisés. Un volume minimal de cas est nécessaire pour maintenir l'expertise ou justifier la rentabilité des équipements.

Source:

Expertise en géodiffusion, Gestion de l'information, MSSS et Med-écho.
Pour plus de renseignements
Cadre normatif Med-Écho (2004)

Haut de la page

> Niveau suprarégional (3)

Le niveau suprarégional (3) correspond aux hospitalisations très spécialisées. Ce niveau est celui des APR-DRG* qui demandent des installations physiques élaborées et des équipements sophistiqués dont les coûts sont élevés. Ce peut être des services dits nationaux tels qu'un pontage cardiaque, une greffe d'organe, etc. Des actes posées aussi majoritairement dans les régions universitaires, soit Montréal, Québec ou Sherbrooke. Le lieu de traitement de ces APR-DRG* est typiquement celui des centres dont la vocation est suprarégionale. Ils font appel à des équipes médicales et à d'autres professionnels très spécialisés, voire sur-spécialisés. Une masse critique de ressources est nécessaire pour assurer la qualité des services et la rentabilité des équipements.

Source:

Expertise en géodiffusion, Gestion de l'information, MSSS et Med-écho.
Pour plus de renseignements
Cadre normatif Med-Écho (2004)

> Obstétrique-gynécologie

L'obstétrique gynécologie est un domaine diversifié consacré aux soins de santé de la femme de tout âge. Elle associe deux spécialités : l'obstétrique et la gynécologie. L'obstétrique concerne le suivi des grossesses et tous les soins natals et prénatals reliés à l'accouchement. La gynécologie concerne les affections et les troubles nécessitant un traitement médical ou chirurgical de l'appareil reproducteur féminin.

Source:

Fédération des médecins spécialistes du Québec

> Omnipratique

Discipline médicale non reliée à une spécialité, dans le cadre de laquelle le praticien offre un éventail de soins médicaux. L'omnipraticien pose donc des diagnostics et assure le traitement et le suivi de personnes de tout âge en vue de prévenir ou de soigner des maladies.

Source:

Le grand dictionnaire terminologique

> Ophtalmologie

L'ophtalmologiste est un médecin avant tout. Il est un médecin spécialiste dans le diagnostic et le traitement des maladies et des anomalies de l'œil et de ses annexes. Par sa formation, il peut faire une évaluation complète de la fonction visuelle et évaluer l'état de santé de l'œil. Il a la formation pour traiter les problèmes qu'il aura identifiés, soit par une approche thérapeutique ou chirurgicale.

Source:

Association des médecins ophtalmologistes du Québec

Haut de la page

> Oto-rhino-laryngologie

La sphère de l'oto-rhino-laryngologie (O.R.L.) englobe maintenant non seulement la pathologie de l'oreille, du nez et de la gorge, mais aussi celle de la majeure partie de la tête et du cou. À l'exception des pathologies oculaires, des troubles de la vision et des lésions cérébrales, les spécialistes de cette discipline ont une formation médico-chirurgicale dans les domaines suivants : otologie, otoneurologie, rhinosinusologie, laryngologie, allergologie, chirurgie cervico-faciale, chirurgie plastique et reconstructive, traumatologie maxillo-faciale et chirurgie orthognatique, oesophago-bronchologie.

Source:

Fédération des médecins spécialistes du Québec

> Pédiatrie

En priorité, les pédiatres assurent aux enfants des différentes régions du Québec une couverture directe, ou sur consultation, des soins urgents. Entrent dans cette catégorie toutes les urgences pédiatriques et néonatales (couverture des soins intensifs pédiatriques et néonatalogiques, réanimation…), les problèmes infectieux (choc, méningite, septicémie, etc.) les intoxications, les convulsions, les traumatismes, les insuffisances respiratoires, etc.
Le pédiatre est aussi impliqué dans tous les aspects des soins à donner aux clientèles pédiatriques souffrant de pathologies plus ou moins complexes comme le diabète, la fibrose kystique du pancréas, l'asthme, les troubles métaboliques, les problèmes de développement, les déficits moteurs, les troubles d'apprentissage, les cardiopathies, les maladies inflammatoires, etc.
En plus d'une implication croissante auprès des enfants vivant des situations difficiles, comme la maltraitance, les agressions à caractère sexuel, les problèmes socio-juridiques, la séparation des parents, etc., les pédiatres sont appelés à participer à des programmes de prévention et de formation auprès de certaines de leurs clientèles. Finalement, plusieurs pédiatres sont impliqués dans l'enseignement et dans la recherche.

Source:

Association des pédiatres du Québec

> Personnes occupées

Personnes qui, au cours de la semaine (du dimanche au samedi) ayant précédé le jour du recensement (le 15 mai 2001) :

a) avaient fait un travail quelconque à un emploi salarié ou à leur compte ou sans rémunération dans une ferme ou une entreprise familiale ou dans l'exercice d'une profession;

b) étaient temporairement absentes de leur travail ou de l'entreprise, avec ou sans rémunération, toute la semaine à cause de vacances, d'une maladie, d'un conflit de travail à leur lieu de travail, ou encore pour d'autres raisons.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census01/Products/Reference/dict/pop038_f.htm

> Personnes occupées (2006)

Personnes qui, au cours de la semaine (du dimanche au samedi) ayant précédé le jour du recensement (le 16 mai 2006) :

a) avaient fait un travail quelconque à un emploi salarié ou à leur compte ou sans rémunération dans une ferme ou une entreprise familiale ou dans l'exercice d'une profession;

b) étaient temporairement absentes de leur travail ou de l'entreprise, avec ou sans rémunération, toute la semaine à cause de vacances, d'une maladie, d'un conflit de travail à leur lieu de travail, ou encore pour d'autres raisons.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census06/reference/dictionary/pop028.cfm

Haut de la page

> Physiatrie

La physiatrie est une spécialité médicale qui diagnostique, prévient et traite les douleurs et les troubles de l'appareil locomoteur au moyen, entre autres, de la médication, d'infiltrations, d'orthèses, de la physiothérapie, de la chirurgie ou d'agents physiques. Le physiatre est un médecin spécialiste qui voit au diagnostic, au traitement et à la prévention des douleurs et des troubles fonctionnels de l'appareil locomoteur causés par un accident, une maladie, une malformation congénitale ou une lésion d'origine sportive ou professionnelle.

Source:

Le grand dictionnaire terminologique

> Plus haut niveau de scolarité atteint

Dernière année d'études primaires ou secondaires, terminée ou non, ou dernière année universitaire ou collégiale terminée. Dans la hiérarchie de la scolarité, les études universitaires sont classées au-dessus des études collégiales. En outre, la personne qui a obtenu un grade, certificat ou diplôme se trouve classée à un échelon au-dessus de celle qui a un nombre d'années de scolarité plus élevé, terminées ou non, mais qui n'a pas de titre scolaire.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census01/Products/Reference/dict/pop049_f.htm

> Pneumologie

La pneumologie est une spécialité médicale qui se consacre à la prévention, à l'éducation, au diagnostic et au traitement de l'adulte et de l'enfant avec des problèmes de santé aigus et chroniques du système respiratoire. La pneumologie inclut une vaste gamme d'activités cliniques, de laboratoire visant à l'étude de la physiologie respiratoire au repos, à l'exercice et des problèmes reliés au sommeil et de techniques spécifiques à l'arbre trachéobronchique et à la plèvre. La pneumologie moderne couvre des champs d'expertise aussi variés que ceux des soins intensifs, des maladies respiratoires environnementales, de l'apnée du sommeil, du cancer du poumon et de la réadaptation respiratoire.

Source:

Fédération des médecins spécialistes du Québec

> Population des immigrants

Personnes qui sont ou qui ont déjà été immigrants reçus. Les immigrants reçus sont des personnes qui ont reçu des autorités de l'immigration le droit de résider au Canada en permanence; certaines d'entre elles résident au Canada depuis un certain nombre d'années, alors que d'autres sont arrivées depuis peu.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census01/Products/Reference/dict/pop056_f.htm

Haut de la page

> Population des non immigrants

Personnes qui sont des citoyens canadiens de naissance. Bien que la plupart de ces personnes soient nées au Canada, un petit nombre d'entre elles sont nées à l'étranger de parents canadiens.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census01/Products/Reference/dict/pop086_f.htm

> Production (offre) de services médicaux en ETP

La production (ou l'offre) de services médicaux représente le nombre de médecins en équivalent temps plein (ETP) qui ont pratiqué dans un territoire donné. Ce calcul se fait en cumulant les coûts ajustés de l'ensemble des services cliniques produits dans un territoire, quelle que soit la provenance des patients qui ont reçu ces services. Ces coûts sont ensuite divisés par le revenu moyen ajusté des médecins actifs afin de chiffrer à combien de médecins ETP correspond cette production.

Source:

Direction de la main-d'oeuvre médicale, MSSS.
Documentation sur les données comparatives et indicateurs.

> Psychiatrie

Le psychiatre est le seul médecin qui soit spécialisé dans le traitement des maladies mentales. Il soigne les maladies reliées aux difficultés de la vie quotidienne, qu'elles soient d'origine physique, psychologique ou sociale. Le stress, la dépendance à l'alcool ou aux drogues, les problèmes d'adaptation à une nouvelle situation en sont autant d'exemples. Le psychiatre traite aussi les dépressions, les névroses, les psychoses ainsi que les maladies psychosomatiques causées par des facteurs émotionnels et affectifs.
Plusieurs professionnels s'occupent de problèmes de santé mentale mais le seul à offrir un diagnostic et un traitement complet de la personne - tant sur le plan biologique, psychologique que social - c'est le psychiatre. On peut le consulter directement ou sur recommandation d'un autre professionnel de la santé comme le médecin de famille par exemple. Le psychiatre pratique en cabinet privé et à l'hôpital où il peut travailler en collaboration avec des travailleurs sociaux, des psychologues et des infirmières entre autres.

Source:

Fédération des médecins spécialistes du Québec

> Radio-oncologie

Spécialité médicale qui se consacre au traitement du cancer en utilisant l'action thérapeutique des rayonnements ionisants. Le radio-oncologue traite des tumeurs, généralement cancéreuses, au moyen de radiations ionisantes et de substances radio-actives (radio-isotopes) qu'il doit doser de façon à obtenir le maximum de chances de guérison sans endommager les tissus sains. Il effectue également le suivi régulier des patients avant, pendant et après les traitement et les renseigne sur leur état de santé ainsi que sur les résultats et les effets secondaires des traitements.

Source:

Le grand dictionnaire terminologique

Haut de la page

> Radiologie diagnostique

La pratique de la radiologie diagnostique est la recherche d'un diagnostic médical à l'aide d'images du corps humain obtenues à l'aide de diverses technologies : les rayons X, l'échographie et la résonance magnétique. Le médecin radiologiste est un médecin spécialiste de l'imagerie médicale, toutes technologies confondues. Il est un consultant médical qui répond aux questions qui lui sont soumises par d'autres médecins, omnipraticiens et spécialistes. De plus en plus, les radiologistes font maintenant des interventions thérapeutiques, plus communément appelées radiologie d'intervention (angioplasties, biopsies et ponctions), à l'aide de l'une ou l'autre des diverses technologies d'imagerie.

Source:

Fédération des médecins spécialistes du Québec

> Région administrative (RA)

Division régionale du Québec à des fins administratives gouvernementales. La nouvelle région administrative (1997) est composée de municipalités régionales de comté (MRC)* entières et des entités équivalentes aux MRC (c’est-à-dire les communautés urbaine* ou régionale, le territoire conventionné, le territoire inuit). On dénombre 17 régions administratives de 1997.

Ce découpage couvre l'ensemble du territoire québécois.

Source:

Institut de la Statistique du Québec
Lexique du système du code géographique du Québec
http://www.stat.gouv.qc.ca/publications/referenc/pdf/lexique2001.pdf

> Région métropolitaine de recensement (RMR)

Territoire formé d’une ou de plusieurs municipalités voisines les unes des autres qui sont situées autour d’un grand noyau urbain. Une région métropolitaine de recensement doit avoir une population d'au moins 100000 habitants et le noyau urbain doit compter au moins 50000 habitants. L'agglomération de recensement doit avoir un noyau urbain d'au moins 10000 habitants.

Ce découpage ne couvre pas l'ensemble du territoire québécois.

Source:

Institut de la Statistique du Québec
Lexique du système du code géographique du Québec
http://www.stat.gouv.qc.ca/publications/referenc/pdf/lexique2001.pdf

> Région sociosanitaire (RSS)

Le Québec est divisé en 18 régions sociosanitaires s'harmonisant aux limites des 17 régions administratives*.

Ce découpage couvre l'ensemble du territoire québécois.

Source:

Ministère de la Santé et des Services sociaux
Direction générale adjointe aux ententes de gestion
Service du développement de l'information
Normes territoriales

Haut de la page

> Réseau local de services (RLS)

La mise en place des quatre-vingt-quinze (95) réseaux locaux de services (RLS) amènera tous les intervenants d'un même territoire à contribuer à l'accessibilité et à la continuité des services offerts à leur population. Cette nouvelle formule profitera à tout le monde et permettra une meilleure intégration des services en particulier pour les personnes plus vulnérables comme celles qui ont des problèmes de santé mentale, celles qui souffrent de maladies chroniques, les personnes en fin de vie, les personnes âgées en perte d'autonomie ou encore les jeunes en difficulté.

Source:

Ministère de la Santé et des Services sociaux
http://www.msss.gouv.qc.ca/reseau/rls/

Ministère de la Santé et des Services sociaux
Direction générale adjointe aux ententes de gestion
Service du développement de l'information
Normes territoriales

> Réseau territorial de services (RTS)

Territoire sur lequel un CISSS ou un CIUSSS est responsable des services de santé et des services sociaux.

Source:

DGII, MSSS.

> Réseau universitaire intégré de santé (RUIS)

Ce sont les territoires rattachés aux quatre facultés de médecine du Québec (Universités McGill, de Montréal, de Sherbrooke et Laval).

Afin de favoriser la concertation, la complémentarité et l'intégration des missions de soins, d'enseignement et de recherche des établissements de santé ayant une désignation universitaire et des universités auxquelles sont affiliés ces établissements, est institué, pour chaque territoire de desserte que détermine le ministre de concert avec le ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, un réseau universitaire intégré de santé (RUIS).

Ce Réseau est composé de tous les établissements du territoire qui exploitent un centre hospitalier de soins généraux et spécialisés (CHSGS) désigné centre hospitalier universitaire, institut universitaire ou centre affilié universitaire et qui sont affiliés à l'université associée à ce réseau ainsi que de tout étalissement qui exploite un centre de réadaptation désigné institut universitaire ou centre affilié universitaire.

Chacun des établissements d'un réseau universitaire intégré de santé peut être appelé à desservir une zone de proximité déterminée par l'agence sur le territoire de laquelle est situé le siège de cet établissement.

Source:

Projet de loi numéro 83
Projet de loi modifiant la Loi sur les services de santé et les services sociaux et d'autres dispositions législatives
Loi sur les services de santé et les services sociaux

> Revenu médian des familles de recensement et des personnes hors famille de recensement de 15 ans et plus

Valeur centrale séparant en deux parties égales la répartition par tranches de revenu d'un groupe donné de familles de recensement* ou de personnes hors famille de recensement de 15 ans et plus; la première partie regroupe les unités ayant un revenu inférieur à la médiane, et la seconde, les unités ayant un revenu supérieur à la médiane. Le revenu médian des familles de recensement et des personnes hors famille de recensement est normalement calculé pour toutes les unités comprises dans le groupe visé, qu'un revenu ait été déclaré ou non.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census01/Products/Reference/dict/fam022_f.htm

Haut de la page

> Revenu moyen des familles de recensement et des personnes hors famille de recensement de 15 ans et plus

Revenu total moyen pondéré des familles de recensement* et des personnes hors famille de recensement en 2000. Pour calculer le revenu moyen à partir de données non arrondies, il faut diviser le revenu agrégé d'un groupe de familles donné (par exemple, les familles époux-épouse dans lesquelles l'épouse travaille) ou de personnes hors famille de recensement par le nombre de familles ou de personnes hors famille de recensement dans ce groupe, qu'un revenu ait été déclaré ou non. De même, pour calculer le revenu moyen d'un groupe de personnes hors famille de recensement à partir de données non arrondies, on divise le revenu agrégé du groupe en question par le nombre de personnes hors famille de recensement de 15 ans et plus dans ce groupe, qu'un revenu ait été déclaré ou non.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census01/Products/Reference/dict/fam001_f.htm

> Revenu total

Total du revenu provenant de toutes les sources, y compris un revenu d'emploi, un revenu provenant de programmes gouvernementaux, une pension, un revenu de placements ou tout autre revenu en espèces.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census01/Products/Reference/dict/pop120_f.htm

> Revenu total des familles de recensement

Somme des revenus totaux de tous les membres d'une famille de recensement* donnée.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census01/Products/Reference/dict/fam009_f.htm

> Rhumatologie

Spécialité de la médecine qui est consacrée à l'étude, au diagnostic et au traitement des maladies rhumatismales. Le rhumatisme est une maladie dégénérative articulaire et périarticulaire qui se manifeste principalement par de la douleur et de la raideur, et qui n'évolue pas vers la suppuration.

Source:

Le grand dictionnaire terminologique

Haut de la page

> Sage-femme

Une sage-femme, c’est une professionnelle de la santé pour qui la grossesse, l’accouchement et la période postnatale constituent des événements sains, naturels et normaux. Elle assure un suivi continu et complet pendant la période pré, per et postnatale. Elle offre à la mère et à l’enfant des soins holistiques, qui tiennent compte à la fois des dimensions physique, psychologique et sociale de cet événement unique qu’est la naissance.

Source:

Regroupement les sages-femmes du Québec

> Santé communautaire

Spécialité médicale fondée sur la participation et l'engagement de chaque membre de la communauté géographique et sociale qui a pour objet l'amélioration de l'état de santé de la communauté et la recherche d'une utilisation optimale des services sanitaires et sociaux.

Source:

Le grand dictionnaire terminologique

> Secteur de dénombrement (SD)

Un secteur de dénombrement correspond à la région géographique dénombrée par un recenseur. Un secteur de dénombrement est constitué d'un ou de plusieurs îlots* adjacents. Tout le territoire du Québec est divisé en secteurs de dénombrement. Ceux-ci sont utilisés uniquement pour la collecte des données du recensement. À partir du recensement de 2001, l'aire de diffusion (AD*) remplace le secteur de dénombrement comme unité de base pour la diffusion.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.gc.ca/francais/census01/Products/Reference/dict/geo024_f.htm

> Secteur de recensement (SR)

Les secteurs de recensement (SR) sont de petites régions géographiques relativement stables qui comptent habituellement entre 2 500 et 8 000 habitants. Ils sont créés au sein de régions métropolitaines de recensement* et d'agglomérations de recensement* dont le noyau urbain compte 50 000 habitants ou plus d'après le recensement précédent.

Une fois qu'une région métropolitaine de recensement (RMR) ou qu'une agglomération de recensement (AR) a été divisée en secteurs de recensement, ceux-ci sont maintenus même si, ultérieurement, la population du noyau urbain de la RMR ou de l'AR devient inférieure à 50 000 habitants.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census06/reference/dictionary/geo013.cfm

Haut de la page

> Seuil de faible revenu

Niveaux de revenu selon lesquels on estime que les familles ou les personnes hors famille consacrent 20% de plus que la moyenne générale à la nourriture, au logement et à l'habillement.

Les mesures du faible revenu appelées seuils de faible revenu (SFR) ont été établies pour la première fois au Canada en 1968, d'après les données sur le revenu du recensement de 1961 et les régimes de dépenses des familles en 1959. À cette époque, les régimes de dépenses indiquaient que les familles canadiennes consacraient environ 50% de leur revenu total à la nourriture, au logement et à l'habillement. On a arbitrairement estimé que les familles consacrant 70% ou plus de leur revenu (soit 20 points de pourcentage de plus que la moyenne) à ces biens de première nécessité sont « dans le besoin ». À partir de cette hypothèse, des seuils de faible revenu ont été établis pour cinq différentes tailles de famille.

Par la suite, les seuils de faible revenu ont été révisés d'après les données nationales sur les dépenses des familles pour 1969, 1978, 1986 et 1992. Selon ces données, les familles canadiennes consacraient en moyenne 42% de leur revenu total aux biens de première nécessité en 1969, contre 38,5% en 1978, 36,2% en 1986 et 34,7% en 1992. Depuis 1992, les données de l'enquête sur les dépenses des familles indiquent que cette proportion est demeurée relativement stable. En ajoutant la différence initiale de 20 points au niveau de base des dépenses au titre des biens de première nécessité, de nouveaux seuils de faible revenu ont été fixés selon la taille de la famille et le degré d'urbanisation. Depuis 1992, ces seuils de faible revenu ont été mis à jour chaque année d'après les changements subis par l'indice des prix à la consommation.

Source:

Statistique Canada, Dictionnaire du recensement
http://www12.statcan.ca/francais/census01/Products/Reference/dict/fam021_f.htm

> Situation des particuliers dans la famille de recensement

Classement des personnes selon qu'elles appartiennent ou non à une famille de recensement* et selon leur situation dans la famille, c'est-à-dire un couple marié ou deux personnes vivant en union libre, avec ou sans enfants, ou un parent seul vivant avec au moins un enfant dans le même logement. Une personne peut être un époux ou une épouse, un partenaire ou une partenaire en union libre, un parent seul, un enfant ou une personne hors famille de recensement.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census01/Products/Reference/dict/fam007_f.htm

> Soins aigus (soins de courte durée)

Traitement d'un problème de santé nécessitant un séjour hospitalier de courte durée excluant les chirurgies d'un jour.

Source:

Service des infocentres, MSSS et Med-écho.
Pour plus de renseignements
Cadre normatif Med-Écho (2004)

> Spécialités chirurgicales locales

L'ensemble des spécialités chirurgicales locales comprend les spécialités suivantes: Anesthésiologie, Chirurgie générale, Chirurgie orthopédique et Obstétrique-gynécologie.

Source:

Direction de la main-d'oeuvre médicale et Service des infocentres, MSSS.
Pour plus d'information, contactez nous: atlas@msss.gouv.qc.ca.

Haut de la page

> Spécialités chirurgicales régionales

L'ensemble des spécialités chirurgicales régionales comprend les spécialités suivantes: Chirurgie plastique, Ophtalmologie, Oto-rhino-laryngologie et Urologie.

Source:

Direction de la main-d'oeuvre médicale et Service des infocentres, MSSS.
Pour plus d'information, contactez nous: atlas@msss.gouv.qc.ca.

> Spécialités de laboratoire

L'ensemble des spécialités de laboratoire comprend les spécialités suivantes: Biochimie médicale, Médecine nucléaire et Microbiologie médicale et infectiologie.

Source:

Direction de la main-d'oeuvre médicale et Service des infocentres, MSSS.
Pour plus d'information, contactez nous: atlas@msss.gouv.qc.ca.

> Spécialités médicales locales

L'ensemble des spécialités médicales locales comprend les spécialités suivantes: médecine interne et pédiatrie.

Source:

Direction de la main-d'oeuvre médicale et Service des infocentres, MSSS.
Pour plus d'information, contactez nous: atlas@msss.gouv.qc.ca.

> Spécialités médicales régionales

L'ensemble des spécialités médicales régionales comprend les spécialités suivantes: cardiologie, dermatologie, endocrinologie, gastro-entérologie, gériatrie, hématologie et oncologie médicale, immunologie clinique et allergie, néphrologie, neurologie, physiatrie, pneumologie et rhumatologie.

Source:

Direction de la main-d'oeuvre médicale et Service des infocentres, MSSS.
Pour plus d'information, contactez nous: atlas@msss.gouv.qc.ca.

Haut de la page

> Spécialités suprarégionales

L'ensemble des spécialités suprarégionales comprend les spécialités suivantes: Chirurgie cardiaque, Neurochirurgie et Radio-oncologie.

Source:

Direction de la main-d'oeuvre médicale et Service des infocentres, MSSS.
Pour plus d'information, contactez nous: atlas@msss.gouv.qc.ca.

> Structure de la famille de recensement

Classement des familles de recensement* en couples mariés (avec ou sans enfants des deux conjoints ou de l'un d'eux), en couples en union libre (avec ou sans enfants des deux partenaires ou de l'un deux) et en familles monoparentales selon le sexe du parent. Un couple vivant en union libre peut être de sexe opposé ou de même sexe. Les « enfants » dans une famille de recensement incluent les petits-enfants vivant dans le ménage d'au moins un de leurs grands-parents, en l'absence des parents.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census01/Products/Reference/dict/fam008_f.htm

> Subdivision de recensement (SDR)

Subdivision de recensement est un terme générique qui désigne les municipalités* (telles que définies par les lois provinciales) ou les territoires considérés comme étant des équivalents municipaux à des fins statistiques (par exemple, les réserves indiennes, les établissements indiens et les territoires non organisés).

Source:

Statistique Canada
Catalogue de la Géographie, recensement 2001, édition mars 2002
http://www.statcan.ca/francais/freepub/92-405-XIF/92-405-XIF01000.pdf

> Suprarégion

Les suprarégions sont définies par le Bureau de surveillance et de vigie et le Groupe provincial de surveillance et de vigie de l’influenza. Elles sont utilisées dans le contexte de la surveillance épidémiologique et pour la définition du niveau d’activité grippale en lien avec l’Agence de santé publique du Canada.

Six suprarégions ont été définies au Québec :

  1. NORD-EST
    • Elle inclut les régions du Bas-St-Laurent (01), du Saguenay—Lac-Saint-Jean (02), de la Côte-Nord (09), du Nord-du-Québec (10), de la Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine (11), du Nunavik (17) et des Terres-Cries-de-la-Baie-James (18).
  2. QUÉBEC—CHAUDIÈRE-APPALACHES
    • Elle inclut les régions de Québec (03) et de Chaudière-Appalaches (12).
  3. CENTRE-DU-QUÉBEC
    • Elle inclut les régions de la Mauricie et du Centre-du-Québec (04), de l’Estrie (05) et de Lanaudière (14).
  4. MONTRÉAL-LAVAL
    • Elle inclut les régions de Montréal (06) et de Laval (13).
  5. OUEST-DU-QUÉBEC
    • Elle inclut les régions de l’Outaouais (07), de l’Abitibi-Témiscamingue (08) et des Laurentides (15).
  6. MONTÉRÉGIE
    • Elle inclut la région de la Montérégie (16).

Source:

Bureau de surveillance et de vigie, MSSS.

Haut de la page

> Taux d'activité

Pourcentage de la population active* pendant la semaine (du dimanche au samedi) ayant précédé le jour du recensement (le 15 mai 2001) par rapport aux personnes âgées de 15 ans et plus.

Le taux d'activité d'un groupe donné (âge, sexe, état matrimonial, région géographique, etc.) correspond au nombre total d'actifs dans ce groupe, exprimé en pourcentage des personnes âgées de 15 ans et plus de ce groupe.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census01/Products/Reference/dict/pop095_f.htm

> Taux d'activité (2006)

Pourcentage de la population active* pendant la semaine (du dimanche au samedi) ayant précédé le jour du recensement (le 16 mai 2006) par rapport aux personnes âgées de 15 ans et plus.

Le taux d'activité d'un groupe donné (âge, sexe, état matrimonial, région géographique, etc.) correspond au nombre total d'actifs dans ce groupe, exprimé en pourcentage des personnes âgées de 15 ans et plus de ce groupe.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census06/reference/dictionary/pop108.cfm

> Taux d'emploi

Pourcentage de la population occupée* au cours de la semaine (du dimanche au samedi) ayant précédé le jour du recensement (le 15 mai 2001), par rapport au pourcentage de la population de 15 ans et plus.

Le taux d'emploi pour un groupe donné (âge, sexe, état matrimonial, région géographique, etc.) correspond au nombre de personnes occupées dans ce groupe, exprimé en pourcentage des personnes âgées de 15 ans et plus, de ce groupe.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census01/Products/Reference/dict/pop039_f.htm

> Taux d'emploi (2006)

Pourcentage de la population occupée* au cours de la semaine (du dimanche au samedi) ayant précédé le jour du recensement (le 16 mai 2006), par rapport au pourcentage de la population de 15 ans et plus.

Le taux d'emploi pour un groupe donné (âge, sexe, état matrimonial, région géographique, etc.) correspond au nombre de personnes occupées dans ce groupe, exprimé en pourcentage des personnes âgées de 15 ans et plus, de ce groupe.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census06/reference/dictionary/pop029.cfm

Haut de la page

> Taux de chômage

Pourcentage de la population en chômage* par rapport à la population active* pendant la semaine (du dimanche au samedi) ayant précédé le jour du recensement (le 15 mai 2001).

Le taux de chômage d'un groupe donné (âge, sexe, état matrimonial, région géographique, etc.) correspond au nombre de chômeurs dans ce groupe exprimé en pourcentage de la population active dans ce groupe pendant la semaine ayant précédé le recensement.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census01/Products/Reference/dict/pop124_f.htm

> Taux de chômage (2006)

Pourcentage de la population en chômage* par rapport à la population active* pendant la semaine (du dimanche au samedi) ayant précédé le jour du recensement (le 16 mai 2006).

Le taux de chômage d'un groupe donné (âge, sexe, état matrimonial, région géographique, etc.) correspond au nombre de chômeurs dans ce groupe exprimé en pourcentage de la population active dans ce groupe pendant la semaine ayant précédé le recensement.

Source:

Statistique Canada
http://www12.statcan.ca/francais/census06/reference/dictionary/pop125.cfm

> Toutes les disciplines

Ce regroupement comprend l'ensemble des spécialités ainsi que l'omnipratique. Il s'agit donc du total de tous les actes médicaux.

Source:

Direction de la main-d'oeuvre médicale et Service des infocentres, MSSS.
Pour plus d'information, contactez nous: atlas@msss.gouv.qc.ca.

> Toutes les spécialités

Ce regroupement comprend l'ensembles des spécialités (médicales, chirurgicales, locales, régionales, suprarégionales et de laboratoire) sauf l'omnipratique, qui n'en est pas une.

Source:

Direction de la main-d'oeuvre médicale et Service des infocentres, MSSS.
Pour plus d'information, contactez nous: atlas@msss.gouv.qc.ca.

Haut de la page

> Toutes les spécialités chirurgicales

L'ensemble des spécialités chirurgicales comprend les spécialités suivantes: Anesthésiologie, Chirurgie cardiaque, Chirurgie générale, Chirurgie orthopédique, Chirurgie plastique, Neurochirurgie, Obstétrique-gynécologie, Ophtalmologie, Oto-rhino-laryngologie et Urologie.

Source:

Direction de la main-d'oeuvre médicale et Service des infocentres, MSSS.
Pour plus d'information, contactez nous: atlas@msss.gouv.qc.ca.

> Toutes les spécialités locales

L'ensemble des spécialités locales comprend les spécialités suivantes: Anatomo-pathologie, Radiologie-diagnostique, Médecine interne, Pédiatrie, Anesthésiologie, Chirurgie générale, Chirurgie orthopédique et Obstétrique-gynécologie.

Source:

Direction de la main-d'oeuvre médicale et Service des infocentres, MSSS.
Pour plus d'information, contactez nous: atlas@msss.gouv.qc.ca.

> Toutes les spécialités régionales

L'ensemble des spécialités régionales comprend les spécialités suivantes: Biochimie médicale, Cardiologie, Chirurgie plastique, Dermatologie, Endocrinologie, Gastro-entérologie, Génétique médicale, Gériatrie, Hématologie et oncologie médicale, Immunologie clinique et allergie, Médecine nucléaire, Microbiologie médicale et infectiologie, Néphrologie, Neurologie, Ophtalmologie, Oto-rhino-laryngologie, Physiatrie, Pneumologie, Rhumatologie et Urologie.

Source:

Direction de la main-d'oeuvre médicale et Service des infocentres, MSSS.
Pour plus d'information, contactez nous: atlas@msss.gouv.qc.ca.

> Urologie

L'urologie prend charge des traitements médicaux et chirurgicaux des différents troubles et affections de l'appareil urinaire chez les personnes de tout âge, autant de sexe féminin que masculin, et de l'appareil génital chez le mâle grâce à une grande diversité de traitements médicaux et chirurgicaux. Plusieurs méthodes diagnostiques, utilisées par les urologues, jouent un rôle important. Cette discipline est avant tout chirurgicale, mais fait appel à une grande diversité d'interventions non-chirurgicales.

Source:

Fédération des médecins spécialistes du Québec

Haut de la page

> Variations canadiennes de l'indice de défavorisation

Les variations canadiennes de l'indice de défavorisation matérielle et sociale comparent les écarts observés pour l'ensemble de la population canadienne à microéchelle.

Source:

Service des infocentres, MSSS et INSPQ
Pour plus de renseignement, écrivez-nous:atlas@msss.gouv.qc.ca.

> Variations métropolitaines de l'indice de défavorisation

Les variations métropolitaines de l'indice de défavorisation matérielle et sociale comparent les écarts observés pour chacune des trois régions métropolitaines de recensement (RMR) les plus populeuses du Canada, soit Montréal, Toronto et Vancouver. La population des trois RMR est considérée séparément. Ainsi, la population d'une RMR n'est pas comparée avec celle des deux autre RMR, mais bien avec elle-même.

Source:

Service des infocentres, MSSS et INSPQ
Pour plus de renseignement, écrivez-nous:atlas@msss.gouv.qc.ca.

> Variations régionales canadiennes de l'indice de défavorisation

Les variations régionales canadiennes de l'indice de défavorisation matérielle et sociale comparent les écarts observés à l'intérieur de chacune des cinq grandes régions canadiennes, soit l'Atlantique, le Québec, l'Ontario, les Prairies et la Colombie-Britannique. La région Atlantique comprend les quatre provinces suivantes: Terre-Neuve, l'Île-du-Prince-Édouard, la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick. La région des Prairies comprend les trois provinces suivantes: le Manitoba, la Saskatchewan et l'Alberta. Notons que les trois territoires canadiens n'ont pas été considérés dans le calcul des variations régionales canadiennes étant donné leur non-appartenance à l'une des cinq régions et leur trop faible population pour former une région distincte statistiquement significative.

Source:

Service des infocentres, MSSS et INSPQ
Pour plus de renseignement, écrivez-nous:atlas@msss.gouv.qc.ca.

> Volume de la consommation normalisée de services médicaux exprimée en nombre de médecins ETP par 100 000 habitants

Ce ratio correspond à la consommation de services médicaux calculés en nombre de médecins en équivalent temps plein (ETP) pour une population de 100 000 habitants. La population de référence a été pondérée selon l'âge, le sexe et le niveau de défavorisation matériel et social afin que le ratio soit comparable pour l'ensemble des territoires. Par exemple, un ratio de 3,2 signifie que la population de ce territoire a consommé l'équivalent de 3,2 médecins en ETP pour chaque tranche de 100 000 habitants.

Source:

Direction de la main-d'oeuvre médicale et Service des Infocentres, MSSS.
Information supplémentaire sur ce ratio
Pour plus d'information, contactez nous: atlas@msss.gouv.qc.ca.

Haut de la page

> Zones d'influence métropolitaine (ZIM)

Le concept de Zones d'Influence Métropolitaine (ZIM) de Statistique Canada permet de différencier géographiquement les régions du Canada situées à l'extérieur des régions métropolitaines de recensement (RMR)* et des agglomérations de recensement (AR)*. Les subdivisions de recensement (SDR)* situées à l'extérieur des RMR et des AR sont classées dans l'une des quatre catégories établies selon le degré d'influence (forte, modérée, faible ou sans influence) que les RMR et/ou les AR exercent sur elles. Les subdivisions de recensement (SDR) sont classées dans l'une des catégories de ZIM en fonction du pourcentage de résidents membres de la population active occupée dont le lieu de travail est situé dans le noyau urbain des RMR ou AR. Les SDR sur lesquelles le même degré d'influence est exercé ont tendance à être regroupées. Elles forment des zones autour des RMR et des AR et sont classées dans les différentes catégories (de ZIM forte à ZIM sans influence) à mesure que la distance qui les séparent des RMR et des AR augmente.

Source:

Statistique Canada
Catalogue de la Géographie, recensement 2001, édition mars 2002
http://www.statcan.ca/francais/freepub/92-405-XIF/92-405-XIF01000.pdf

Haut de la page