Information pour les professionnels de la santé

Éthique en santé et services sociaux

Aller au menu de la section

Survol de l'éthique en santé et services sociaux

Dans le domaine de la santé et des services sociaux, le souci de l'éthique a pris de l'importance à la suite du développement de la science et de la technologie et de l'amélioration de nos conditions de vie. Ces deux phénomènes transforment notre rapport à la vie, à la mort, à la santé et au bien-être, soulevant plusieurs questions auxquelles la réflexion éthique peut nous aider à trouver des éléments de réponses. Les considérations et les enjeux d'ordre éthique touchent à plusieurs dimensions de la santé et des services sociaux, telles que :

  • le contexte de soins;
  • la recherche;
  • la santé publique;
  • l'éthique sociale.

L’éthique dans le réseau de la santé et des services sociaux

L'éthique, correspondant à une réflexion sur les actions humaines, est l'objet d'une préoccupation grandissante dans nos sociétés modernes. Dans les établissements du réseau québécois de la santé et des services sociaux, le souci de l'éthique s'est d'abord manifesté par la création, au cours des trente dernières années, de comités d'éthique de la recherche et de comités d'éthique clinique :

  • Les comités d'éthique de la recherche ont la responsabilité d'évaluer la conformité des projets de recherche aux règles éthiques et d'assurer le suivi de ceux-ci. Leur mandat est lié au respect et à la protection des personnes qui participent aux projets de recherche.
  • Les comités d'éthique clinique, que certains nomment comités de bioéthique, ont pour objet le contexte des soins. Leurs fonctions sont davantage liées à l'analyse des cas soulevant des problèmes éthiques particuliers (l'acharnement thérapeutique, par exemple), à la définition de lignes directrices ainsi qu'à la sensibilisation des intervenants et du personnel des établissements à l'éthique.

L’éthique en recherche

On associe particulièrement l'essor de l'éthique au développement de la recherche biomédicale au Québec. Alors que la recherche est un facteur de progrès social, il est important de s’assurer de la protection des personnes qui y participent. Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a mis à contribution tous les acteurs de la recherche afin que chacun se responsabilise, à son niveau d'action. C'est grâce à la participation de tous, et aux efforts investis par les comités d'éthique de la recherche, que la recherche en santé au Québec correspond aux plus hauts standards de qualité, sans compromis pour la protection des personnes qui y participent. Le Québec est d'ailleurs cité en exemple par plusieurs organisations nationales et internationales, car il se distingue par son dispositif original d'encadrement de la recherche et de l'intégrité scientifique.

Dernière mise à jour : 03 avril 2017, 14:17

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard

Lien vers le portail du gouvernement du qubec
© Gouvernement du Québec, 2017