Ministère de la Santé et des Services sociaux

Information pour les professionnels de la santé

Prix d'excellence du réseau de la santé et des services sociaux

Soutien à domicile – Partenariat avec l'usager et ses proches 2019

Prix d’excellence

Liaison usager-hôpital – URFI-SAD, un partenariat réussi pour un retour dans la communauté – CISSS de l’Outaouais

Photo des lauréats.

(1re rangée) Danielle McCann, Josée Desrivières, Josée Filion, Nicole Boucher, Josée Beaurivage, Allyson Rodgers, Véronique Fortin, Lionel Carmant, Marguerite Blais

(2e rangée) Stéphanie Legault, Annie Lepage, Michel Roy

Le projet lauréat

En novembre 2016, plus de 30 % des lits hospitaliers du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSS) étaient occupés par des usagers nécessitant un niveau de soins alternatifs (NSA) et qui attendaient une place en hébergement. Afin d’assurer un retour dans la communauté, en toute sécurité, de ces usagers dont la condition ne nécessite plus de demeurer à l’hôpital, mais qui ne peuvent pas retourner à domicile sans services supplémentaires, des travaux ont été entamés et un projet novateur a été mis sur pied.

L’initiative Liaison usager-hôpital – URFI-SAD, un partenariat réussi pour un retour dans la communauté repose avant tout sur l’étroite collaboration entre l’équipe dévouée et l’usager et ses proches. Un plan de services personnalisé est élaboré afin de maximiser la contribution de chacun des acteurs concernés et ainsi favoriser le retour à domicile de l’usager et, conséquemment, lui assurer une meilleure qualité de vie. Un projet pilote a d’abord été déployé à l’Hôpital de Hull. Les résultats se sont avérés très concluants et ont démontré sans équivoque la pertinence, l’efficience et l’efficacité de l’équipe de liaison et du partenariat avec l’usager et ses proches. Le projet a été notamment reconnu comme pratique exemplaire et peut être exporté dans d’autres établissements du réseau.

Les résultats parlent d’eux-mêmes, alors que 59 % des usagers NSA sont retournés à domicile après leur hospitalisation et ce, sans demande d’hébergement. Ainsi, le projet a également engendré une meilleure utilisation des lits à l’hôpital pour les soins aigus et en réadaptation, alors que le nombre d’usagers NSA a diminué de 71 % et que l’attente moyenne est dorénavant de 45 jours, soit en diminution de 52 %. Mais la fierté ressentie par l’équipe est surtout liée aux retombées positives très concrètes pour les usagers, puisque que 80 % des proches ont confirmé que la qualité de vie de leur être cher s’est améliorée après avoir bénéficié du projet.

Mention d’honneur

Rehaussement explosif en soutien à domicile – CISSS de la Montérégie-Ouest

Photo mention d'honneur.

(1re rangée) Danielle McCann, Yves Masse, Monique Auger, Manon Rousse, Isabelle Lefebvre, Chantal Arsenault, Natacha Bernier, Marie-Ève Bernard, Céline Rouleau, Lionel Carmant, Marguerite Blais

(2e rangée) Dominique Deslandes, Claude Jolin

Le projet

Afin de répondre encore davantage aux besoins des usagers et de leurs proches et de maintenir les personnes le plus longtemps possible dans leur milieu de vie, le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest (CISS) a amorcé, au cours des dernières années, une bonification importante de ses services en soutien à domicile (SAD).

La majorité des rehaussements sont destinés pour une clientèle complexe et vulnérable, dont le maintien à domicile est précaire. L’offre de services à domicile a été ainsi ajustée de manière à s’adapter aux nouvelles réalités et aux particularités de la clientèle, faisant également évoluer l’approche de partenariat. Les décisions et les actions entreprises sont en effet réalisées avec les usagers et leur famille, d’une façon constructive et transparente, et en collaboration avec les professionnels concernés.

En 2018, les efforts combinés du CISSS et de ses partenaires se sont traduits par plus de 177 usagers en rehaussement de services par période, dont 65 usagers recevant des services 24 heures sur 24. Les différentes actions ont également permis de réduire à zéro les listes d’attente tant pour le chèque-emploi-service (CES) que pour les services offerts par les organismes communautaires. Les listes d’attente pour les services d’aide par les auxiliaires de santé et de services sociaux sont également dorénavant minimales.

Avec cette approche gagnante, le CISSS permet à de nombreux usagers de rester dans leur milieu de vie de façon sécuritaire, en bénéficiant de services de qualité, et d’éviter d’avoir recours à de l’hébergement précoce.

Finaliste

  • Partenariat avec les usagers et les ressources alternatives - CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal

Dernière mise à jour : 04 juin 2019

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Haut de page