Ministère de la Santé et des Services sociaux

Information pour les professionnels de la santé

Prix d'excellence du réseau de la santé et des services sociaux

Personnalisation des soins et des services 2019

Prix d’excellence

Une offre de service alimentaire personnalisée et à l’avant-garde - CHU Sainte-Justine

Photo des lauréats.

Danielle McCann, Annie Dodier, Josée Lavoie, Caroline Barbir, Isabelle Leblanc, Marie-Claude Lefebvre, Amélie Boulet, Maguerite Blais, Lionel Carmant

Le projet lauréat

En 2011, constatant un faible taux de satisfaction des patients quant à l’offre alimentaire de l’établissement, en plus de pertes financières liées au gaspillage des denrées, les équipes du service de diététique du CHU Sainte-Justine ont mis sur pied un service aux chambres basé sur un menu à la carte. Ce service, nommé Délipapilles, permet aux patients de l’établissement ou à leur famille de commander par téléphone des repas fraîchement cuisinés, entre 6 h 30 et 19 h, et de les faire livrer à la chambre dans un délai d’environ 45 minutes.

Disponible depuis 2016, ce service personnalisé et flexible a grandement amélioré l’expérience de soins des patient en leur redonnant du pouvoir sur leur alimentation. En effet, cela permet de répondre de manière encore mieux adaptée à leurs besoins en leur offrant la possibilité de choisir ce qu’ils désirent manger, selon leur appétit, à l’heure désirée, tout en respectant leur régime thérapeutique.

Cette nouvelle approche a eu des résultats fort concluants, notamment celui de faire bondir le taux de satisfaction des usagers à l’égard des services alimentaires, qui est passé de 60 % en 2011 à 97 % en 2017. Par ailleurs, la réduction du gaspillage alimentaire, par exemple en diminuant le nombre de plateaux intouchés, a permis de générer des économies de l’ordre de 89 000 $ par année. En somme, ce projet a contribué à humaniser davantage les services offerts, à faciliter la réalimentation des patients et à assurer une gestion optimale des ressources. Le projet s’est même mérité quelques honneurs, dont le Prix Innovation 2017 de l’Ordre professionnel des diététistes du Québec.

Mention d’honneur

Outil de détermination de l’Intensité de Services (ODIS) pour les enfants ayant une hypothèse ou un diagnostic TSA âgés entre 0-5 ans - CISSS de la Montérégie-Ouest

Photo mention d'honneur.

(1re rangée) Danielle McCann, Yves Masse, Marie-Ève Garon, Marie-Josée Roy, Annie Clautier, Isabelle Rioux

(2e rangée) Claude Jolin, Céline Rouleau, Annick LeBeau, Jean-Marc Picard, Marie-Ève Bernard, Lionel Carmant, Marguerite Blais

Le projet

Après avoir constaté une difficulté d’accès au programme d’intervention comportementale intensive (ICI) pour les enfants présentant une hypothèse ou un diagnostic de trouble du spectre de l’autisme (TSA) avant l’âge de cinq ans, une équipe du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest (CISSS) a mis en œuvre un projet unique au Québec afin de remédier à la situation. L’Outil de détermination de l’intensité de services (ODIS) permet de dresser un portrait global des compétences fonctionnelles et des difficultés de l’enfant, en vue de lui proposer, ainsi qu’à sa famille, le nombre d’heures de service le mieux adapté à ses besoins.

Cet outil, qui a été développé par une psychoéducatrice et une spécialiste en TSA, en collaboration avec d’autres professionnels et plusieurs intervenants du CISSS, est constitué de trois sections, soit un questionnaire administratif, un questionnaire inspiré de l’Échelle d’évaluation globale de la gravité des comportements problématiques et une grille d’observation. Son utilisation a permis d’optimiser l’utilisation des ressources disponibles pour intervenir auprès du plus grand nombre d’enfants possible.

Grâce à la flexibilité de cet outil, ce sont 150 enfants de plus par année qui peuvent bénéficier des services offerts par l’établissement. Le délai moyen d’attente pour ces services a également été réduit de 200 à 65 jours en Montérégie, et ces chiffres sont en constante progression au fur et à mesure que l’utilisation de l’ODIS se consolide au sein du CISSS. Un comité responsable de l’amélioration de l’outil a par ailleurs été instauré, et ses membres s’assurent notamment de l’harmonisation de son implantation auprès des équipes.

Finalistes

  • Programme Refflex - CIUSSS de l’Estrie – CHUS
  • Opal, une application portail patient - Centre universitaire de santé McGill

Dernière mise à jour : 04 juin 2019

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Haut de page