Information pour les professionnels de la santé

Directives cliniques aux professionnels et au réseau pour la COVID-19

Reprise des activités spécialisées

Directives générales

En date du 21 mai 2020, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) met à jour le guide pour la reprise des activités spécialisées Fichier PDF. qui résume les modalités à mettre en place afin d’assurer une reprise des activités de façon sécuritaire dans les milieux de soins.

En date du 13 mai 2020, le MSSS met à jour les directives concernant la planification de la reprise des activités spécialisées délestées afin de faire face à la demande liée à la pandémie. Le MSSS maintient qu’il est important de reprendre les activités de façon structurée.

Par ailleurs, il avait été mentionné que, compte tenu de la situation épidémiologique, les niveaux d’activités pouvaient différer d’une région à l’autre. Ainsi, dans un souci d’éviter la détérioration de la condition des patients atteints ou non de la COVID-19, le MSSS souhaite que les activités chirurgicales soient reprises le plus rapidement possible, et ce, selon les ressources disponibles de chaque établissement. Sachez également que la pénurie de médicaments d’anesthésie est partiellement résolue et que par conséquent, le niveau d’activités chirurgicales peut être rehaussé jusqu’à 70 à 80 % du niveau habituel de chaque établissement.

Afin d’assurer un suivi de la reprise des activités spécialisées, mais également de soutenir les établissements tout en tenant compte de leurs enjeux, le MSSS demande à ces derniers de lui acheminer les informations suivantes :

  1. Leur plan de reprise détaillé incluant le niveau d’activités actuel et visé (date) pour les secteurs suivants :
    1. Bloc opératoire;
    2. Endoscopie;
    3. Cancérologie;
    4. Cliniques spécialisées;
    5. Imagerie médicale;
  2. Leur stratégie et échéancier évalué pour le rattrapage des cas accumulés.

Dans le même ordre d’idée, le MSSS a été interpellé par Transplant Québec quant à la diminution importante des activités d’identification des donneurs potentiels. Le MSSS souhaite encourager les établissements à sensibiliser les équipes médicales à la situation exceptionnelle engendrée par la pandémie.

Finalement, le MSSS invite les établissements à lui transmettre tout besoin de réaménagement d’infrastructures qui permettraient de répondre à la demande accrue en lits d’hospitalisation actuelle et pour l’année à venir.

Veuillez transmettre les documents demandés à madame Elizabeth Arpin à l’adresse elizabeth.arpin@msss.gouv.qc.ca.

En date du 24 avril 2020, le MSSS met en place un plan provincial de reprise graduelle des activités spécialisées délestées Fichier PDF. afin de faire face à la demande liée à la pandémie de COVID-19.

Dans un souci de maintenir la santé de la population et d’éviter les détériorations de patients atteints ou non de la COVID-19, il importe de reprendre les activités de façon graduelle et structurée. Ainsi, les directives suivantes doivent être mises en place dès ce jour :

  • La reprise des activités doit être coordonnée et supervisée par un comité de coordination décisionnel au sein de chaque établissement ;
  • Ce comité peut s’intégrer à la gouvernance en place actuellement, mais la composition doit idéalement inclure :
    • un représentant de la haute direction de l’établissement ;
    • le directeur des services professionnels ;
    • le président du conseil des médecins, dentistes et pharmaciens ;
    • le directeur de la santé publique ou son représentant ;
    • le directeur des ressources humaines ou son représentant ;
    • un représentant du volet chirurgical ;
    • un représentant du volet médical ;
    • un représentant de l’imagerie médicale ;
    • un représentant de la pharmacie ;
    • un représentant de la cancérologie ;
  • Il peut être nécessaire de moduler des niveaux d’activités différents selon certains secteurs, notamment la cancérologie et la chirurgie. Ainsi, la reprise des activités doit tenir compte des plans spécifiques se trouvant ci-bas ;
  • Le comité de coordination de l’établissement doit assurer une vigie constante du volume d’activités en augmentation afin d’assurer une disponibilité des services dans l’éventualité d’une recrudescence des cas de COVID-19 et en respect des centres désignés ;
  • La progression à travers les niveaux d’activités implique aussi la possibilité de régression à un niveau précédent dépendamment de plusieurs facteurs, tels que la situation épidémiologique de la région ou la disponibilité des ressources ;
  • Compte tenu de l’épidémiologie, les niveaux d’activités peuvent différer d’une région à l’autre ;
  • Par ailleurs, même si une région est actuellement en mesure de reprendre ses activités au Niveau 1, veuillez noter qu’en raison de la pénurie de médicaments critiques, les activités en chirurgie, pour l’ensemble des établissements, ne peuvent reprendre au-delà de 40 % de l’activité usuelle, et ce, jusqu’à nouvel ordre ;
  • La reprise initiale ainsi que le déclenchement d’un niveau supérieur d’activités doivent obligatoirement être autorisés par le MSSS par l’entremise du Comité directeur clinique COVID-19. Cette demande d’autorisation doit être expliquée et acheminée par courriel à madame Élizabeth Arpin à l’adresse courriel: élizabeth.arpin@msss.gouv.qc.ca.

Reprise des activités en endoscopie

En ce qui concerne la reprise des activités en endoscopie, de nouveaux éléments ont été adoptés par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) pour la planification de la reprise graduelle des activités spécialisées délestées afin de faire face à la demande lie à la pandémie.

Voici les documents détaillés touchant les procédures endoscopiques :

  1. Recommandations pour la reprise en endoscopie gynécologique (en date du 29-05-2020Fichier PDF.
  2. Recommandations pour la reprise en endoscopie digestive (en date du 21-05-2020Fichier PDF.
  3. Recommandations pour la reprise en endoscopie urologique (en date du 21-05-2020Fichier PDF.
  4. Recommandations pour la reprise en endoscopie-pneumologie (en date du 21-05-2020Fichier PDF.

Ces guides cliniques fournissent une référence sur les activités à maintenir selon le niveau retenu, de même que les éléments à tenir en compte pour déterminer le niveau d’activités. Il y est proposé que lors du passage d’un niveau à l’autre, une évaluation minimale du niveau d’activités soit faite pour permettre une analyse et une mesure de l’effet du changement sur les cas en attente et de réévaluer le risque clinique du délestage chez le patient versus le risque de réalisation de l’intervention en situation de COVID-19. Les listes d’attente devraient faire l’objet d’un processus dynamique de réévaluation en tenant compte de la symptomatologie, des résultats de laboratoires, des examens d’imagerie, etc.

Reprise des activités en chirurgie

En date du 11 juin 2020, le MSSS a émis des recommandations concernant l’estimation du backlog et des ressources nécessaires pour le résorber Fichier PDF qui aideront les organisations dans l’application des mesures inscrites dans le Plan provincial de reprise des activités. Ce document présente différents outils de suivi qui permettront d’estimer l’échéancier de résorption, et ce, en fonction de la capacité des blocs opératoires et de la mise en place d’autres mesures (p. ex. : conclusions d’ententes avec des cliniques privées).

De plus, le MSSS a mis en place un système de priorisation pour l’accès à une chirurgie en situation de pandémie Fichier PDF. en date du 24 avril 2020. Ce système vise à soutenir l’orientation de chaque patient, et ce, en se basant sur des critères cliniques. Les principes qui guideront l’orientation des usagers sont la maximisation des bénéfices, la proportionnalité, la non-malfaisance, l’équité, la réciprocité, l’agilité ainsi que la protection des intervenants et de la population. En résumé, le système est divisé en quatre étapes séquentielles, soit la détermination de la capacité du bloc opératoire, le prétriage des patients, le triage, et la détermination du programme opératoire et des suites à donner à tous les patients, qu’ils aient accès ou non à la chirurgie.

Reprise des activités en cancérologie

En date du 24 avril 2020, le MSSS met en place un plan d’adaptation des niveaux d’activités en cancérologie en situation de pandémie COVID-19 Fichier PDF.. Ce dernier présente des balises pour déterminer la priorité des usagers ainsi que le niveau d’activités en cancérologie de chaque établissement.

En date du 4 juin 2020, le MSSS met à jour les recommandations concernant l’impact de la COVID-19 et les activités de dépistage et d’investigation du cancer du sein Fichier PDF.. Ce document présente les examens d’imagerie mammaire à prioriser ou à délester en fonction de la priorité clinique et des lieux d’investigation à privilégier.

Voici un résumé des mesures déterminées :

  • La reprise des activités de dépistage sera permise pour les régions qui rempliront les critères stipulés dans le plan de reprise des dépistages en cancer du sein;
  • La reprise des rendez-vous annulés en raison de la pandémie pour les femmes ayant reçu une lettre de recrutement ou une prescription médicale pour une mammographie de dépistage est permise;
  • Les examens de suivi annuels de cancer du sein et les suivis 6-12 mois peuvent être repris en zone froide;
  • Le maintien des rendez-vous déjà accordés sera fait selon les critères décrits dans le document ci-joint;
  • Les examens diagnostics se feront en tenant compte des recommandations émises par le MSSS et du niveau de priorité de l'examen;
  • Les patientes qui auraient besoin d’un soutien psychosocial devraient être dirigées vers les équipes du centre de référence pour l’investigation désigné (CRID) ou du centre de coordination des services régionaux (CCSR).

En complément de ces recommandations, deux autres documents concernant la reprise des activités de dépistage pour le cancer du sein ont également été publiés le 4 juin 2020, soit :

  1. Tableau synoptique des étapes du plan de reprise du dépistage du cancer du sein Fichier PDF.;
  2. Plan de reprise du dépistage du cancer du sein – éléments essentiels et indicateurs du plan de reprise du dépistage du cancer du sein Fichier PDF..

Ces documents permettront aux installations d’établir leur niveau de reprise pour les activités de dépistage du cancer du sein, de déterminer les clientèles à prioriser en plus d’évaluer l’offre de service fournie, et ce, en fonction d’indicateurs et de cibles prédéterminés.

Reprise des activités en imagerie médicale

En date du 24 avril 2020, le MSSS met en place des recommandations pour la reprise des activités dans le secteur de l’imagerie médicale Fichier PDF..

Dernière mise à jour : 24 juillet 2020, 09:58

À consulter aussi

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2020 Haut de page