Information pour les professionnels de la santé

Directives cliniques aux professionnels et au réseau pour la COVID-19

Réaffectation des effectifs médicaux

Nouvelles directives

Le Comité national de réaffectation des effectifs médicaux (CNREM) a été mis en place au début de la pandémie pour assurer une coordination au niveau national des réaffectations médicales. Ce comité assure un suivi régulier avec les équipes dans chaque région. Le 21 mai 2020, le comité souhaite préciser certains éléments :

  1. Le CNREM doit être informé des réaffectations réalisées, par le biais du tableau complété quotidiennement par les coordonnateurs des établissements. Soulignons que ce comité a le mandat de faciliter les réaffectations interrégionales. Les coordonnateurs médicaux et les chefs des départements régionaux de médecine générale doivent s’y référer pour toute question en lien avec la réaffectation.
  2. La réaffectation médicale doit absolument se concentrer sur une réaffectation de couverture médicale. À cette étape-ci, le CNREM décourage les réaffectations de type humanitaire pour les médecins dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), les résidences privées pour aînés (RPA) et les ressources intermédiaires (RI), en raison du contexte de fragilité de la couverture médicale dans ces installations, particulièrement avec la reprise des activités médicales. L’effort doit se concentrer seulement sur la couverture médicale.
  3. Les médecins réaffectés à des tâches non médicales doivent être transférés, dans la mesure du possible, vers des réaffectations en tâches médicales.
  4. Les priorités pour la couverture médicale dans les milieux de vie ont été établies pour pallier la fragilité des équipes médicales actuelles, la pénurie existante bien avant la pandémie et les importants besoins quant à la couverture médicale. Les sites suivants sont priorisés :
    1. Les CHSLD.
    2. Les RPA de niveau 3 et 4 ayant une éclosion, et ce, dans les zones attitrées aux personnes âgées non autonomes. Ceci est toutefois conditionnel à la présence d’un soutien infirmier en tout temps.
    3. Les soins à domicile pour les patients à domicile inscrits, en lien avec une couverture infirmière, notamment pour les RI.

Directives générales

En date du 5 mai 2020, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) met à jour le document Précautions nécessaires en lien avec la réaffectation de travailleurs de la santé (incluant les médecins) dans les CHSLD Fichier PDF.. Cette mise à jour inclut une nouvelle instruction concernant le recours à des analyses de laboratoire pour les travailleurs de la santé affectés temporairement à un centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD). Cette recommandation vise spécifiquement les situations où une personne revient d’une région de faible endémicité du virus après avoir travaillé dans un CHSLD d’une région à haute endémicité. Elle vise à protéger les régions à faible endémicité. Notons que la notion de région réfère aux régions sociosanitaires du réseau de la santé et des services sociaux.

En date du 28 avril 2020, le MSSS précise les conditions à mettre en place pour permettre le retour sécuritaire dans une zone à faible transmission « froide » des professionnels de la santé qui ont été réaffectés temporairement dans un CHSLD situé dans une zone de transmission soutenue « chaude ».

En date du 24 avril 2020, le MSSS rend disponible un document de soutien à la décision développé pour les gestionnaires du réseau pour les milieux vivant une pénurie de ressources humaines tout en étant aux prises avec des éclosions de la COVID-19 qui affectent les usagers et les travailleurs. Ce document précise les conditions à mettre en place pour permettre l’affectation sécuritaire des professionnels de la santé (incluant les médecins) qui ont été réaffectés temporairement dans des CHSLD pour y offrir des soins.

En date du 17 avril 2020, le MSSS clarifie les précautions à prendre en zone chaude et l’utilisation des équipements de protection individuelle (ÉPI) en CHSLD, en résidence privée pour aînés (RPA) et en ressource intermédiaire-ressource de type familial (RI-RTF).

L’objectif étant de maintenir les effectifs médicaux en place, les consignes suivantes doivent être appliquées dès ce jour :

  • La mise en quarantaine pour toute personne ayant travaillé dans une zone chaude ou tiède ne doit pas être réalisée si toutes les précautions de protection ont été prises et si la personne ne présente pas de symptômes reliés à la COVID-19 ;
  • L’utilisation d’ÉPI doit être appliquée, de la même manière, pour tous les types de travailleurs en CHSLD, RPA et en RI-RTF, médecin ou non. Par ailleurs, le port du masque N95 n’est requis que dans des contextes rares et spécifiques et l’utilisation uniforme des ÉPI doit être effectuée en conformité avec les recommandations du Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ).

En date du 15 avril 2020, le MSSS annonce qu’il amorce dès maintenant la réaffectation des médecins vers les CHSLD, les RI-RTF ainsi que les RPA, et ce, pour des tâches élargies, soit médicales ou autres, lorsque requises.

En collaboration avec les directeurs des services professionnels (DSP) des établissements publics de santé et de services sociaux, les chefs de département régional de médecine générale (DRMG), les coordonnateurs médicaux à la réaffectation de chaque établissement ainsi que les membres de la Fédération des médecins spécialistes du Québec et de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec, il a été convenu :

  • d’établir des listes locales de réaffectation afin de faciliter le jumelage des ressources médicales en CHSLD, RI-RTF et RPA. À cet effet, les médecins sont invités à contacter le DSP, le DRMG ou le coordonnateur médical à la réaffectation de l’établissement concerné. Ces derniers travailleront en collaboration afin d’établir ces listes ;
  • de transmettre par le biais des deux fédérations médicales un message clair à l’ensemble des médecins. À cet effet, l’information sera transmise à l’instance locale nommée précédemment si le médecin souhaite donner sa disponibilité directement à sa fédération.

En collaboration avec le directeur du Soutien à l’autonomie des personnes âgées (SAPA), les ressources médicales devront être déployées en fonction des priorités établies par l’établissement, selon les centres ayant les plus grands besoins.

Dans la mesure où les besoins médicaux s’avéraient au-delà de la capacité locale, le DSP, le chef de DRMG ou le coordonnateur médical devront référer les médecins au Comité national de réaffectation des effectifs médicaux (CNREM) par le biais de la boîte courriel suivante : reaffectationmedicale@msss.gouv.qc.ca.

Un numéro sans frais 1 833 MED COVI (1 833 633 2684) est également opérationnel depuis le 14 avril 2020.

Notons que dans le cadre du plan de réaffectation, les établissements non fusionnés sont jumelés aux CIUSSS comme suit pour l’Île-de-Montréal :

  • Centre universitaire de santé McGill au CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal ;
  • Centre hospitalier de l’Université de Montréal au CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal ;
  • Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine au CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal ;
  • Institut national de psychiatrie légale Philippe-Pinel au CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal ;
  • Institut de cardiologie de Montréal au CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal.

Pour les établissements non fusionnés de la région de la Capitale-Nationale, ils font la liaison avec le CIUSSS de la Capitale-Nationale.

Finalement, un logiciel interactif sera mis en place sous peu afin de faciliter le processus de jumelage des médecins dans les milieux concernés.

Le MSSS indique que la réaffectation des effectifs médicaux dans les milieux visés doit commencer dès le 16 avril 2020 avant midi.

Directives administratives

En date du 3 avril 2020, le MSSS met en place le Comité national de réaffectation des effectifs médicaux (CNREM). Son mandat est de s’assurer qu’en cas de pénurie ou d’impossibilité pour un établissement, par ses structures locales, de combler des besoins en effectifs, des effectifs nationaux soient mobilisés pour assurer la dispensation des services (tous les établissements pourraient être mis à contribution).

Le CNREM a aussi pour mandat de veiller à la mobilisation de tous les médecins omnipraticiens ou spécialistes, à la retraite ou œuvrant dans d’autres domaines (administration et privé), afin qu’ils soient mobilisés là où les besoins seront démontrés de façon prioritaire et en fonction des profils de compétence de tout un chacun. L’adresse de correspondance pour le CNREM est reaffectationmedicale@msss.gouv.qc.ca. Toute question ou tout document doit être acheminé à cette adresse.

Directives cliniques

En date du 14 avril 2020, le MSSS, en collaboration avec la Fédération des médecins spécialistes du Québec et la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec, met en place le service de Centre d’appels MEDCOVID-19. L’équipe du Bureau de l’accès aux services médicaux de proximité de Montréal du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal, en collaboration avec le MSSS, assure la coordination de ce service.

Ce service permet d’aiguiller un médecin ayant une réaffectation confirmée vers un répondant, également médecin, qui est en mesure d’offrir un soutien en matière d’informations cliniques. Ce service est destiné aux médecins avec une réaffectation confirmée qui éprouvent le besoin d’avoir des réponses à des questions d’ordre clinique. Pour ce faire, le Centre d’appels MEDCOVID-19 offre un service personnalisé aux médecins qui ont été réaffectés dans des milieux où ils ont à réaliser des activités cliniques qu’ils ne pratiquent pas de façon régulière.

Cela étant, les médecins réaffectés sont d’abord invités à utiliser les corridors et les référents auxquels ils ont habituellement recours pour obtenir le soutien de leur établissement ou de leur communauté médicale. Le Centre d’appels MEDCOVID-19 est réservé aux situations et aux besoins qui ne peuvent être répondus grâce aux mécanismes internes déjà en place.

Le numéro sans frais 1 833-MED-COVI (1 833-633-2684) est opérationnel depuis le 14 avril 2020, 8 h.

Formations et outils

En date du 23 avril 2020, le MSSS donne accès à du contenu de formation et des outils visant à soutenir les personnes qui viennent aider les travailleuses et travailleurs de la santé et des services sociaux qui luttent contre la pandémie à COVID-19 dans les milieux de vie pour aînés, tels que les CHSLD, les RPA et RI-RTF. Ces outils et formations s’adressent notamment aux personnes avec expérience clinique en affectation temporaire dans un milieu de vie pour aînés, en premier lieu le personnel infirmier. Ces outils et formations pourraient également venir soutenir le personnel requérant des informations sur les interventions et les approches à privilégier auprès des aînés, en particulier ceux présentant des troubles neurocognitifs majeurs.

Pour tous les employés du réseau de la santé et des services sociaux (RSSS), ces outils et formations sont disponibles sur l’Environnement numérique d’apprentissage (ENA) provincial de Formation continue partagée (FCP) à l’adresse suivante : https://fcp.rtss.qc.ca Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre..

Pour les partenaires hors RSSS, par exemple les CHSLD privés non conventionnés, les RPA, les organismes communautaires ou les entreprises d’économie sociale, le même contenu de formations et d’outils est disponible à l’adresse suivante : https://fcp-partenaires.ca Ce lien ouvre une nouvelle fenêtre.. Les partenaires hors RSSS pourront également y trouver des formations et outils en lien avec la COVID-19 : prévention et contrôle des infections et autres outils de soutien.

Informations pour l’intégration en CHSLD

Voici des documents de soutien développés par l’équipe de la Direction nationale des soins et services infirmiers du MSSS et du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal concernant l’orientation et l’intégration de nouveau personnel dans les CHSLD dont les médecins. On y traite entre autres de différents sujets comme l’approche à la personne aînée, la mobilisation, les différentes activités du personnel agissant auprès de cette clientèle et plusieurs sujets à connaitre pour agir correctement auprès de ces personnes vulnérables. Ces documents à utiliser et à adapter selon les besoins pourront certainement contribuer à outiller rapidement les équipes de soins :

CHSLD Description des tâches de différents acteurs Fichier PDF.

CHSLD Informations spécifiques pour les aides de service Fichier PDF.

CHSLD Informations spécifiques pour les assistants PAB Fichier PDF.

CHSLD Profil de la clientèle, caractéristiques du milieu incluant EPI et PCI Fichier PDF.

CHSLD Informations spécifiques pour les médecins Fichier PDF.

Dernière mise à jour : 29 mai 2020, 18:37

À consulter aussi

Sondage

Nous aimerions recueillir vos impressions sur cette section et en apprendre davantage sur vos habitudes d'utilisation.

Répondre Répondre plus tard
Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2020 Haut de page