Salle de presse du ministère de la Santé et des Services sociaux

Pandémie de la COVID-19 – Les efforts collectifs des Québécois donnent des résultats, mais il faut poursuivre sur cette lancée

Québec, le 16 octobre 2020

Depuis le 1er octobre, les Québécois font de grands sacrifices pour limiter leurs contacts. Aujourd’hui, l’Institut national d'excellence en santé et en services sociaux (INESSS) et l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) ont rendu publiques des projections qui illustrent toute l’importance de maintenir ces efforts et leur impact sur la progression du virus.

Contrairement à la semaine dernière où les données suggéraient une atteinte de la capacité hospitalière pour la grande région de Montréal, les nouvelles données indiquent que les capacités hospitalières seraient suffisantes. C’est la démonstration que les mesures mises en place semblent avoir un impact sur la réduction du taux de transmission du virus, et conséquemment sur les hospitalisations anticipées.

L’INSPQ a aussi démontré que sans les mesures mises en place au début octobre et sans un changement dans les comportements des Québécois, on aurait une augmentation substantielle des cas, des hospitalisations et des décès.

Ces études qui s’appuient sur des données et une méthodologie scientifique montrent clairement l’impact des comportements de chacun des Québécois qui peuvent faire une différence. C'est pourquoi il ne faut pas relâcher les efforts et continuer à limiter les contacts.

Citation :

« Bien qu’on doive rester prudents dans l’interprétation de ces résultats, ce sont des projections qui sont encourageantes. Elles démontrent que les efforts de tous les Québécois et Québécoises commencent à porter fruit, et que les mesures mises en place fonctionnent. Il s’agit d’une bonne nouvelle, alors que nous sommes à mi-parcours du défi que nous nous sommes lancé de diminuer la circulation du virus autant que possible d'ici la fin du mois d'octobre. Il faut absolument poursuivre sur cette lancée afin de limiter les hospitalisations et les décès. On suit notre plan de match, mais on n’a pas encore pas gagné la partie. »

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

Lien connexe :

Pour en savoir plus, consulter la salle de presse du ministère de la Santé et des Services sociaux.

Retour à la liste des communiqués

 

Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2020 Haut de page