Salle de presse du ministère de la Santé et des Services sociaux

Plus d’admissions au doctorat en médecine sur les trois prochaines années

Québec, le 22 mai 2020

La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, ainsi que le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean-François Roberge, annoncent une augmentation de 139 admissions dans les programmes de formation doctorale en médecine sur les trois prochaines années.

Cette nouvelle politique triennale permettra 901 nouvelles inscriptions (+71) dans le contingent régulier pour la première année, 915 inscriptions (+14) pour la seconde année puis 969 pour la dernière (+54). Ce sont 139 nouvelles inscriptions de plus qui seront rendues possibles au terme des trois années.

En ce qui a trait aux étudiants de l’extérieur de la province, 62 pourront s’inscrire dans les programmes de premier cycle en médecine du Québec en 2020-2021.

Citations :

« Nous faisons face à un manque de personnel au sein du réseau de la santé et des services sociaux. Le contexte du vieillissement accéléré de la population, doublé en ce moment d’une pandémie, nous démontre l’importance de corriger cette situation afin de maintenir un niveau adéquat de services. C’est ce que nous nous donnons les moyens de faire en élargissant les admissions en formation doctorale en médecine. Je remercie nos partenaires des milieux de l’éducation et de la santé de contribuer à ces efforts collectifs pour que notre système de santé puisse répondre aux besoins des Québécois. »

Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux

« Une augmentation des effectifs médicaux étant nécessaire pour les prochaines années, c’est maintenant qu’il nous faut agir, et nous nous sommes engagés à former un nombre accru de ressources en ce sens. Nos facultés de médecine sont prêtes à accueillir ces nouveaux contingents d’étudiants, qui viendront graduellement améliorer de manière notable l’accessibilité des services pour la population québécoise. »

Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur

Faits saillants :

  • Le principal objectif de cette politique triennale est de doter le Québec d’un nombre adéquat de médecins pour équilibrer l’offre et la demande de services médicaux, par une planification judicieuse des effectifs médicaux.
  • Une augmentation du nombre de nouvelles inscriptions est nécessaire pour compenser l’attrition des effectifs ainsi que mieux répondre aux besoins accrus engendrés par l’accroissement et le vieillissement de la population.
  • Ce nombre d’inscriptions a été déterminé en tenant compte de divers facteurs, notamment la capacité de formation des facultés de médecine, la réorganisation du réseau et les projets de campus délocalisés. Un processus de consultation a eu lieu avec les membres de la Table de concertation permanente sur la planification de l’effectif médical au Québec. Celle-ci est composée de plusieurs organismes et acteurs du milieu, notamment le Collège des médecins du Québec, les représentants des facultés de médecine du Québec, la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec, la Fédération des médecins spécialistes du Québec et le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

Retour à la liste des communiqués

 

Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2020 Haut de page