Salle de presse du ministère de la Santé et des Services sociaux

Émissions d’arsenic à Rouyn-Noranda – Un plan à long terme et un comité interministériel pour réduire le niveau d’émission

Québec, le 1 novembre 2019

Afin d’agir concrètement et rapidement sur les émissions d’arsenic à Rouyn-Noranda, le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, M. Lionel Carmant, ainsi que le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. Benoit Charette, annoncent que la Fonderie Horne s’est engagée à inclure un volet à plus long terme dans le plan d’action qu’elle soumettra au gouvernement le 15 décembre prochain. Ce plan devra comporter des pistes de solution visant à atteindre la norme québécoise d’émission d’arsenic dans l’air. De plus, un comité interministériel sera mis sur pied pour évaluer ce plan d’action et en suivre la mise en œuvre.

Rappelons que le quartier Notre-Dame de Rouyn-Noranda enregistre des concentrations d’arsenic supérieures à la norme québécoise en raison de l’activité de la Fonderie Horne, qui se trouve dans le secteur. L’entreprise peut présentement émettre au-delà de cette norme, puisqu’elle était déjà en activité avant l’entrée en vigueur de cette dernière, en 2011. À la suite de la publication d’une étude de biosurveillance, réalisée par la Direction de la santé publique de l’Abitibi-Témiscamingue, le ministre Charette a demandé, le 16 octobre dernier, à la Fonderie de lui fournir, avant le 15 décembre 2019, un plan d’action proposant des mesures supplémentaires, à court terme, afin de réduire l'exposition à l'arsenic pour les résidants du quartier. Un volet à long terme sera désormais inclus.

Pour sa part, le nouveau comité interministériel aura pour mission d’évaluer le plan d’action et les pistes de solution qui lui seront soumis. Il devra aussi soutenir et suivre la mise en œuvre des actions, tout en communiquant avec la population de façon régulière, afin de l’informer des avancées dans ce dossier. De plus, le travail du comité interministériel servira à jeter les bases de la prochaine attestation d’assainissement qui définira une cible de réduction intérimaire ambitieuse des émissions d’arsenic dans l’air. Enfin, il collaborera de près avec le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec, M. Pierre Dufour, pour prendre en compte toutes les réalités régionales.

Le comité sera composé de représentants de quatre ministères :

  • Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
  • Ministère de la Santé et des Services sociaux
  • Ministère de l’Économie et de l’Innovation
  • Ministère des Affaires municipales et de l’Habitation

Cette annonce fait suite à une rencontre des ministres Carmant et Charette, mercredi, avec la mairesse de Rouyn-Noranda, Mme Diane Dallaire. À l’issue de cette rencontre, toutes les parties se sont entendues sur la nécessité de protéger la santé publique tout en préservant les centaines d’emplois liés aux activités de la Fonderie Horne.

Citations :

« La santé publique est au cœur de nos préoccupations. Nous ne ferons pas de compromis avec la santé des citoyens, notamment celle des enfants du quartier. Avec le comité interministériel, notre gouvernement déploiera un maximum d’efforts afin d’assurer une baisse rapide des émissions d’arsenic. »

Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux

« Le comité interministériel nous offrira les meilleurs outils pour analyser le plan d’action et les pistes de solution qui seront soumis, en décembre, par la Fonderie Horne. Nous pourrons mettre en place des mécanismes pour accompagner l’entreprise dans la baisse de ses émissions et pour surveiller la situation d’encore plus près. Le comité nous permettra également de communiquer efficacement avec la population pendant tout le processus. »

Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

« La création d’un comité interministériel démontre une réelle prise en charge par les acteurs clés au sein du gouvernement du Québec. Nous avons été grandement rassurés de voir une telle mobilisation, car c’est en travaillant ensemble que nous arriverons à des solutions durables pour la santé de notre population. »

Diane Dallaire, mairesse de Rouyn-Noranda

Retour à la liste des communiqués

 

Québec.ca
© Gouvernement du Québec, 2019 Haut de page