Logo MSSS
Bandeau du site

Seringues

Accueil > Sujets > Santé publique > Prévention et contrôle > Seringues > Contribution et responsabilités

Contribution et responsabilités

Le système intégré de récupération des seringues et des aiguilles usagées (SIRSAU) répartit les responsabilités entre les différents acteurs :

  • Les personnes qui utilisent à domicile des seringues et des aiguilles dans le cadre d’un traitement ou les personnes utilisatrices de drogues par injection peuvent se procurer des contenants sécuritaires gratuits dans les pharmacies, les CLSC ou dans un organisme communautaire participant au programme d’échange de seringues. Elles rapportent les contenants remplis à l'un des endroits suivants : pharmacie, CLSC, clinique spécialisée telle que clinique du diabète, organisme communautaire participant au programme d'échange de seringues.
  • Le ministère de la Santé et des Services sociaux défraie le coût des contenants sécuritaires et de leur distribution aux pharmacies, aux CLSC et aux organismes communautaires. Il soutient la mise en place du système à l'échelle du Québec.
  • Les centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS) désignent un responsable territorial, réunissent les partenaires concernés, coordonnent l'organisation du système et informent les différents publics visés de leur territoire.
  • Les pharmacies remettent les contenants sécuritaires gratuits aux clientèles visées par le SIRSAU. Elles récupèrent les contenants remplis et en disposent de manière sécuritaire en les apportant à l'endroit désigné par les CISSS. Les pharmacies qui préfèrent les confier à une entreprise spécialisée peuvent le faire à leurs frais.
  • Les CLSC remettent les contenants sécuritaires gratuits aux clientèles visées par le SIRSAU. Ils récupèrent sans frais les contenants remplis et en disposent comme ils le font pour les déchets biomédicaux résultant de leurs activités régulières. Ils acceptent sans frais les seringues et les aiguilles usagées des tatoueurs, des perceurs et des électrolystes ainsi que celles qui sont trouvées occasionnellement par les services publics (écoles, garderies, municipalités, etc.) ou par des organismes à but non lucratif (maisons de jeunes, refuges pour itinérants, etc.).
  • Les cliniques de diabète remettent les contenants sécuritaires gratuits aux personnes diabétiques. Elles récupèrent sans frais les contenants remplis et en disposent comme elles le font pour les déchets biomédicaux résultant de leurs activités régulières.
  • Les associations de personnes diabétiques, comme Diabète Québec, informent leurs membres sur les services offerts par le SIRSAU et les invitent à s’en prévaloir.
  • Les organismes communautaires participant au programme d'échange de seringues remettent les contenants gratuits aux personnes utilisatrices de drogues par injection. Ils acceptent sans frais les contenants de seringues et d'aiguilles usagées des clientèles visées. Ils apportent les contenants remplis à l'endroit désigné par les CISSS, qui les acceptent sans frais.
  • Les tatoueurs, les perceurs et les électrolystes se procurent, à leurs frais, des contenants sécuritaires. Ils rapportent les contenants remplis au CLSC, qui les accepte sans frais.
  • Les hôpitaux désignés acceptent sans frais les seringues et les aiguilles usagées récupérées par les pharmacies, les CLSC et les organismes communautaires. Ils les traitent et les éliminent comme ils le font pour les déchets biomédicaux résultant de leurs activités régulières.
  • Les municipalités installent et entretiennent, à leur frais, des collecteurs extérieurs de seringues dans les endroits appropriés.

DerniŤre mise ŗ jour : 5 août 2015

Haut de la page


Lien vers le portail du gouvernement du québec
© Gouvernement du Québec, 2017